Mauvais temps pour les concurrents de Youtube

Selon une étude publiée hier par Hitwise, l’audience de Youtube sur les 5 premiers mois de 2007 serait 50% supérieure à celle de ses… 64 principaux concurrents réunis, Google vidéo inclus, avec une part de marché aux USA de 62%. Ce qui confirme s’il était besoin que : quand on ne dispose pas d’une technologie

Selon une étude publiée hier par Hitwise, l’audience de Youtube sur les 5 premiers mois de 2007 serait 50% supérieure à celle de ses… 64 principaux concurrents réunis, Google vidéo inclus, avec une part de marché aux USA de 62%.

Ce qui confirme s’il était besoin que :

  • quand on ne dispose pas d’une technologie difficile à copier (il est facile de créer un Youtube-like, et encore plus avec des scripts prêts à l’emploi), mieux vaut être le premier a arriver sur son marché. Mieux : créer son marché. L’avance prise – même de quelques mois – est difficilement rattrapée par les concurrents, même si en l’occurrence le contre-exemple est Dailymotion, qui a été créé avant Youtube.
  • mieux vaut être américain et penser tout de suite global
  • mieux vaut être racheté par Google

Et pourtant, les concurrents de Youtube ne sont déjà pas des nains pour autant : Dailymotion ou autres Metacafe pèsent eux aussi quelques dizaines, voire centaines de millions d’euros, et j’en connais beaucoup (moi le premier) qui se contenteraient avec grand bonheur de la moitié de leur notoriété et du quart de leur audience pour faire leurs petites affaires…
Dans le même ordre d’idées, j’aimerais connaître les statistiques avec Digg par rapport aux Digg-like, ou encore celles de Netvibes par rapport à ses concurrents par exemple.

Source : Information Week


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. comme quoi le combat n est pas technique mais commercial je n aime pas you tube du point de vu ergonomique et graphique lui préférant de loin daily mais bon c est comme cela de plus je donnerais toujours la prime au créateur d idées plutot qu au copieurs d idées

  2. J’espère que le temps va s’éclaircir pour Dailymotion, car je le préfère à YouTube, que je trouve bien meilleur au niveau ergonomie.

    Ce qui est agaçant dans le rachat médiatique de YouTube, c’est que presque rien ne se passe en devant de scène. Juste quelques petits changements pour faire genre. Les grandes innovations se font encore attendre. De ce point de vue Dailymotion à encore de l’avance.

  3. J’ai pas réussi à remettre la main sur cette info mais il me semble que Netvibes est pas super bien placé au niveau mondial par rapport à un google ig par exemple. Comme pour dailymotion, Netvibes semble avoir une grande notoriété en France mais pas dans les mêmes proportions à l’étranger. A vérifier tout de même parce que cette tendance doit etre en train de changer depuis qu’ils ont introduit les Universe…

  4. Youtube reste quand même un cran au dessus de son concurrent français, particulièrement en terme d’interface (mater un clip avec une pub video juste à côté est très très génant) et de fluidité (mon petit PC rame sous Dailymotion mais pas sous Youtube).
    En revanche, Dailymotion est plus sympa en terme de contenu "français".

  5. Sauf que Google Video n’est pas un concurrent : il ne faut pas oublier que son objectif a récemment été redéfini en moteur de recherche vidéo pour laisser le côté communautaire à Youtube.

  6. "ou encore celles de Netvibes par rapport à ses concurrents par exemple."…

    Là on dirait que tu place Netvibes comme leader… tu devrais plutôt citer MyYahoo!…

    Enfin bon, netvibes leader sur la qualité 🙂

  7. Mais cette étude est mondiale, en France je crois que Dailymotion est le numéro 1
    J’espère que Dailymotion va s’imposer sur la planète… C’est peut-être à cause de son nom compliqué à prononcer qu’il s’est pas imposer…

Répondre