Suivez-nous

Réseaux sociaux

Mark Zuckerberg prend ses responsabilités et compte régler ce boycott organisé par 400 annonceurs

Dès la semaine prochaine, Zuckerberg va organiser une confrontation avec les groupes à l’origine de ce boycott.

Il y a

  

le

 
Mark Zuckerberg lobbying
© Zuma / Splash News, ZEUS

On l’a vu, la tentative de prise de parole par Mark Zuckerberg pour retenir les annonceurs sur Facebook n’a pas eu l’effet escompté. Dès la fin de son intervention, Coca-Cola et Starbucks ont pris la décision de se joindre à ce mouvement de contestation pour montrer leurs désarrois. Aujourd’hui, c’est plus de 400 marques qui ont stoppé leurs campagnes publicitaires sur Facebook. Pour résumer la situation, plusieurs groupes de défense des droits civiques américains ont invité les multinationales à boycotter la plateforme pour s’indigner contre le laxisme de Facebook envers les discours haineux tenus lors du mouvement Black Live Matter.

Ce boycott est prévu pour au moins un mois. Avant cette décision, des cadres de Facebook dont Carolyn Everson et Neil Potts, ont tenu à rencontrer les annonceurs pour comprendre leur demande. Toutefois, ces réunions n’ont servi à rien et les annonceurs en question estiment que Facebook ne fait pas assez d’efforts. C’est désormais à Mark Zuckerberg en personne de prendre ses responsabilités. Le fondateur et CEO de Facebook a invité les organisateurs du boycott à discuter lundi ou mardi de la semaine prochaine.

Mark Zuckerberg organise une rencontre dès la semaine prochaine.

Le mouvement « Stop Hate for Profit » a été lancé en grande partie par l’Anti-Defamation League, la NAACP et Color of Change. Ces groupes demandent de nombreuses mesures, dont la possibilité d’échanger avec du personnel Facebook pour une victime de harcèlement sur la plateforme. De plus, ces groupes demandent des remboursements aux marques dont les publicités apparaissent à côté de contenus offensants qui sont ensuite retirés. Ces groupes ont largement insisté pour que Mark Zuckerberg soit présent à ces réunions, et un porte-parole a confirmé la présence du CEO.

Facebook prend donc le temps d’écouter les réclamations de ces groupes, alors que ce boycott ne devrait pas tellement impacter la plateforme sachant que la plupart des revenus publicitaires proviennent de PME. Si le symbole est bien plus fort quand Coca-Cola ou Starbucks s’opposent à Facebook, au final les véritables concernés ne peuvent pas prendre le risque de stopper leurs dépenses publicitaires sur le réseau social.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,4 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jy2m

    3 juillet 2020 at 20 h 25 min

    Si vous voulez vraiment tout comprendre à la campagne de boycott publicitaire qui vise Facebook il faut savoir que toutes les marques qui se prêtent à ce jeu ont rejoint, depuis un certain temps, les idées du parti démocrate américain qui non seulement est en pré-campagne électorale mais surtout mène avec ardeur des actions contre les discours violents ou racistes, en particulier sur les réseaux sociaux et il se pourrait bien que critiquer Facebook soit un moyen pour ces marques d’améliorer leur image car, puisqu’elles luttent contre le racisme, quoi qu’elles fassent par ailleurs, elles sont forcément méritoires. Mais ce qu’il y a d’amusant c’est que Facebook, comme presque tous les GAFAM, est lui aussi tout acquis aux idées du parti démocrate américain mais que peut-être à cause de ses 2,6 milliards d’utilisateurs il semblerait qu’il ait eu jusqu’à présent des difficultés à contrôler tous les messages ou des réticences à le faire peut-être parce qu’il craint qu’un nombre très important de comptes fermés ne soit préjudiciable à sa réputation de réseau « ouvert ». On a donc un boycott publicitaire de la part de marques pro-démocrates contre un réseau social pro-démocrate. De là à croire que tout est « mis en scène » il n’y a qu’un pas mais alors cela signifierait que l’on se moque des gens, ce qui n’est raisonnablement pas possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests