Microsoft est une fois de plus accusé de vouloir forcer l’utilisation de Edge

Une fois de plus, Microsoft pourrait forcer les utilisateurs de Windows 10 à utiliser son navigateur Edge. Cette fois-ci, en se servant d’une mise à jour de Windows Mail.

« A quoi sert Internet Explorer ? – A télécharger Mozilla Firefox (ou Google Chrome) ». Cette blague de geek, Microsoft en a été victime pendant des années. Mais avec Windows 10, la firme de Redmond a décidé de passer à autre chose en lançant Edge, un nouveau navigateur plus moderne.

Cependant, même avec ce nouveau navigateur, la firme de Redmond n’a pas réussi à avoir la place à laquelle elle aspirait, face à Google Chrome. Aussi, a plusieurs reprises, la société a été accusée de vouloir forcer les internautes à utiliser Edge comme navigateur par défaut.

Et aujourd’hui, une nouvelle mise à jour testée par Microsoft sur une preview de Windows 10 pourrait provoquer de nouvelles accusations de forcing. « […] nous commencerons à tester un changement dans lequel les liens cliqués dans l’application Windows Mail s’ouvriront dans Microsoft Edge, qui offre l’expérience la meilleure, la plus sûre et la plus cohérente sur Windows 10 et sur vos appareils », écrit Microsoft dans un billet de blog annonçant la version test « Windows 10 Insider Preview Build 17623 for Skip Ahead ».

En d’autre termes, dans le cadre de ce test, Microsoft ouvrira les liens ouverts à partir de Windows Mail avec Edge, même si votre navigateur par défaut est Chrome ou Firefox.

Pourquoi ? Selon Microsoft, « Grâce à ses fonctions intégrées de lecture, de prise de notes, d’intégration Cortana et d’accès aux services tels que SharePoint et OneDrive, Microsoft Edge vous permet d’être plus productif, organisé et créatif sans sacrifier la durée de vie de votre batterie ni votre sécurité ».

La bonne nouvelle, c’est qu’il ne s’agit encore que d’un test. Et Microsoft dit qu’il attendra les feedbacks des testeurs. Espérons que la firme de Redmond en tiendra vraiment compte.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies