Connect with us

Moteurs de recherche

Nouveau record pour DuckDuckGo, l’anti-Google américain

Un nouveau record pour DuckDuckGo, le moteur de recherche qui ne piste pas ses utilisateurs.

Il y a

le

Gabriel Weinberg, CEO de DuckDuckGo

Il n’est pas impossible de se passer de Google. Et si en France, le moteur de recherche Qwant gagne progressivement du terrain, dans d’autres pays, c’est DuckDuckGo qui se présente comme l’anti-Google.

A l’instar de Qwant, DuckDuckGo met en avant le fait que contrairement à Google, il ne piste pas les utilisateurs sur internet. Et au fur et à mesure que les scandales s’enchaînent, de plus en plus d’internautes se tournent vers cette alternative.

Récemment, DuckDuckGo a atteint un nouveau record : 30 millions de requêtes directes en un jour. C’était le lundi 8 octobre 2018, juste après que Google ait révélé l’existence d’une faille de sécurité sur Google+ (et la fermeture de son réseau social pour le grand public). Pour rappel, cette faille a été détectée plus tôt, mais Google n’a pas immédiatement déclaré celle-ci.

Des moteurs de recherche plus respectueux de la vie privée

Si officiellement, aucune corrélation n’a été établie, il est tout à fait possible qu’un nombre important d’internautes aient décidé ce jour-là de se tourner vers DuckDuckGo après avoir appris la faille de sécurité sur Google+.

> Lire aussi :  L’enceinte Google Home Max débarque (enfin) en France

Ces dernières années, la croissance de DuckDuckGo a été très rapide. A titre d’exemple, le moteur de recherche a comptabilisé plus d’un milliard de requêtes en 2013. En 2017, il comptait presque 6 milliards de recherches.

Et pour 2018, ces 6 milliards de recherches ont déjà été dépassées, alors qu’il reste encore plus de deux mois avant que l’année ne soit bouclée. Ces informations sont disponibles sur le site du moteur de recherche qui, par souci de transparence, publie des statistiques régulièrement mises à jour sur son utilisation.

Néanmoins, DuckDuckGo est encore loin de dépasser Google, qui comptabilise actuellement plus de 3 milliards de recherches par jour. Mais le fait que des alternatives comme DuckDuckGo ou Qwant (en Europe) enregistrent de plus en plus de recherches, surtout après les scandales sur la vie privée, montre que le nombre d’internautes opposés au pistage de Google augmente petit à petit.

En France, la société Qwant ne se contente plus d’affronter Google dans la recherche, mais se lance aussi dans d’autres domaines tels que la cartographie, le paiement et l’e-mail.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jy2m

    22 octobre 2018 at 21 h 56 min

    Je ne suis peut-être pas le seul mais Google commence à m’agacer, ne serait-ce qu’avec les conditions d’utilisation qu’ils convient de valider tous les 2 jours. Mais, il faut bien le reconnaître, pour des recherches approfondies et certainement à cause de sa position dominante, Google donne de meilleurs résultats que les autres moteurs. Mais, puisque vous avez sans doute remarqué que l’on utilise aussi souvent Google pour trouver de nombreux sites dont on n’enregistre pas forcément l’adresse dans ses favoris, je vous suggère d’utiliser pour ça d’autres moteurs de recherche tels que Qwant (https://www.qwant.com/?l=fr) ou Duckduckgo (https://duckduckgo.com/). Ce ne serait bien sûr qu’une goutte d’eau face à l’océan que représente Google mais ce serait un début et si l’on pouvait déjà ramener Google à 90 % de part de marché au lieu des 93 % actuels, ce serait déjà une petite victoire contre le quasi monopole qu’il représente actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests