Microsoft : Project Scorpio devient Xbox One X !

Lors de sa conférence pré-E3, Microsoft a officialisé sa nouvelle console Xbox One X, la version la plus compacte et la plus puissante de la gamme Xbox.

Le X de la Xbox One X

Celle que l’on a longtemps évoquée en tant que Xbox Project Scorpio a donc dévoilé son appellation officielle hier soir, lors de la conférence Microsoft. Le géant américain a ainsi présenté à la face du monde, sa nouvelle Xbox One X. La console la plus puissante du monde selon ses concepteurs, la seule à même de faire profiter les joueurs « d’un vrai gaming 4K » avec du HDR en prime (ce qui est déjà le cas sur PS4 Pro mais soit).

Microsoft Xbox One X

La Xbox One X se veut la plus compacte et la plus puissante des consoles Xbox

Un Microsoft que l’on a senti plus remonté que jamais, et avide de reprendre une place de choix dans le coeur des joueurs. Depuis quelques mois maintenant, la PS4 de Sony cumule les exclusivités, quand Microsoft semble pédaler sur place… Pour y parvenir, le géant américain est rapidement revenu sur les caractéristiques techniques de sa console (CPU octo-core 2,3 Ghz, 12 Go de DDR5, GPU AMD 6 teraflops…) avant de faire défiler une quantité de trailers assez impressionnante. Pas mal de jeux en « World Premiere », d’autres en « Exclusive », et même certains en « World Premiere Exclusive ».

Microsoft a également tenu à confirmer que sa Xbox One X n’était pas une « nouvelle » Xbox, mais bien une version « Plus » de la Xbox One, qui sera proposée aux côtés de la Xbox One S en rayons. La console pourra évidemment lire tous les jeux de la ludothèque Xbox One, et profitera de l’occasion pour afficher quelques optimisations graphiques. La console, la plus compacte de la gamme Xbox, proposera également des patchs spécifiques à certains jeux (Gears of War 4, Forza Horizon 3, Halo Wars 2…) pour afficher la fameuse « vraie 4K« . Des mises à jour « gratuites » a annoncé Microsoft… encore heureux !

Xbox-One-X-Specs

Côté jeux, l’opération reconquête a démarré avec Forza Motorsport 7, qui s’affichera en qualité 4K sur Xbox One X, avec en prime des effets météo plus vrais que nature selon le développeur. Pour l’occasion, Forza Motorsport 7 disposera d’un accord avec Porsche, avec une certaine 911 GT2 RS incluse dans le jeu et présente sur la scène de la conférence. Une courte démonstration de gameplay a été proposée, mais force est d’admettre que si l’ensemble est joli, l’effet « WOW » tant attendu n’est pas forcément là. Un Forza Motorsport 7 qui sera disponible dès le début du mois d’octobre, sur Xbox One donc, et qui profitera de la Xbox One X le mois suivant pour afficher des graphismes plus aboutis. Côté exclusivités, Microsoft a également fait la démonstration de Crackdown 3, de Sea of Thieves, de State of Decay 2, ou encore d’un très mignon Super Lucky’s Tale. Mention spéciale à Ori and the Will of the Wisps, une suite très attendue qui a donné lieu à un joli moment de poésie, à la fois visuelle et musicale.

Microsoft a par la suite déroulé une quantité assez impressionnante de trailers, avec notamment le nouvel Assassin’s Creed Origins d’Ubisoft ou encore le prochain Metro. Toutefois, malgré une vraie volonté de bien faire chez Microsoft, la grosse majorité des trailers présentés ont permis de découvrir des titres indés, parfois en 2D, parfois sans textures, sans oublier des jeux de type MMO, voire à la limite du free-to-play… Pas de quoi faire rêver le gamer avide de 4K, qui a du notamment assisté à… Minecraft 4K. En fin de conférence, le nouveau Anthem a su faire son effet, mais on attendra d’avoir le jeu en mains pour vérifier si la phase de jeu était bel et bien du gameplay, ou une séquence joliment pipeautée comme on en a la triste habitude depuis quelques années…

A gauche, la nouvelle Xbox One X, à droite l’actuelle Xbox One S

Bref, si la Xbox One X de Microsoft apparaît comme une machine parfaitement élaborée, et dont la puissance ne fait aucun doute, le géant américain n’a pas réellement su convaincre son audience niveau jeux, avec une conférence très largement tournée vers la scène indé, pas forcément la plus à même à faire la démonstration des qualités 4K HDR de la machine. Au passage, Microsoft a également tenu à confirmer l’arrivée de la rétrocompatibilité Xbox sur sa famille de consoles Xbox One. Ainsi, dans quelques mois, en plus des jeux Xbox 360, on pourra jouer à ses bons vieux jeux Xbox de 2002 sur sa Xbox One X achetée en 2017. Certains y verront un joli cadeau aux joueurs, d’autres une énième erreur de la part de Microsoft, préférant se tourner vers le passé que regarder devant soi…

La Xbox One X ? Où ? Quand ? Comment ?

Microsoft n’a pas laissé planer le moindre mystère autour de sa Xbox One X. Ainsi, la nouvelle console du géant américain sera disponible le 7 novembre prochain, au prix de 499 euros. A ce tarif, on disposera de la Xbox la plus compacte et la plus puissante jamais produite, qui dispose d’airs de famille assez marqués avec la Xbox One S. Une console qui sera évidemment dotée d’un lecteur Blu-Ray 4K, et qui sera compatible avec les technologies Dolby Atmos et DTS:X. Une chose est sûre, Microsoft va devoir cravacher encore un peu pour imposer aux joueurs sa Xbox One X, cette dernière n’ayant pas forcément été mise en valeur par les jeux présentés durant cette conférence, surtout quand on sait que certains titres majeurs (Anthem, DBZ, Life is Strange 2, Assassin’s Creed Origins…) seront également disponibles sur PS4 Pro. Pour bon nombre de joueurs, si l’offre hardware de Microsoft tient clairement la route, le géant américain n’a pas (encore) su dévoiler des jeux à même de justifier les 499 euros nécessaires à l’acquisition de cette Xbox One X.


Nos dernières vidéos

Répondre