Opera propose une fonctionnalité contre le minage de Bitcoins

Récemment, Opera a lancé une fonctionnalité baptisée NoCoin qui permet de bloquer les scripts des sites web qui utilisent les machines des visiteurs pour miner de la crypto-monnaie.

Si la plupart des sites web gratuits que vous utilisez gagnent de l’argent grâce à la publicité, d’autres le font en minant de la crypto-monnaie sur votre machine. Comme cette activité requiert beaucoup de puissance de calcul, certains sites ont trouvé un moyen d’inclure des scripts qui permettent d’emprunter le processeur du visiteur pour le minage.

Et si vous craignez d’être victime de cette pratique, alors la nouvelle fonctionnalité du navigateur Opera est faite pour vous. « Votre processeur fonctionnant soudainement à 100 pour cent de sa capacité, le ventilateur devenant fou pour aucune raison apparente et votre batterie s’épuisant rapidement peuvent être des signes que quelqu’un utilise votre ordinateur pour miner de la crypto-monnaie », explique l’équipe du navigateur.

Sa solution ? Une fonctionnalité appelée NoCoin

Elle fonctionne de la même manière que les bloqueurs de publicités, mais elle bloque les scripts de minage de crypto-monnaie.

Cette fonctionnalité est actuellement disponible sur la Beta RC d’Opera 50. Pour la configurer, il faut aller dans les paramètres de blocage de publicités.

Opera serait le premier navigateur connu à mettre en place une telle protection. Et ce n’est pas la première fois qu’il tente d’attirer de nouveaux utilisateurs via ce genre de fonctionnalité.

Par exemple, bien avant que Google ne décide de bloquer les pubs sur Chrome, Opera proposait déjà un bloqueur de publicités natif. Il propose également un VPN, qui peut protéger la vie privée de l’internaute.

Et sur mobile, l’efficacité de la compression sur Opera Mini rend ce navigateur très populaire dans les pays émergents.


Répondre