Panique chez les utilisateurs de Spotify, un virus circule sur la version gratuite

Un vent de panique souffle chez les utilisateurs de Spotify et chez les responsables du service de streaming musical, après la découverte d’un virus pouvant faire de gros dégâts sur certains terminaux.

spotify

Si vous êtes un utilisateur du service musical Spotify, cet article devrait vous intéresser, car il pourrait épargner votre machine. Un malware ou plus exactement un malvertising, sévissait sur la plateforme musicale. Il s’agissait d’une publicité malveillante qui pouvait contaminer les utilisateurs, en utilisant la version gratuite du service, ce qui représente des millions de comptes.

Un malware circulait sur Spotify au travers d’une publicité vérolée

Si vous aviez la malchance de cliquer sur la publicité en question, celle-ci ouvrait de très nombreuses fenêtres de sites diffusant des malwares ou d’autres pubs. Un utilisateur indiquait : « Si vous ouvrez Spotify Free, il va lancer votre navigateur par défaut et ouvrir plusieurs sites truffés de malwares ou de virus. Certains ne nécessitent même pas d’interactions pour créer des dégâts ». Il semble que l’exposition au programme malveillant ait eu lieu depuis mardi.

Il semble que tous les systèmes étaient visés, car on retrouve de nombreuses plaintes sur les réseaux sociaux de personnes dont les terminaux tournaient aussi bien sous Windows, que sur macOS ou sur Linux. Spotify dit avoir réglé le problème désormais, mais ses recommandations laissent entendre que l’entreprise n’est pas certaine à 100% d’avoir éradiqué la menace.

Elle demande en effet à tout utilisateur souffrant d’un souci dans les heures et jours à venir, de faire remonter l’information avec l’heure précise, afin de pouvoir analyser la situation. Il est donc recommandé d’être particulièrement prudent dans les jours à venir. Spotify s’est voulu rassurant, en déclarant qu’un faible nombre d’utilisateurs avaient été concernés, sans toutefois dévoiler le nombre de cas.

Pour intégrer une publicité malveillante sur un site, les pirates à l’origine de cette attaque se sont fait passer pour un annonceur publicitaire, afin de se faire accepter par Spotify. Voilà une preuve de plus que même avec un service populaire disposant des meilleures sécurités, il convient de rester prudent et méfiant. Dernier exemple en date, et pas plus tard qu’il y a deux jours, un virus baptisé Eko circulait sur Facebook Messenger, sous la forme d’un lien vidéo.

Source


Nos dernières vidéos

7 commentaires

    • Et si vous lisiez la news en entier ?

      « …dont les terminaux tournaient aussi bien sous Windows, que sur macOS ou sur Linux. »

      Même peine pour la seconde question…

  1. Je confirme, j’ai eu un soucis d’ouverture en masse d’onglets de pub en début de semaine et j’ai tout de suite identifier que c’était spotify (gratuit)…un petit nettoyage va s’imposer ! J’ai l’impression qu’elles se génèrent uniquement quand spotify est ouvert…

  2. Aloha Kinoa on

    Les applications c’est un peu le contraire de l’Amour, c’est quand c’est payant que tu n’as pas besoin de mettre une capote…

  3. Bonjour, lorsque j’ouvre Spotify (gratuit) j’ai un message : Pour utiliser Spotify, installer Adobe Flash, c’est gratuit; Et on me propose de télécharger Flash. Mais pas de changement je ne peut plus accéder à mon compte et mes playlists Spotify.

Répondre