Connect with us
Red top

Actualités

Messenger : les bots pourraient s’inviter dans les discussions de groupe

Et ce serait une brillante idée.

Il y a

le

Cela fait presque un an que Facebook a ouvert sa plateforme de bot pour les développeurs, afin de permettre à ceux-ci de créer des intelligences artificielles capables d’interagir automatiquement dans les messages privés.

Et selon les sources de TechCrunch, lors de sa prochaine conférence F8, Facebook pourrait lancer une nouvelle fonctionnalité pour cette plateforme : la possibilité pour les bots d’être invités dans les discussions de groupe.

Pour le moment, cette information n’est pas officielle. Et lorsque le média américain a interrogé un porte-parole de Facebook, ce dernier n’a pas confirmé, ni démenti.

D’après TechCrunch, les bots dans les conversations de groupe serviraient notamment à donner des informations en temps réel aux participants. Par exemple, si la conversation regroupe des fans de foot, le bot peut donner des infos sur les scores et les actualités des matchs importants.

On peut également imaginer un bot qui donnerait aux employés d’une entreprise des infos sur la livraison de leurs repas.

> Lire aussi :  Facebook embauche un nouveau directeur marketing pour refaire son image

Ainsi, au lieu de tenter d’avoir des conversations avec une seule personne, les robots sur Messenger trouveraient une nouvelle utilité : informer les membres des conversations de groupe.

Durant la conférence F8, Facebook entendrait ouvrir une nouvelle API qui permettra aux développeurs de créer des bots pour les discussions de groupe. Des robots, adaptés à cet usage existent déjà. Et il ne suffirait plus, pour les développeurs, que d’utiliser la nouvelle API et de faire quelques modifications.

D’autre part, comme Facebook teste déjà les mentions (ainsi que les réactions) sur son service de messagerie, il est possible que les utilisateurs puissent invoquer les robots dans les discussions de groupe en utilisant cette fonctionnalité. Un mécanisme qui est déjà utilisé par d’autres applications.

Par exemple, sur Google Allo, ce sont les mentions qu’on utilise pour invoquer l’intelligence artificielle Google Assistant, et faire une requête (comme demander une information), dans une conversation entre deux personnes.

> Lire aussi :  Facebook développe une IA qui lit les memes

(Source)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests