[note de service (et auto-promotion)] Presse-citron récupère ses points

Le pagerank (PR) de Google, c’est comme le permis à points : si tu commets des infractions, même minimes, ils te sont retirés, et tu ne sais jamais quand et comment tu vas les récupérer. Si tu les récupères. Après avoir subi en avril dernier une pénalité de deux points infligée par Google, faisant descendre

Le pagerank (PR) de Google, c’est comme le permis à points : si tu commets des infractions, même minimes, ils te sont retirés, et tu ne sais jamais quand et comment tu vas les récupérer. Si tu les récupères.

Après avoir subi en avril dernier une pénalité de deux points infligée par Google, faisant descendre son pagerank à 4 pendant quatre petits mois de purgatoire, j’ai eu la bonne surprise, un peu par hasard, de voir que Presse-citron venait de récupérer son PR6, cette semaine probalement, mais je ne sais pas quand exactement, et ceci apparemment en dehors de toute mise à jour officielle de Google.

Je ne sais pas si cela a un quelconque rapport avec ma dernière demande auprès de Google, mais quoiqu’il en soit et même s’il est de bon ton d’affirmer que le PR (comme les classements) ne sert plus à rien[1], j’en suis fort ravi, et je remercie Google pour cette remise à niveau.

Merci également aux partenaires, sponsors et annonceurs de Presse-citron, dont la confiance n’a pas faibli pendant ces derniers mois. Précisons quand même que cette pénalité n’a eu apparemment aucune incidence sur le trafic du blog puisque celui-ci a continué de progresser au même rythme. Cela dit peut-être qu’il aurait progressé beaucoup plus sans celle-ci. Mais cela on ne le saura jamais…

[1] je ne m’étendrai pas sur le sujet, mais croyez-moi je peux vous dire que ça sert, et pas seulement pour satisfaire nos égos surdimensionnés 🙂


Nos dernières vidéos

23 commentaires

  1. Bravo pour ces quelques points retrouvés.

    Dommage que tu ne t’étende pas sur l’utilité du PR: un avis divergent de ce qui peut être dit ailleurs est toujours intéressant!

  2. toutes mes felicitations, un pr6 gonfle toujours son ego, même si il ne change pas (comme tu le di) ton référencement 🙂

    Par conter j’ai aps trop suivit, tu as demander des faveurs a google ? et ca a marcher??? coquinoux! donne moi ton secret 🙂

  3. Le dernier export du pagerank date du 23 aout. Il semble qu’il ai concerné les nouveaux sites dernièrement créé (sans Pagerank), ainsi que certains sites ayant eu des pénalités de pagerank.

    Sinon, c’est clair que le pagerank a aujourd’hui uniquement un aspect marketing…

  4. Le Page Rank pour un blog déjà connu et largement consulté n’est pas fondamental, à mon avis. Si vous n’êtes pas d’accord, il faut nous expliquer pourquoi.
    A moins que vous ne vouliez que quand on tape « blog », on vous trouve sur la première page. Peut-être qu’en tapant « citron »… C’est le cas… (bravo !), mais les cuisinières et autres botanistes ne vous cherchaient peut-être pas.

  5. Eric a dit : « [1] je ne m’étendrai pas sur le sujet, mais croyez-moi je peux vous dire que ça sert, et pas seulement pour satisfaire nos égos surdimensionnés »

    Moi, j’aimerais bien que tu t’étendes sur le sujet. 🙂

  6. Ne pas confondre le PR marketing (la petite barre verte) que tout à chacun peut voir qui n’a qu’un intérêt marketing et pour faire plaisir auw webmasters. Mis à jour une fois tous les 36 du mois, son impact est nul sur le référencement. Et le système de Page Rank de Google développé en interne, jamais affiché, qui est plutôt un chiffre du style 4,3256 que 4 et qui étudie chaque page en temps réel, et qui donc évolue en temps réel. Ce chiffre n’est toutefois qu’un élément parmi 200 autres. En effet, PR x ne signifie pas qu’on sortira premier pour toutes les requêtes.

    Bref le PR marketing c’est joli mais ca ne sert strictement à rien 🙂

  7. @Sébastien: Ca sert à rien en terme de référencement, mais ça fait plaisir aux partenaires qui préfèrent faire de la promo sur un site PR 6 plutôt que sur un site PR 3.

  8. Un mail qui commence par « j’ai un PR de x et toi de x, ca te dit un partenariat ? » je le fuis comme la peste. J’ai fais plein de partenariats sans connaître le PR du site concerné. Ca n’a strictement aucun intérêt. Ca rassure les webmasters sans trop d’expérience. Ca leur évite de penser le référencement dans sa globalité.

Répondre