Suivez-nous

Séries

[Critique] Sur Netflix, faut-il regarder la série Messiah ?

Netflix a récemment dévoilé la première saison de Messiah sur sa plateforme de streaming, une série qui a fait polémique dès sa sortie. Au-delà de ce débat, ces dix épisodes valent-ils le coup ? On vous donne notre avis. Attention, cet article contient des spoilers.

Il y a

  

le

 
Netflix Messiah
© Netflix

Dévoilée sur Netflix en début d’année d’année, la première saison de Messiah compte 10 épisodes d’une quarantaine de minutes. Nous avons regardé la série et, globalement, le bilan est en demi-teinte : voici notre critique.

On le répète : Attention, cet article contient des spoilers la saison 1 de Messiah.

Croire ou ne pas croire, plutôt qu’être ou ne pas être ?

Réalisée par l’australien Michael Petroni, Messiah narre le récit d’un homme dont l’apparition suscite le doute auprès de son entourage. Certains voient en lui le nouveau messie, tandis que d’autres ne cherchent qu’à prouver l’imposture. Pendant 10 épisodes, il s’agira de déterminer si le personnage incarné par l’acteur belge Mehdi Dehbi se joue des autres —et de nous.

Baptisé Al-Massih dès son apparition, il se retrouve rapidement suivi par une centaine de Syriens jusqu’à la frontière israélienne, point géographique particulièrement sensible. Dès lors, le conflit diplomatique commence et la CIA se questionne sur son cas. C’est l’agente Eva Geller, jouée par Michelle Monaghan (Mission impossible 3, L’œil du mal…) qui se posera en premier la question à laquelle nous aurons droit dès l’épisode 1 : Al-Massih cherche-t-il à créer le désordre social dans le monde ?

Au Texas, une famille américaine qui veut croire jusqu’au bout

Le voyage de cet étrange messie ne se limitera pas à la Syrie, car il apparait ensuite aux États-Unis dans la petite ville de Dilley, Texas. Sur place, il reçoit très vite les honneurs après avoir sauvé une jeune fille prise dans une tornade alors qu’elle fuyait la ville. Ni les personnages et les spectateurs que nous sommes n’ont assisté à ce sauvetage qui n’aura droit qu’à une ellipse. Pourtant, il ramène la jeune fille saine et sauve à son père Felix, pasteur sur le point de brûler sa propre église pour toucher l’argent de l’assurance et rembourser ses dettes. Comme à Damas en Syrie, Al-Massih arrive au moment parfait pour soutenir un homme qui semblait perdre sa foi. Ce qui ne fera que renforcer notre croyance en ses potentiels pouvoirs mystiques —au moins pour un temps.

La famille du pasteur est intéressante, car les trois personnages représentent à eux seuls tous ceux qui se confronteront à Al-Massih au cours de ses voyages. D’un côté, il y a le père, pasteur au bout du rouleau, croulant sous des dettes, mais tenter de garder une certaine morale. S’il refuse de prendre les cotisations de l’église, il songe tout de même à mettre le feu à celle-ci. De l’autre, la mère Anna, dont l’alcoolisme qu’elle cache à son mari la rend aussi fragile que lui. Il y a ensuite l’ado Rebecca, autre personnage intéressant, car elle laisse parfois à penser qu’elle partage plusieurs points communs avec Al-Massih. Tout au long des dix épisodes, la famille se déchirera sans jamais vraiment réussir à s’entendre, hormis cette embrassade volée entre le père et la fille à la toute fin de la première saison lors du départ inattendu d’Al-Massih.

Messiah Netflix église

Le père, si prêt à donner un sens à l’arrivée de cet homme, se retrouve à la tête d’un convoi de centaines de pickups de texans se suivant sans savoir où il va. C’est à Washington que les fidèles finiront leur voyage, trouvant sur leur passage des milliers de badauds soutenant ou rejetant la présence de l’étrange personnage. Pas de doute pour le pasteur, il croit et ne cessera de croire jusqu’au dernier instant. S’il pose des questions, il se satisfait des réponses sans trop les remettre en question ni jamais bousculer Al-Massih. Les deux entretiennent une relation qui, pour Félix, est celle d’une confiance et d’un respect mutuel. Une vision que ne partage pas vraiment l’homme aux cheveux longs.

Pour ce qui est d’Anna, elle est l’illustration même de cette famille américaine un peu déchue qui tient aux apparences. Au fil des 10 épisodes, elle ne dira jamais si elle croit ou non en un quelconque dieu, représentant une rupture avec le reste de sa propre famille. Surpris par Al-Massih en train de boire de l’alcool en secret, ses seules communications avec lui sont basées sur les rapports qu’il a avec Félix et Rebecca. Si elle est en rupture avec ces derniers, elle est aussi un peu ce spectateur qui ne voit dans ce messie qu’une vaste supercherie loin de faire basculer ses croyances. En somme, elle est le quotient pragmatique de la famille —et plus globalement de la série (…sans oublier Eva Geller).

Al-Massih, le visage de la sagesse et des réponses qui se dérobent

Accompagné par cette famille et ces centaines de véhicules, Al-Massih fait son arrivée à Washington en grande pompe. Entre le Washington Monument et le Lincoln Memorial, il s’aventure près d’une fontaine et se met à marcher sous les yeux ébahis de centaines de fidèles et les caméras des médias.

Cette scène fait d’ailleurs partie des meilleures de la série. D’une part parce qu’aucun des premiers plans ne nous permet de voir s’il marche vraiment sur l’eau. Le réalisateur a fait le choix de nous montrer les dos des spectateurs, comme si on devait se faufiler à la manière d’un enfant dans une foule pour suivre la progression d’Al-Massih sans bien le voir. Ces plans alternent avec les visages hallucinés de ceux qui regardent, Eva Geller, l’agent Aviram Dahan, la famille du pasteur et les autres. Ce n’est que dans le dernier plan de l’épisode qu’il apparaitra, seul au milieu de l’eau et pourtant entouré par la foule. Personne n’ose ni ne dérange cette eau sur laquelle il marche et le seul bruit est celui de ses pas —pendant que nous suivons sa traversée depuis les marches du Lincoln Memorial.

Messiah Netflix

Cette scène est assez représentative de la série Messiah pour plusieurs choses. D’un côté, parce qu’elle fait partie de celles qui nous donnent envie de croire qu’Al-Massih est un personnage mystique dont l’arrivée sur Terre aura un impact, on l’espère, positif. Car oui, cette première saison donne aussi envie de croire qu’il s’agit d’un récit imaginaire dans lequel le messie arrive bel et bien sur Terre à notre époque.

De l’autre, elle est intéressante parce qu’elle met parfaitement en scène les habitudes qui ont pris place dans nos quotidiens au fil des années. Si les journalistes filment cette traversée avec leurs caméras professionnelles, tous ceux qui regardent ou presque ont sorti leur smartphone afin de capturer le moment. Pendant les 10 épisodes, les téléphones seront présents autant qu’ils le sont dans nos vies en Occident, au même titre que les télévisions allumées diffusant les chaînes d’information continue. C’est d’ailleurs une image postée sur le compte Instagram de Rebecca qui mènera le convoi du Texas jusqu’à Washington —à moitié à par hasard.

La mise en valeur des smartphones et de leur fonctionnalité est intéressante, car elle permet de créer un anachronisme avec le personnage d’Al-Massih, qui semble d’un autre temps malgré le port de certains survêtements de marques lorsqu’il est à Washington. Quant à son image et son caractère, ce sont bien ces points qui nous font douter tout au long du récit. Est-il ce fauteur de trouble décrit par la CIA ou ce nouveau messie que veulent les peuples ? Dans toutes ses conversations, il s’adapte et se défile sans jamais donner de réelles réponses. D’ailleurs, il ne se définit jamais par une des religions pour ne pas s’associer au catholicisme ou à l’islam. Très calme, lent dans sa parole et certains de ses gestes, il sait résister aux tentations représentées par la cigarette et le sexe. Ce qui est sûr, c’est que cet air de sagesse accentué par les plans rapprochés le portera dans tous ses voyages sans jamais qu’il ne cède à la colère, même lors de son échange avec le président des USA. D’ailleurs, il arrive à manipuler jusqu’à ce dernier en lui soufflant l’idée de retirer la totalité des troupes américaines de tous les pays. Un rendez-vous n’est pas suffisant, mais deux convaincront l’homme de passer le cap.

C’est cette décision du président des USA qui donnera lieu au twist final de la première saison. Accompagné de l’agent du Mossad, Al-Massih semble voué à rentrer chez lui malgré son obtention du droit d’asile aux États-Unis. Sauf que lors du vol, l’avion se met à trembler avant de s’écraser dans un étrange champ de fleurs rouges. Champ dans lequel un jeune enfant assistera à ce qui semble un véritable miracle : la résurrection par Al-Massih d’Aviram Dahan et des deux autres passagers de l’avion accidenté.

Difficile d’interpréter cette scène, sachant que nous avons passé la première partie de la saison à vouloir y croire et la deuxième à admettre qu’il n’était qu’un manipulateur de haut vol instruit à la magie par l’homme qui les a recueillis, lui et son frère. Alors qu’en est-il de cette fin ?

Messiah Netflix fin

En bref, on en pense quoi de Messiah ?

Si cette série traîne parfois en longueur et se targue de certains clichés, elle a le mérite de soulever quelques questions intéressantes. Au-delà de la polémique suscitée à sa sortie, la première saison de Messiah nous présente un miroir de nos propres croyances et de notre rapport la réalité. Accepte-t-on de croire que cet homme fait de chair est une représentation d’un nouveau messie ou penche-t-on directement vers le rationnel en le traitant d’imposteur ? La petite frustration de la fin de la saison vient peut-être du faut qu’aucune réponse claire n’est donnée.

On retient les excellentes prestations de Michelle Monaghan et de Tomer Sisley, tous deux bien dans leur personnage malgré quelques représentations vues et revues dans plusieurs films. En plus de se définir eux-même comme « fucked up » par leur travail, ils partagent un peu trop de traits de caractère et de clichés pour que leur relation apporte vraiment un intérêt à l’intrigue.

En tout cas, le twist final laisse à suggérer que Messiah aura droit à sa saison 2 sur Netflix, ce qui n’a pas été confirmé pour l’instant.

Messiah

7

Note Globale

7.0/10
36 Commentaires

36 Commentaires

  1. Dodutils

    11 janvier 2020 at 11 h 35 min

    Le titre de cet article est « faut-il regarder la série Messiah ? » cet article vise donc majoritairement un public n’ayant pas encore vu la série.

    Plus loin je lis « Attention, cet article contient des spoilers. »… c’est pas un peu contradictoire de créer un article pour ceux qui n’ont pas vu la série et de mettre des spoilers dedans (c’est quand même sympa de prévenir)?

    Du coup comme je n’ai pas encore vu la série je ne vais pas lire l’article.

    • Jean

      11 janvier 2020 at 12 h 43 min

      Oui le seul intérêt de lire cet article c’est si tu as déjà décidé de ne pas regarder la série. Donc la série ne t’intéresse pas. Donc pourquoi lire cet article ?

      Je me suis fait avoir, je voulais la regarder à la base je n’ai pas vu la mention spoilers mais c’est de ma faute

    • Carl

      11 janvier 2020 at 19 h 01 min

      J’ai adoré et j’attends la saison 2 avec impatience.

      • Angelique Cachera

        12 janvier 2020 at 8 h 48 min

        Moi aussi j attends la 2eme saison
        J ai adoré cette série

      • Chambaz

        12 janvier 2020 at 14 h 13 min

        Moi l’ai regardé et terminé et j’attends avec impatience la suite cette série est pleines de rebondissements on pense savoir la suite et bien non on est constamment dérouté et puis pourquoi pas, on a envie dy croire a cette histoire et puis zut ils nous mettent le doute bref j’adore

        • Nezha

          12 janvier 2020 at 21 h 02 min

          J’ai moi aussi regardé la série et j’attends avec impatience la deuxième saison !! Les acteurs sont super, et l’intrigue est là, croire ou ne pas croire ??

  2. Amarth Isilme

    11 janvier 2020 at 12 h 55 min

    La « ressuscitation »… Pour de vrai ?

    • Sc

      12 janvier 2020 at 21 h 13 min

      J’ai adoré superbe série ! Vivement la prochaine saison !

  3. Yann

    11 janvier 2020 at 13 h 55 min

    Je remercie l’auteur de cet article pour son objectivité.Contrairement à certains de ses confrères, la distance d’analyse est respectée sur une série sujette à polémique.

    Pour peu que vous abordiez Messiah avec comme leitmotiv  » et si ? « , avec une liberté totale sur le  » si  » , vous passerez un excellent voyage.

  4. Kerzagreu

    11 janvier 2020 at 18 h 07 min

    Ne pas regarder ce truc …. c’est très c…..

    • Ortoli

      12 janvier 2020 at 16 h 08 min

      C’est une très belle série, très bien jouée, l’article et c’est dommage ne cite pas l’acteur principal Medhi Dabi qui est remarquable de charisme et mystère. Chaque épisode est passionnant, oscille intelligemment entre certitude et nouvelles interrogations. L’article n’apporte que des spoilers et aucune vrai analyse, le titre est trompeur…

  5. Vero

    11 janvier 2020 at 19 h 44 min

    J ai adorée vivement la suite

    • Annie

      12 janvier 2020 at 23 h 19 min

      Très très bonne série mon mari et moi avons vraiment aimé.

  6. magma13

    11 janvier 2020 at 22 h 03 min

    J’espère une saison 2 ! et j’espère qu’il affrontera l’antéchrist et qu’il ne l’est pas lui meme !

  7. Anne

    12 janvier 2020 at 6 h 54 min

    « La petite frustration de la fin de la saison vient peut-être du ->faut<- qu’aucune réponse claire n’est donnée."

    • Valérie

      12 janvier 2020 at 12 h 50 min

      Excellente serie.
      SPOILERS : comme on le comprend tres vite il se presente comme le messie des trois monotheismes : juif, chretien, musulman.
      Et l un des messages de la serie est de montrer le lien fondamental qui unit ces trois religions et donc les peuples qui les pratiquent et se dechirent depuis des siecles.

  8. Frederic

    12 janvier 2020 at 9 h 17 min

    Série bien réalisé. Je l’ai regardé entièrement et j’aime beaucoup. Vivement la saison deux.

  9. fghelfi

    12 janvier 2020 at 9 h 51 min

    Faire un article pour donner son avis et spoiler en même temps est incompatible. Donc je ne lirai pas cet article et ne connaitrai pas votre avis.
    Dommage !

    • El Rais

      13 février 2020 at 15 h 48 min

      Pourquoi commenter un article dont on ne connaît pas le contenu alors ? 🤷‍♂️

  10. Brigitte

    12 janvier 2020 at 12 h 21 min

    A regarder sans modération moi aussi j attends la 2éme saison avec impatience !!!!

  11. Mstrdav

    12 janvier 2020 at 13 h 42 min

    De mon point de vue de spectateur, la série est superbe, pleine de suspense et vraiment intéressante. Je ne l’ai pas fini mais je la recommande 👍

  12. Pat

    12 janvier 2020 at 16 h 24 min

    Excellente série. Surtout si on a quelque compréhension en théologie comparée, c’est à dire si on sait ce que signifient les temps messianiques pour les diverses religions Abrahamiques (judaïsme, christianisme et islam). Mais quoi qu’il en soit c’est très prenant et très bien fait.

  13. Fyne

    12 janvier 2020 at 18 h 06 min

    J’ai dévoré cette série en 3 jours ! J’adore, vivement la suite. En attendant, je pense que je ne résisterai pas à la tentation de la regarder à nouveau. J’espère vraiment que la suite ne se fera pas attendre trop longtemps, je suis restée sur ma faim 😊

  14. Rachid Ouafi

    12 janvier 2020 at 19 h 55 min

    La série est complètement stérile au niveau du scénario. Pas d’histoire, pas de suite, des actions incompréhensibles. J’aurai préféré une suite pour la série AD Kingdom, qui biensur, représente un budget collossal mais beaucoup plus interessante

  15. Denis COUPET

    12 janvier 2020 at 20 h 20 min

    Je n’ai toujours pas compris pourquoi cette serie pose problème ni pour qui elle pose problème, moi j’ai adoré et j’attends la suite avec impatience. Des que l’on parle de religion c’est un blasphème ? Et même si c’était vrai ce qui n’est pas le cas, et alors !

    • Chourak Karim

      13 janvier 2020 at 16 h 18 min

      Note Globale

      0.5

      Sur tous les commentaires vous êtes le seul a être négatif alors bien sûr vous avez le droit d’avoir votre avis et il y à sûrement d’autres personnes qui seront d’accord avec vous mais je trouve les arguments que vous donnez pour dire que la série n’est pas intéressant fausse a moins qu’il y est autres choses et que vous ne voulez pas le dire

  16. Linda

    12 janvier 2020 at 23 h 05 min

    J’ai vraiment adoré je vous la recommande j’attends la saison 2 avec impatience

    • Trigalet

      16 janvier 2020 at 0 h 56 min

      Note Globale

      9

      Superbe série! Pour avoir travaillé avec des scénaristes et réalisateurs, je trouve qu elle entretient 1 suspens, on se demande qui est finalement ce Messiah? D autres part cette série développe 1 thème intéressant et d’actualité, pourquoi polemiqué?…Parce qu il parle de sujets sensibles et religieux ? Enfin 1 série qui s’engage au delà de la fiction! J ai admiré la prestation notamment de l’acteur, principal, son charisme et son calme contagieux.Malgré les moments plus tumultueux, cette série a quelque chose d apaisant par le message qu elle transmet en trame de fond! J’espère que Netflix programmera rapidement 1 autre saison, montrant ainsi à ses spectateurs qu’il peut parier sur 1 public diversifié et qui a envie de se faire entendre !
      A regarder sans hésiter vous y trouverez l’inattendu !Marie Hélène.

  17. CATH

    13 janvier 2020 at 11 h 09 min

    J’ai adoré cette série, dont le rythme un peu lent nous laisse le temps de nous questionner sur la foi, sur les chemins qui nous ont (ou pas) menés vers telle ou telle croyance. D’ailleurs, le génie du réalisateur est de nous balader entre l’envie de croire à un envoyé de Dieu et de nous laisser penser que c’est un imposteur, une dualité intime qui finalement habite chacun d’entre nous. Cette histoire me rappelle un roman français qui traite du même sujet : #operation jésus de Fred Roigoon. La fin ne nous laisse pas sur notre faim… je ne spolierai pas, mais nul doute que la saison 2 s’en inspirera.

  18. Colette B.

    13 janvier 2020 at 15 h 22 min

    Note Globale

    8.5

    Cette série est vraiment excellente et elle pose les bonnes questions. Finalement, nous faut-il vraiment un messie pour changer le monde ? Ne peut-on pas prendre les décisions nous-mêmes ?
    Une des dernières scènes dans l’avion est très intéressante, Al Massih explique a son interlocuteur qu’il n’a en fait que 3 choix : ne rien faire, faire le bien ou faire le mal. Voilà, c’est tout.
    pour finir, il me semble que le champs de fleurs rouges est un champ de pavot, dont est issue l’héroïne. Et c’est bien le trafic de drogue entre autre qui finance les guerres partout dans le monde. Les guerres de religion ne sont que des prétextes pour amasser encore et encore de l’argent…

  19. maurel

    13 janvier 2020 at 20 h 44 min

    Note Globale

    9.5

    Je recommande de visionner cette série de belle qualité que l’on soit croyant ou pas ! Moi je n’ai pas perdu mon temps , vu les 10 épisodes en enfilade !

  20. Lucas

    19 janvier 2020 at 21 h 15 min

    Note Globale

    3.5

    J’ai trouvé ça mou, sans réponses aux intrigues, on comprend mal ce qu’il se passe, l’histoire avec la famille qui tient pas debout et les deux flics qui s’attirent sexuellement. Bref, passez votre chemin.
    PS: vous avez le droit d’aimer cette série sans me critiquer avec véhémence.

  21. Dominique

    22 janvier 2020 at 11 h 15 min

    Note Globale

    10

    Excellente série. Ce film est inspiré et inspirant. Je recommande à qui aime les films qui questionnent nos vies d’aujourd’hui et, en particulier, nos relations à Dieu, à soi-même, à nos familles, aux religions, au monde.
    J’ai beaucoup aimé les réponses et les attitudes d’Al Massih que je trouve sublimes, archétypales et porteuses d’un autre possible dans notre monde contemporain.
    La fin du film dans les fleurs dans le désert est soit onirique, soit réaliste (les déserts fleuris peuvent exister, le jeune garçon semble bien réel) : la saison 2 (espérons-la) nous aidera peut-être à comprendre. En tous les cas, elle est à l’image du film : entre ciel et terre, elle nous questionne sur ce qui est vrai et salutaire.

  22. Raven

    12 février 2020 at 0 h 27 min

    Note Globale

    7

    30 fois le mot « intéressant » dans l’article, c’est fatiguant de voir ça tout le temps dans des « critiques ». Le premier conseil qu’on donne pourtant à un rédacteur c’est de ne pas utiliser des formules comme « c’est intéressant » pour expliquer une opinion car ça n’explique rien. Va donc falloir bosser l’écriture et creuser un peu plus ses articles.

  23. René

    14 février 2020 at 11 h 41 min

    Note Globale

    9.5

    Serait-ce un signe avant-coureur, là en est la question?
    Très bonne série, où chacun de nous se remet en question. Pour ma part il n’y aura pas de deuxième messie mais quelques prophètes.
    Sachant que Dieu créa 3 êtres; Lucifer être de lumière qui se retourna contre Dieu le Père, Adam qui ne respecta pas ce que Dieu le père lui demanda et enfin Jésus-christ de Nazareth son fils unique né le 25 mars et non le 25 décembre « première erreur des soit-disant représentants de Dieu le Père.
    Pour la deuxième saison j’attends de voir.

  24. René C

    14 février 2020 at 11 h 45 min

    Note Globale

    9.5

    Serait-ce un signe avant-coureur, là est la question,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests