Suivez-nous

Cybersécurité

Piratage : quand votre caméra de surveillance peut aider… les cambrioleurs

Cette découverte a été faite par des chercheurs britanniques et chinois.

Il y a

  

le

 
caméra surveillance
© Unsplash / Alan J. Hendry

Alors que des millions de Français s’apprêtent à partir en vacances, les dispositifs de sécurité telles que les caméras de surveillance connectées peuvent aider à prévenir les cambriolages. Une étude menée par des chercheurs de l’Université Queen Mary de Londres et de l’Académie chinoise des sciences vient toutefois semer le doute sur ces dispositifs.

Leurs conclusions sont en effet surprenantes, ils affirment que ces outils peuvent fournir à des pirates un moyen de vérifier si un logement est occupé ou non, dans le but de venir plus tard les cambrioler.

Des critiques sont aussi adressées sur le respect de la vie privée

Concrètement, les hackers pourraient s’appuyer sur les failles de ces systèmes. Les caméras de surveillance captent les mouvements à l’intérieur du domicile et alertent l’occupant qui peut alors suivre en temps réel ce qui se passe chez lui. Ce modèle fonctionne à partir d’une connexion Wi-Fi qui transfère les images vers le serveur. C’est justement cette opération qui peut fournir des informations à de potentiels cambrioleurs. En surveillant l’activité réseau, ils peuvent savoir si un logement est occupé et décider ou non de passer à l’action.

Interrogé par iNews, Gareth Tyson, maître de conférences à l’Université Queen Mary de Londres, précise : «Autrefois considérés comme un article de luxe, ces caméras sont désormais monnaie courante dans les foyers du monde entier. À mesure qu’ils deviennent plus omniprésents, il est important de continuer à étudier leurs activités et les risques potentiels pour la vie privée ». En comprenant mieux les dangers encourus, les fabricants pourraient ainsi mieux anticiper ces failles.

Ce n’est pas la première fois que les caméras de surveillance connectées sont pointées du doigt. Les précédentes polémiques concernaient plutôt la protection de la vie privée. Aux États-Unis, Amazon a notamment été critiqué pour avoir partagé les images récoltées par ses caméras Ring avec les forces de l’ordre.

Le géant de la Tech avait aussi prévu une fonctionnalité qui activerait automatiquement les caméras des sonnettes afin de pouvoir enregistrer et diffuser la vidéo à la police sitôt qu’une personne appellerait un numéro d’urgence. Face à la levée de boucliers des associations de défense des libertés civiles, la firme de Jeff Bezos a choisi d’abandonner ce projet.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Patrick Huet

    12 juillet 2020 at 12 h 11 min

    Un objet connecté n’est pas un objet ordinaire !

    Il communique des informations à un tiers que vous ne connaissez pas, qui en possède le total contrôle et qui peut agir à sa guise avec ses données (que ce soit lui ou un pirate, cela revient au même, vous n’êtes plus libre, des informations sur votre intimité circulent hors de votre contrôle)
    Ceci que ce soit pour les caméras de surveillance, les montres connectées, les thermomètres connectés, les casseroles connectées et autre babioles.

  2. Dwalin

    13 juillet 2020 at 10 h 56 min

    Je voulais m’en équiper suite à un cambriolage chez un voisin, et après quelques recherches je pense qu’une caméra de surveillance doit enregistrer sur un NAS local, avec un onduleur, sans passer par le wifi, pour pouvoir a posteriori exploiter les images.
    Le côté « je me connecte pour surveiller ma maison en temps réel » est un gadget, les chances de tomber sur un évènement sont faibles et il risque d’y avoir un effet « voyeur » qui se connecte tout le temps pour surveiller chez lui.
    Après, même sans se faire hacker, on n’a pas envie d’être en mesure de surveiller les allées et venues de sa famille, c’est malsain, c’est comme fouiller leur téléphone ou lire leurs mails. Il faudrait donc avoir un motif valable pour pouvoir aller regarder les images. Par exemple si vous vous faites cambrioler ou si quelqu’un enfonce votre porte de garage, vous mettez la moitié du mot de passe, votre femme l’autre moitié, et vous regardez ce qui s’est passé ensemble. Quelque chose comme ça. Contraignant pour l’administration du bouzin mais une fois que ça tourne, si ça n’est pas connecté à internet, il n’y a plus besoin d’y toucher normalement.
    Bon du coup c’est plus complexe à mettre en place que les caméras plug and play et j’ai rien fait encore ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN