Suivez-nous

Tech

Microsoft se lance un nouveau défi face aux catastrophes naturelles

Microsoft et le ministère américain de l’Énergie vont travailler ensemble pour mettre au point un dispositif basé sur l’IA destiné à aider et prévenir les catastrophes naturelles.

Il y a

  

le

 
Microsoft
© Unsplash / Matthew Manuel

Microsoft et le ministère américain de l’Énergie (DOE) ont annoncé qu’ils allaient collaborer autour d’un nouveau projet dédié à l’environnement. Il s’agira de mettre en place des outils basés sur l’intelligence artificielle afin de lutter contre les catastrophes naturelles comme les incendies et les inondations.

Utiliser l’IA pour lutter contre les catastrophes naturelles

Les deux parties seront à la tête du First Five Consortium, un groupe qui se basera sur des technologies d’intelligence artificielle pour prévenir et gérer les catastrophes naturelles. Ce nom est une référence aux cinq premières minutes faisant suite à un événement naturel et durant lesquelles il faut que la réponse soit à la hauteur des dommages. En somme, les intervenants doivent être préparés et prêts à intervenir très rapidement pour espérer sauver le plus de personnes possible.

Susie Adams, responsable technologique de l’unité du gouvernement fédéral de Microsoft explique que l’intelligence artificielle peut être très utile lorsqu’il s’agit d’analyser un très grand nombre de données en temps réel. Dans le cadre d’un incendie, elle peut observer la température des flammes ou la direction du vent —ce qui peut être important dans la gestion et l’information du public.

Cheryl Ingstad, directrice du bureau de l’intelligence artificielle et de la technologie du ministère de l’Énergie ajoute à cela : « Il y a tellement de technologies qui nous permettent de résoudre certains des problèmes les plus difficiles, à un moment où nous assistons à une explosion de feux de forêt et d’inondations et à des catastrophes naturelles vraiment majeures. Et nous pensons que nous pouvons mettre l’intelligence artificielle à contribution ici et aider à sauver des vies ».

Au total, entre 10 et 30 outils seront mis en place après une phase de développement et de tests, indique le ministère américain de l’Énergie. Microsoft devrait fournir les ressources technologiques, dont sa plateforme de services Cloud Azure. De son côté, le DOE a besoin d’avoir entre les mains des moyens pour lui permettre de lutter contre les catastrophes. Un premier prototype pourrait être fonctionnel dès cet automne, rapporte le New York Times. Par la suite, il s’agira de sauver des vies, mais aussi des biens et des ressources.

Cette nouvelle intervient dans un contexte où plusieurs États américains —comme la Californie, font toujours face à de violents incendies tandis que l’Iowa a été en proie à une forte tempête de vent il y a peu.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests