Suivez-nous

Tech

À Paris, une IA installée dans le métro compte le nombre d’usagers avec un masque

La RATP a installé des caméras dont les systèmes basés sur l’intelligence artificielle peuvent savoir si les usagers portent un masque ou non.

Il y a

  

le

 
Métro pass navigo ticket paris
© Wikimedia Commons / Pline

Depuis mi-mars, le gouvernement français a déclaré une période de confinement sur tout le territoire. Du même coup, les trajets en transports ont été très largement réduits dans les villes comme Paris. Depuis ce matin, l’hexagone entame une nouvelle phase de déconfinement progressif, ce qui mène irrémédiablement à la prise de mesures sanitaires visant à éviter une deuxième vague.

L’IA débarque à Châtelet-Les Halles

Dans ce contexte, la RATP utilise l’intelligence artificielle dans le métro depuis le 6 mai. L’objectif de ces caméras situées à la station Châtelet-Les Halles et équipées de cette technologie est de repérer les usagers qui ne portent pas de masques. Les caméras reliées en question sont reliées à ce dispositif particulier depuis le 6 mai. Actuellement, 12 caméras équipent la station, mais 6 d’entre elles sont fonctionnelles pour l’instant.

Toutefois, la RATP précise que les résultats des images capturées ne viseront pas à verbaliser les usages qui ne portent pas de masques, bien que le port de ce dernier soit obligatoire dans les transports depuis ce 11 mai. Il ne s’agit donc ni de contrôle ni de verbalisation, mais de mesure, affirme l’établissement public.

Pour déployer une telle technologie, la RATP a collaboré avec Datakalab, une startup made in France dédiée au développement d’algorithmes d’analyse de l’image. Celle-ci se penche également sur le comptage et l’analyse du trafic dans les lieux physiques, précise son site web. Ce dernier indique également qu’elle se penche déjà sur la détection de masques auprès de clients comme la ville de Cannes —que ce soit dans certains marchés ou dans les bus.

La jeune pousse française confie que les images sont traitées localement et qu’elles n’ont pas vocation à être collectées, stockées ou encore diffusées un jour. La démarche s’inscrit également dans le respect du cadre fixé par le RGPD, précise Datakalab. Les usagers sont prévenus du test en cours par des affichages présents à la station Châtelet-Les Halles.

Pour l’instant, la CNIL ne s’est pas exprimée sur l’expérience en cours. La Commission avait déjà donné son accord pour les tests en cours à Cannes. À Paris, la RATP devrait tester cette expérimentation durant trois mois au moins.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests