Microsoft de nouveau accusé de forcing sur Windows 10 S

Les utilisateurs de Windows 10 S se serviront de Microsoft Edge et de Bing par défaut.

Quand la mise à jour de Windows 7 et 8 vers Windows 10 était encore proposée gratuitement, Microsoft a à plusieurs reprises été accusé d’être un peu trop insistant.

Outre cela, il a également été accusé par le PDG de Mozilla d’utiliser l’ergonomie de Windows 10 pour faire en sorte que des utilisateurs basculent de leurs anciens navigateurs par défaut vers Microsoft Edge lors de la migration vers Windows 10.

Cette fois, c’est obligatoire sur Windows 10 S

Hier soir, la firme de Redmond a levé le voile sur Windows 10 S, une version allégée et épurée de son système d’exploitation avec lequel il cible les écoles américaine. Un segment sur lequel les Chromebook sous le système Chrome OS de Google ont beaucoup de succès.

Et avec cette version, Microsoft va obliger les utilisateurs à adopter Edge comme navigateur par défaut. L’information a été découverte par notre confrère The Verge dans la FAQ de la firme de Redmond sur Windows 10 S.

Dans celle-ci, la société indique que « vous pouvez télécharger un autre navigateur qui pourrait être disponible sur Windows Store, mais Microsoft Edge reste le navigateur par défaut, si par exemple, vous ouvrez un fichier .htm ». Pour rappel, seules les applis du Windows Store peuvent être installées sur Windows 10 S.

Et Microsoft ne s’arrête pas là

En effet, il oblige également l’utilisateur à se servir de Bing (ou d’autres moteurs de recherche choisis par Microsoft selon la région) comme moteur de recherche par défaut sur Microsoft Edge et sur Internet Explorer.

Le seul moyen d’éviter ces contraintes serait de basculer vers la version standard de Windows 10, qui permet de choisir le navigateur par défaut et le moteur de recherche par défaut sur celui-ci.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend