Mon produit high-tech : mon plaisir. Mes déchets : leurs problèmes !

De l’obsolescence programmée au consumérisme effréné, sait-on tout sur les derniers joujoux à la mode ou ne préfère-t-on pas savoir pour mieux briller au milieu des envieux ?

Et vous, fermez-vous aussi les yeux sur les marques tendances sous prétexte que votre rôle ne se borne qu’à acheter ?

Et si c’était nos rivières qui étaient devenues cancérigènes par le rejet de produits hautement toxiques, continueriez-vous à fermer les yeux ?

Article rédigé par Piotr Kroczak

De l’obsolescence programmée au consumérisme effréné, sait-on tout sur les derniers joujoux à la mode ou ne préfère-t-on pas savoir pour mieux briller au milieu des envieux ?

Et vous, fermez-vous aussi les yeux sur les marques tendances sous prétexte que votre rôle ne se borne qu’à acheter ?

Et si c’était nos rivières qui étaient devenues cancérigènes par le rejet de produits hautement toxiques, continueriez-vous à fermer les yeux ?

Argument numéro 1 : ce n’est pas mon problème !

Certes, évidemment, dés que cela dépasse le territoire hexagonal, cela ne nous concerne pas. Seulement, le fait est que la Terre, c’est un peu comme un très grand circuit fermé. C’est comme pour le nuage de Tchernobyl, ou plus récemment celui de Fukushima, la “merde” des autres voyage et nous revient toujours tôt ou tard en pleine gueule, il faut dire ce qui est, c’est comme un boomerang… et puis c’est si commode, on exporte nos déchets et hop, problème réglé.


photo : ‘basura electronica ii’ – Flickr CC

On ne les voit plus donc ils n’existent pas !

Seulement, cette politique de l’autruche marche actuellement car nous avons les moyens de le faire. (avec un déficit extérieur de 50 milliards d’euros/an, il y a des chances que cela ne marche pas éternellement…)  Imaginons que cela devienne rentable de venir déverser ses poubelles en Auvergne (tant pis pour les auvergnats ^^) Ah bah oui, là, tout de suite, des voix s’élèvent, le discours n’est plus le même. Bon, ça y est, vous vous sentez un chouia plus concerné, j’entends des voix au fond de la salle qui s’élèvent, serait-ce un oui ?

Argument numéro 2 : de toute façon, je ne peux rien faire !

Vive le défaitisme ! Et bah si ! Vous pouvez agir et cela peut faire très très mal. Comment ?

Par exemple en ne sortant pas votre CB dés que notre bonne vieille firme à la pomme sort le dernier joujou qu’il vous faut absolument avoir pour être dans le coup. Ce n’est qu’un exemple ! Mais encore mieux que le porte-monnaie, on va utiliser un terme marketing super connue : l’image de marque. Chose si précieuse qui se construit à force de temps, de patiente et de qualité…

“Ah, tiens, la fabrication du produit que j’achète se fait dans une usine ou certains process ont coûté la vie a plus de 50 ouvriers… Mmmh, n’utiliseraient-il pas des produits toxiques ou des méthodes de fabrication hautement nuisibles pour la santé ? Nooooon, pas possible… jamais les grandes marqueraient n’oseraient sous-traiter à des fabricants peu scrupuleux, penses-tu !”. Tiens, on va vérifier, ah bah si…

Et si on passait l’info sur Twitter ou Facebook… parmi les lecteurs, il y aura peut-être un journaliste qui fera une petite enquête, une émission, un article et résultat… Et notre fruit préféré s’empresse de sortir un pansement de sa poche. (je parle de la marque à la pomme mais toutes sont concernées). Cela n’est certes qu’un patch provisoire sur un problème récurrent mais c’est toujours cela de pris… et puis, si cela permet de sauver quelques vies au passage, pourquoi se priver ! Il n’y a pas de petits victoires les gars !

Argument numéro 3 : tout le monde le sait, on s’en fout !

Et si tout le monde sautait du pont, vous feriez pareil ? Il ne faut pas oublier qu’en plus de notre porte monnaie, on représente chacun un vote. De plus, il y a des traités qui ont été signés et qui devraient limiter le fait que certaines régions deviennent de véritables poubelles pour nos e-déchets !

Tout le monde le sait ? Ah, vous savez tout vous aussi ? La surexploitation des terres rares, l’obsolescence programmé de votre joujou depuis que ce terme a été invente vers 1929. Comment ça, vous ne saviez pas que les gadgets sont programmés pour se casser après un temps définit ? Demandez à vos potes ingénieurs s’ils feraient long feu en inventant des mobiles incassables, des batteries de longues durées ou des laves vaisselles éternels ? (au fait, l’ampoule longue durée existe depuis longtemps, ce n’est juste pas rentable d’en produire…)

La solution miracle ?

Délaisser la technologie, retournez au temps de la cueillette et de la chasse et faire de beaux voyages évidement ! Non, bien sur que non ! Responsabilisez les fabricants face à leurs obligations ! Comment ? Mais grâce au pouvoir du clic messieurs dames… Ils ont des pages Facebook, ils ont des compte Twitter, bah, qu’à cela ne tienne. Posons les questions qui dérangent, il y a des gens payés pour y répondre; il faut bien qu’ils servent à quelque chose !

On paye assez cher les joujoux qu’ils nous vendent, ils pourraient au moins faire l’effort d’assurer leur recyclage, vous ne trouvez pas ? Si vous vous en foutez, pensez au petit chinois, au petit indien ou au petit auvergnat qui vous dira merci plus tard !

Pour en apprendre un peu plus :

Reportage d’Arté sur l’obsolescence programmée : (merci à dekker)

Table ronde sur le problème de l’export de produits numériques


Nos dernières vidéos

41 commentaires

  1. un documentaire extrêmement bien fait est passé sur arté il y a peu de temps, mais il a eu peu d’audience malheureusement …

    En tout cas, bravo pour cet article !

    • @yannosh Étant en Pologne, je n’ai pas pu le voir… mais généralement, à part si une grande chaine nationale en parle un peu car elle dispose d’images chocs, cela n’est pas vraiment un sujet porteur…
      Content que l’article t’ait plus !

  2. Sujet intéressant mais tellement dommage de le traité aussi superficiellement et sur ce ton!!! Allez un peu de confiture pour les cochons… T’as appris une expression en voyant un documentaire tu aurais pu le citer…

    • @jc : je comprends ta frustration mais soyons honnête, c »est difficile de capter l’attention des gens… on est d’accord. Les chiffres, les infos comme quoi tout va mal, le monde est pollué, on en est gavé tous les jours. On en devient insensible.
      Pour ce qui est de ma manière d’écrire, ça, je suis entièrement d’accord avec toi, on ne peut pas plaire à tout le monde. Ma manière d’aborder le problème sans l’angle purement technique est un choix, si tu veux traiter l’article plus en profondeur, libre à toi de proposer à Eric ton analyse argumentée 😉

  3. Si vous voulez sensibilisez les technophiles, c’est certainement pas en en les culpabilisant, ni en dénigrant leur passion que vous y arriverez. Ces « joujous » sont parfois aussi leur gagne pain.
    Et puis mêler un début de théorie du complot ça aide pas à adhérer à votre propos. D’ailleurs taper sur les ingénieurs c’est vraiment se tromper de cible !
    Sinon étant Auvergnat, merci de ne pas trop voyager. L’avion, la voiture ça pollue et abîme nos verts paysages !

    • @Freddy : je ne tape pas sur les ingénieurs, j’ai justement des amis ingénieurs qui m’ont expliqué en partie leur travail. Ils n’ont d’ailleurs pas le choix puisque certaines des caractéristiques de limitation de la durée de vie de certains composants sont dictés dans les cahiers des charges.

  4. l’obsolescence programmée est une volonté purement industrielle. Tu as rectifié ton article en ajoutant le lien de ce documentaire, c’est une bonne chose. Si tu ne l’as pas vu je t’encourage donc vivement à le visionner et pourquoi pas à étoffer ton article qui ne reste que du blabla alors que ce dont tu parle est un fait voulu penser et mis en place par les industriels.

  5. Il y a une ampoule, je ne sais plus exactement où dans le fin fond des Etats Unis qui est allumée depuis près d’un siècle.
    Pourtant les nôtres, pékins moyens, continuent de griller régulièrement et doivent donc être remplacées.
    Je continue d’acheter des ampoules bien sûr. Mais j’aimerais mieux qu’elles durent un siècle. Même 10 ans ca me suffirait 😉

    Le canard enchaîné y avait fait allusion il y a quelques mois. Sans doute à l’occasion du passage de ce docu sur Arte d’ailleurs.

  6. Cette réalité, je la connais depuis trop longtemps déjà. Et qu’ai-je fais ? Rien, et vous savez pourquoi ? Parce qu’à court terme, dans 20-25 ans, les crises économiques de la fin du pétrole, du manque de matières premières comme les différents métaux, les matières premières agricoles et la surpopulation mondiale finiront d’achever cette civilisation à coup de guerre pour l’appropriation des dernières ressources.

    Rappelez-vous les subprimes, une crise ėconomique qui ne reposait sur rien, alors que là vous allez avoir de vrais raisons, auquelles les gourvernements ne pourront rien faire.

    Alors autant en profiter, maintenant : voyagez, consommez, amusez-vous car l’avenir est sombre, très sombre.

  7. Le problème n’est pas le faite de consommer, mais de consommé sans que ce sois réutiliser. Les ingénieurs sons gentils, mais si il peuvent créent une ampoule qui dure cent ans. Je suis sur qu’il pourrait créé une ampoule entièrement assimilé et réutilisé par le sol ou les plantes. avec une durée de vie de 2 ans … La consommation est continue et finalement nous nous rapprochons du modèle naturel de consommation. Par exemple l’arbre consomme de l’énergie pour créé c’est feuille les utilises, elle tombe et sont réutilisé pas d’autre. C’est de l’obsolescence programmé « propre ». Certain si mette ( Voir le documentaire sur ARTE )

  8. @severance Ou alors installe toi a la campagne et retrouve une vie plus simple l’autosuffisance n’est pas une utopie.

    En plus tu a de la chance, tu a 20 – 25 ans pour te préparer …

  9. Les médias sociaux sont notre salut ! Regardez l’exemple de BP pendant la marée noire en Louisiane. Si quelques grandes marques décident de mettre en avant leur gestion des déchets, les autres seront forcés de suivre.
    @severance Je ne pense pas que ce soit si sombre que cela, enfin c’est peut-être mon côté optimiste qui ressort.
    A moins que tout soit terminé en 2012 ^^ dans ce cas plus de problèmes mais je n’y crois pas trop 🙂

  10. @dekker

    Où est le rapport ?
    Cela ne changera rien, pour un changement réel, il faudrait une solution planétaire, cohérente, maintenant.

    Mal barré, surtout au vu des intérêts divergents des gouvernements, et surtout la pensée à très court terme des dirigeants politiques, disons 5ans, et encore.

    Au fond on sait tous qu’on va dans le mur en klaxonnant mais on préfère ne pas savoir. Quand les gens s’apercevront que le pétrole sera à 10 $ le baril, les dirigeants qu’ils éliront seront bien pire que Marine lepen, je vous laisse imaginer le coktail au niveau mondial…

  11. Pas du tout d’accord avec cet article….sans l’obsolescence matérielle ou technologique, on aurait encore tous des Nokia 3210 et les smartphones ne seraient jamais apparus. C’est généralement quand un produit tombe en panne ou devient obsolète technologiquement qu’on passe à la technologie supérieur et par la même qu’on la démocratise et que l’on en fait baisser le prix et qu’elle devient un technologie grand public …etc….et le cycle recommence……….

  12. Bonjour à tous

    Etant en contact régulier avec certains pays d’Afrique, je suis régulièrement confronté avec le problèmes des décharges locales.

    Fin de l’année dernière, une table ronde « Des claviers pour tous, pas à n’importe quel prix ! » s’est organisée sur ce problème à Bruxelles.
    J’ai essayé d’en faire un petit résumé si ca peut servir …
    http://www.self-reliance.be/spip.php?article570

    Piwi

    • article intéressant en effet, je l’ajoute à la liste
      Le taux de recyclage des déchets est actuellement de 25% max et l’utilisation du principe « de solidarité numérique »est souvent détourné par l’envoi de matériels défectueux afin d’exporter des déchets informatiques inutilisables et totalement obsolètes.

  13. C’est un problème politique: l’obsolescence programmée c’est avant tout du sabotage qui devrait être interdit et sanctionné par la loi.
    Nous en tant que simple utilisateur, quand une ampoule pète on est bien obligé de la changer.

  14. Merci de parler de ce sujet qui fait des ravages.
    Le plus simple (je parle surtout des PC) pour éviter les e-déchets et préserver les ressources naturelles, est de les utiliser le plus longtemps possible. Nous avons mis au point une solution pour cela. Mais nous sommes une petite boite et nous avons beaucoup de mal à nous faire connaitre face aux constructeurs de PC. Il est possible de faire autrement au moins dans les entreprises et les administrations qui changent les PC tous les 3-4 ans alors que les utilisateurs n’ont pas besoin du dernier cri. Nous sommes soutenus par l’Ademe mais c’est vraiment très dure de faire évoluer les mentalités. Si vous voulez tester et parler de nous (nous en avons bien besoin) : http://www.dotriver.eu

    • Entre les vieux qui marchent toujours et qui nous font un peu honte et trainent dans les tiroirs et les plus récents qui déconnent 3 mois après la fin de la garantie, un bon paquet…

  15. Le problème c’est que l’intégralité du système économique mondial actuellement en place repose la dessus, l’achat in-discontinue d’objets et de services, quitte à faire crever les enfants de demain quand la terre ne sera plus qu’une coquille vide.

  16. Pingback: Bien voyager s'exporte sur d'autres blogs | Bien Voyager

  17. Bonjour Piotr,

    Bonne remarque, elle m’a fait sourire :). Notre blog est effectivement culinaire avant tout, cependant je ne m’empêche pas de passer des coups de gueule lorsque j’en ressent le besoin !

    Je ne me bloque pas sur une thématique, un blog est avant tout un espace de liberté d’expression, non ?

    N’hésites pas à nous faire part de tes commentaires sur notre site 🙂

    Alex.

    • En effet oui ^^ De mon coté, j’essaie de rester proche de la thématique du voyage et lorsqu’un sujet m’interpelle, je trouve un lieu d’expression adéquat comme ici. Chacun sa vision au final,l’important, c’est de se faire plaisir !

  18. je trouve cet article interessant car c est l une des premieres fois que je tombe sur qqun qui avoue que consommer moins est une bonne chose…trop souvent on nous demande de consommer responsable…mais pourquoi ne pas consommer moins et responsable…

    il existe aussi http://fr.freecycle.org/accueil/ un groupe d echange pour eviter de jeter les objets que l on utilise plus.

  19. Pingback: Pencil Drawings Of Girls | COLLECTIBLE PENCIL DRAWING

  20. Pingback: Magnetic Storage Devices | CAMERAS AND MEDIA

  21. Tant qu’il y aura de l’argent et un besoin de consommation pour maintenir la croissance, ce cercle ne sera pas rompu. Mais il y a d’autres façons de faire plier ceux qui habituellement ne cèdent pas. En créant le buzz médiatique négatif et ici, dans ce cas, on peut jouer à armes égales

Répondre