Voici les meilleures publicités du Super Bowl 2018

Maintenant que la passion est retombée, on revient sur les annonces qui auront le plus marqué les esprits des téléspectateurs et des internautes lors de l’un des événements sportifs incontournables de l’année.

Pour les marques, le Super Bowl est l’occasion idéale de faire parler d’elles et de booster leur visibilité. Certaines sont d’ailleurs prêtes à payer le prix fort juste pour obtenir cette séquence de 30 secondes de publicité, qui sera en revanche vue par des millions de téléspectateurs et relayée dans des articles comme celui-ci si elle est originale et créative.

Pour cette 52e édition de la finale du championnat national de football américain, voici une sélection des meilleures publicités.

Créativité et humour

Tout d’abord, la campagne M&M’s durant laquelle Rouge souhaite devenir humain et voit son souhait exaucé… en prenant les traits de Danny deVito, qui ne souhaite qu’une chose : être mangé.

Amazon, ensuite, qui a frappé fort pour sa publicité du Super Bowl 2018 en faisant intervenir Jeff Bezos, son CEO, ainsi que l’acteur Anthony Hopkins qui est venu en aide à Alexa qui commençait à perdre sa voix. On notera également les moyens financiers d’Amazon en constatant que la publicité dure… 1min30 !

Doritos a de son côté mis en scène un battle mémorable entre Peter Dinklage et Morgan Freeman sur des morceaux de Busta Rhymes et Missy Elliot.

Bud Light, la marque de bière, a lorgné du côté des Monty Python avec des guerriers sous-entraînés mais prêts à mener un terrible combat pour avoir droit de goûter à la boisson.

Enfin, l’entreprise de télécommunication Sprint a créé une parodie du film « Ex Machina » pendant laquelle des robots se moquent des humains.

Bien entendu, d’autres campagnes ont attiré l’attention des spectateurs américains, comme celle de la lessive Tide avec David Harbour.

Une visibilité qui coûte cher

Une diffusion sur les écrans de Super Bowl coûte cher, très cher. Pour une apparition de 30 secondes, comptez 5 millions de dollars. Un total de 400 millions de dollars (371,6 millions d’euros) est ainsi dépensé en annonces publicitaires lors de l’événement.

Toutefois, ce prix est loin d’être un frein pour les annonceurs car, en 2016, le nombre de téléspectateurs devant le Super Bowl a été de presque 112 millions, ce qui assure une visibilité certaines aux marques prêtes à mettre le prix.


Commenter