Muxtape, le retour (en moins bien ?)

Pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents, Muxtape était un service web de partage et d’écoute de musique en streaming aussi simple qu’efficace : sur une interface dépouillée à l’extrême, vous pouviez écouter des milliers de titres envoyés par les internautes, et uploader vos propres musiques. Basique mais terrible. Bien sûr les organismes chargés

Pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents, Muxtape était un service web de partage et d’écoute de musique en streaming aussi simple qu’efficace : sur une interface dépouillée à l’extrême, vous pouviez écouter des milliers de titres envoyés par les internautes, et uploader vos propres musiques.

Basique mais terrible.

Bien sûr les organismes chargés de veiller au respect des droits d’auteurs et de diffusion n’ont que moyennement apprécié la plaisanterie (même s’il était impossible de télécharger les musiques disponibles), et ont vite sorti l’artillerie lourde des menaces judiciaires. Résultat, Muxtape a été contraint de fermer son service au cours de l’été dernier sur injonction de la très puissante RIAA (une sorte de SACEM américaine).

Muxtape prépare cependant son retour sous une forme un peu différente que d’aucuns qualiferont d’édulcorée, puisqu’il ne sera plus possible d’uploader ses musiques pour les partager, ce qui constituait le principal intérêt de la version précédente. A la place, Muxtape devient une sorte de webradio de promotion pour les artistes et groupes, qui pourront eux-mêmes envoyer leur production afin de la faire découvrir au vaste monde, en streaming toujours, avec possibilité d’achat chez Amazon.

La nouvelle version de Muxtape est pour le moment en gestation, et le site propose en attendant 12 groupes à écouter, sélectionnés par l’équipe du site.


9 commentaires

  1. Ce ne sont pas mes CSS, ce foutu code s’est invité au pied de mes billets depuis hier et je n’ai aucune idée de sa provenance, ça pue le hack à plein nez, ou un bug de plugin WordPress, mais je n’ai pas trouvé lequel

  2. Moi non plus je ne vois pas les CSS. Le problème doit être réglé (j’espère).

    Bon, sinon, la RIAA, ils font chier (comme la SACEM d’ailleurs) : quand comprendra-t-on que le business de la vente de musique n’st pas celui de demain, et que c’est celui de la vente d’ambiance (concerts) qui rémunèrera les artistes ? (cf ici : http://www.abricocotier.fr/2884-corey-smith-applique-leconomie-de-lopen-source-a-la-musique-et-ca-marche )

  3. Je penses pas que le nouveau Muxtape soit moins bien, je dirais juste différent. Certes Muxtape ne présente plus l’intérêt assez « terrible » de pouvoir uploader ces titres préférés. Mais avec cette nouvelle formule, la découverte de musique va à mon avis être plus facile. Je ne sais pas si c’est prévu dans la version finale, mais on peu imaginer que chacun puisse se constituer une playlist avec les titres des groupes présents sur Muxtape. Je vous conseil d’allez écouter « Adron » au passage.

  4. Pingback: Par ici la musique ! | Presse-Citron

  5. Puisque visiblement Muxtape souhaite devenir une vitrine pour les chanteurs et les groupes qui veulent y figurer, il pourrait-être intérêssant que Muxtape obtienne des morceaux inédits, et qui ne figuereont pas sur les CD’s du commerce.

    Quitte à être une vitrine, autant avoir un petit plus !

  6. Pingback: Muxtape.me, comme Muxtape | Presse-Citron

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies