Ne corrigez pas juste l’erreur, corrigez surtout ce qui a permis l’erreur

Alors que la navette de 120 tonnes se tient prête à s’arracher à la gravité à l’aide de ses 200 tonnes de fuel hautement explosif, ce sont les computers qui prennent les commandes… Dans quel état d’esprit peut se trouver le responsable de l’équipe (et son équipe de 260 personnes retranchées dans un blockhaus anonyme

Alors que la navette de 120 tonnes se tient prête à s’arracher à la gravité à l’aide de ses 200 tonnes de fuel hautement explosif, ce sont les computers qui prennent les commandes…
Dans quel état d’esprit peut se trouver le responsable de l’équipe (et son équipe de 260 personnes retranchées dans un blockhaus anonyme du Texas) de développement des logiciels qui gèrent… la navette spatiale ?
Comment peut-on dormir tranquille quand on a la responsabilité de centaines de milliers de lignes de code qui forment des logiciels dont le cahier des charges est simple: il doivent être parfaits à 99,99%, tout le temps, et encore plus au moment du décollage ?
Ah là on a l’air malin avec notre Ajax, tiens.


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend