N’en croyez pas vos oreilles

Ecoutez le son produit dans cette vidéo, puis recommencez et rejouez-là plusieurs fois de suite : c’est le même fichier audio et pourtant à chaque nouvelle écoute la progression harmonique continue là où elle s’était arrêtée à l’écoute précédente.Ne cherchez pas dans le code source, c’est entre vos deux oreilles que ça se passe… Edit

Ecoutez le son produit dans cette vidéo, puis recommencez et rejouez-là plusieurs fois de suite : c’est le même fichier audio et pourtant à chaque nouvelle écoute la progression harmonique continue là où elle s’était arrêtée à l’écoute précédente.
Ne cherchez pas dans le code source, c’est entre vos deux oreilles que ça se passe…

Edit : la bonne explication est donnée par JL dans ce commentaire. Fallait au moins un musicos pour décrire le phénomène 🙂


18 commentaires

  1. t’avais pas déjà posté ça il y a quelques temps ?
    le principe est simple: on entend deux fréquence en parallèle, la première fois on fait pas gaffe, mais la deuxième fois on entend la fréquence du haut qui donne la suite de celle du bas de la première écoute, et ainsi de suite…

  2. Une note + son octave. On monte de 11 demi-tons. On rejoue et le cerveau continue de lui-même la progression harmonique, en mettant cette fois en avant l’octave.

    C’est toute la différence entre le son qui est joué et ce que le cerveau entend. Je suis bassiste, je joue de la 5 cordes, et on a un peu un phénomène similaire : tout ce qui est joué en-dessous de 40Hz (MI grave), le cerveau ne l’entend pas mais le "reconstitue" à partir de la première harmonique.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies