N’en croyez pas vos oreilles

Ecoutez le son produit dans cette vidéo, puis recommencez et rejouez-là plusieurs fois de suite : c’est le même fichier audio et pourtant à chaque nouvelle écoute la progression harmonique continue là où elle s’était arrêtée à l’écoute précédente.Ne cherchez pas dans le code source, c’est entre vos deux oreilles que ça se passe… Edit

Ecoutez le son produit dans cette vidéo, puis recommencez et rejouez-là plusieurs fois de suite : c’est le même fichier audio et pourtant à chaque nouvelle écoute la progression harmonique continue là où elle s’était arrêtée à l’écoute précédente.
Ne cherchez pas dans le code source, c’est entre vos deux oreilles que ça se passe…

Edit : la bonne explication est donnée par JL dans ce commentaire. Fallait au moins un musicos pour décrire le phénomène 🙂


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. t’avais pas déjà posté ça il y a quelques temps ?
    le principe est simple: on entend deux fréquence en parallèle, la première fois on fait pas gaffe, mais la deuxième fois on entend la fréquence du haut qui donne la suite de celle du bas de la première écoute, et ainsi de suite…

  2. @1ace : je me disais bien qu’il y avait de la triche, car on entend la même note au début et à la fin de la vidéo, et puis au bout de quelques écoutes on se rend compte qu’on a pas monté dans l’aigu…

  3. Une note + son octave. On monte de 11 demi-tons. On rejoue et le cerveau continue de lui-même la progression harmonique, en mettant cette fois en avant l’octave.

    C’est toute la différence entre le son qui est joué et ce que le cerveau entend. Je suis bassiste, je joue de la 5 cordes, et on a un peu un phénomène similaire : tout ce qui est joué en-dessous de 40Hz (MI grave), le cerveau ne l’entend pas mais le "reconstitue" à partir de la première harmonique.

  4. Marrant quand on l’écoute avec un temps minimum entre chaque lecture, on a plus le phénomène. Ni d’ailleurs en calant une autre musique entre deux écoutes. Merci pour l’explication au fait JL.

  5. J’ai découvert cet effet lors d’une conférence de Jean-Claude Risset à l’ENSERG de Bordeaux sur les meta-instruments. Il me semble qu’il est "l’inventeur" de cet effet et avait fais un parallèle avec les images d’escaliers sans fin. Des aberrations visuelles et sonores..!

    lajoie.uqam.ca/confven13n…

  6. Marrant comme truc ! Mais j’arrive à cerner la chose dans ma tête, donc ça va… je passerais pas des heures là dessus, et ça me tournera pas dans la tête toute la nuit 😀 .

    Enfin, ça c’est ce que j’éspère 😮 !

Répondre