Suivez-nous

Tech

Mieux que Paul le Poulpe, une IA avait prédit le résultat du Super Bowl

Si vous vouliez faire un pari, voici l’intelligence artificielle que vous auriez du consulter pendant le week-end…

Il y a

  

le

 
intelligence artificielle
© DR

A chaque grand rendez-vous sportif, c’est la même ritournelle qui revient. Un zoo ou un refuge prétend avoir un animal capable de prédire tous les résultats avec une prédiction parfaite. Paul le Poulpe, l’un des précurseurs du genre avait marqué la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Mais les animaux pourraient bientôt être relayés à l’arrière-plan, dépassés par l’intelligence artificielle. A l’occasion du Super Bowl, la grande messe du football américain, une IA a réussi son pari.

Une intelligence artificielle qui mêle homme et machine

Il s’agit de Unanimous A.I, une start-up fondée par un scientifique de Stanford, Louis Rosenberg. Son entreprise mélange les opinions d’une grande quantité d’humain avec l’intelligence artificielle pour faire des prédictions avec une grande précision.

Avant le Super Bowl, Unanimous AI a prédit avec exactitude que ce sont les Kansas City Chiefs qui allaient gagner. D’un point de vue technique, l’entreprise mise sur ce qu’elle nomme « l’esprit de la ruche ». Concrètement, un groupe fait des décisions plus intelligentes qu’une seule personne.  En rassemblant l’opinion de nombreuses personnes, on peut donc avoir un résultat plus exact que si une seule personne faisait la prédiction. L’ensemble est ensuite modéré par l’intelligence artificielle.

Récemment, Unanimous A.I a déjà réussi à prédire des diagnostics médicaux, les gagnants des Oscars ou encore les grandes tendances économiques avec précision. Pendant les play-offs, le succès n’était toutefois que de 7 sur 10. Un succès qui permet de relativiser mais qui matérialise aussi la glorieuse incertitude du sport. Avant de miser votre fortune sur le prochain match étudié par l’intelligence artificielle, on vous conseille tout de même un peu de prudence.

Et si vous considérez que cette intelligence artificielle n’est toujours pas au niveau que vous espérez, alors vous pouvez toujours demander un rendez-vous à Jeff Bezos. En 1999, il a fait 8 prédictions qui se sont toutes révélées justes. Un vrai devin.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Dess

    4 février 2020 at 9 h 06 min

    En même 1 chance sur 2 ! Le risque d’erreur était limité.

  2. Yorwan

    4 février 2020 at 13 h 11 min

    Effectivement, bien que la méthode utilisée soit intéressante, le choix des issues était quand même assez limité. Le prédire à l’entrée des playoffs ou en début de saison aurait été bien plus fort.
    Et pour info, on ne dit pas « la finale du Superbowl », puisque le Superbowl est le nom donné à la finale du championnat de NFL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests