On s’est mis à table

Petit dîner informel hier soir avec Patrice (mais surtout Patrice) et Henri (et Henri, aussi).Echanges d’idées, de vagues projets, brassage de concepts… De ces discussions passionnées et passionnantes ressort une certitude : nous n’en n’avons pas, de certitude, si ce n’est que : nous avons tous des idées géniales en stock, sauf que nous n’avons

Petit dîner informel hier soir avec Patrice (mais surtout Patrice) et Henri (et Henri, aussi).
Echanges d’idées, de vagues projets, brassage de concepts…
De ces discussions passionnées et passionnantes ressort une certitude : nous n’en n’avons pas, de certitude, si ce n’est que :

  • nous avons tous des idées géniales en stock, sauf que nous n’avons aucune idée sur leur potentiel de réussite
  • nous ne savons pas prédire ce que sera le web dans 2 ans, dans 5 ans, et plus, même si on est d’accord sur une tendance
  • plutôt que se prendre la tête avec des concepts fumailleux 2.0, le gars qui veut réussir vite et gagner de l’argent sur le web ferait mieux de monter un bon vieux site de cul (modèle 1997)
  • y a pas que le web dans la vie, il y a aussi le bon steak tartare, le fondant au chocolat, et des maisons à retaper


Nos dernières vidéos

22 commentaires

  1. Internet dans 5,10, 30 ans?

    Internet couvrira, connectera tous les réseaux fixes et mobiles, permettra une encore plus grande communication et transformer l’information. Jusqu’à contrôler tout le monde ? Sûrement, mais le meilleur moyen d’arrêter reste la déconnection et ça Internet ne pourra rien y faire. Ça prendra du temps, le temps qu’il faudra, ça c’est sûr.

  2. Rfly

    Dave : Je te trouve un peu dur. Il évoque l’inter-connexion et ça c’est une évidence, que les réseaux cyber-sociaux sont une tendance lourde a priori je suis d’accord. Pour adsence et les sites X, moi je pense qui a pas de petits profits, parce que sans rire pour le n°4 y a plutôt interet à avoir des brouzoufs parce qu’autant le resto c’est pas donné mais alors les maisons c’est pas gagné (parole d’agent immobilier)

  3. Fougère :
    "PresseCitron, tu as déjà presque le nom d’un site de cul dans un autre contexte"

    Clur, la modification sur le slogan n’est d’ailleurs pas dure à trouver.

  4. juste un petit mot pour commenter ta dernière phrase :
    "y a pas que le web dans la vie, il y a aussi le bon steak tartare, le fondant au chocolat, et des maisons à retaper"
    que je trouve marrante, dans le sens où si demain j’arrête d’être développeur web, ça serait pour monter un resto ou du moins quelquechose s’en approchant ;p
    comme quoi web et cuisine font bon ménage ..

  5. quand tu parles de site de cul…je discutais hier avec le patron d’un site qui vend des sex-toys (avec un coeur de cible féminin).

    Quand je vois les coefficients de marge qu’ils appliquent (2,5 fois les miens), ça me donne envie de changer de business…

  6. Tu m’étonnes, faudrait faire un La Fraise des sex-toys (réservé aux filles) : la communauté propose des designs et un système de vote permet de choisir ceux qui seront édités 😉
    Ca serait chaud dans les chaumières !

Répondre