Le milliardaire Yusaku Maezawa et des artistes seront les premiers touristes de SpaceX

Elon Musk a annoncé que le premier passager du voyage en orbite lunaire de SpaceX serait le milliardaire Yusaku Maezawa. Ce dernier sera accompagné de quelques artistes qui « auront à créer quelque chose à leur retour sur Terre ».

Elon Musk et Yusaku Maezawa SpaceX

Elon Musk et Yusaku Maezawa © Chris Carlson/AP/SIPA

Si Elon Musk a profité de la journée d’hier pour dévoiler quelques images de la Big Falcon Rocket, la fusée chargée d’envoyer les passagers en orbite lunaire, le nom du fameux « client privé » n’était pas encore connu. Lors d’une conférence qui s’est tenue cette nuit à 3 heures (heure française), son identité a finalement été révélés. Il s’agit du japonais Yusaku Maezawa, un milliardaire qui prévoit de faire le voyage avec sept ou huit de ses amis artistes. Lors de la conférence, le passager de 42 ans a déclaré à ce sujet : « Ils devront créer quelque chose à leur retour sur Terre. Leurs chefs-d’œuvre inspireront tous les rêveurs qui sommeillent en nous ».

Yusaku Maezawa a bâti sa fortune sur la création de Start Today in 1998 et de Zozotown, une immense galerie marchande japonaise de mode en ligne, quelques années plus tard. Passionné d’art contemporain, il a déjà fait l’acquisition d’œuvres de Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol ou encore Pablo Picasso.

> Lire aussi :  Une fusée de SpaceX transportera des astronautes de la NASA en 2019

Alors qu’il avait assisté sur place au lancement de la fusée Falcon Heavy en février, il s’était déclaré « très ému » dans un tweet.

Un voyage touristique qui n’a pas encore de date

Définissant ce voyage lunaire comme un « rêve d’enfant », Yusaku Maezawa a déclaré qu’il avait payé le prix de toutes les places pour le voyage, sans pour autant révéler le prix total de cette virée touristique. Lorsque Musk a été interrogé sur le prix du voyage, il a seulement déclaré « Il paie beaucoup d’argent […] moins de dix milliards et plus de deux milliards ».

Néanmoins, ce voyage touristique en fusée n’a pas encore de date. L’année 2022 est évoquée, mais SpaceX n’a pas encore terminé la construction de la Big Falcon Rocket ni procédé aux tests. Ces derniers auront d’abord lieu sans que personne ne soit à bord puisque le projet reste tout de même « dangereux », indique Musk. Pour rappel, la navette quittera l’orbite terrestre avant de faire un tour de la lune pour revenir se poser sur Terre. Comme à son habitude, SpaceX souhaite réutiliser la fusée.

> Lire aussi :  Elon Musk dévoile la fusée qui emmènera les clients de SpaceX dans l'espace

Pour l’instant, le projet semble particulièrement ambitieux, si bien que Steve Nutt, chercheur en matériaux et ingénieur aérospatial à l’université de Californie du Sud n’hésite pas à la qualifier de « science-fiction ».


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.