Un pirate parvient à déverrouiller un iPhone avec un boîtier à 500 dollars

Les adeptes d’Apple et de leur iPhone risquent de stresser un peu : un youtubeur qui se fait appeler EverythingApplePro a réussi à déverrouiller plusieurs iPhone grâce à un boîtier permettant de pirater les données.

Les iPhone ont traditionnellement la réputation d’être sûrs. Si on les compare aux smartphones sous Android, on constate un plus grand nombre de restrictions sur iOS, permettant ainsi une plus grande fiabilité dans la protection des données.

Un piratage de smartphones avec un simple boîtier à 500 dollars

Rappelons qu’en 2016, le FBI avait tout de même promis plus d’un million de dollars à des hackers pour qu’ils aident à déverrouiller l’iPhone d’un des auteurs de la tuerie de San Bernardino. Pourtant, il n’aura fallu qu’un boîtier à 500 dollars pour que le Youtubeur EverythingApplePro puisse hacker de manière simultanée plusieurs iPhone.

Ainsi, avec un boîtier pirate au coût très accessible, il est tout à fait possible d’accéder à des données de plusieurs smartphones Apple. On est ainsi loin de la somme engagée par l’ancien directeur du FBI ! Son prix, de 500 dollars, apparaît particulièrement peu élevé par rapport à ce que ce boîtier est en mesure de faire….

Les iPhone d’Apple visés

Toutefois, cela ne veut pas dire que la tâche soit aisée pour déverrouiller un iPhone. En effet, certaines limitations sont présentes, alors comment opère le boîtier ? En fait, il teste une combinaison toutes les cinquante secondes, en sachant que l’iPhone se bloque normalement au bout de dix tentatives infructueuses. Il semblerait qu’il existe une faille sous iOS 10 : il serait alors possible de parvenir à un autre écran de mot de passe, où l’on pourrait effectuer autant de tentatives que l’on souhaite. Toutefois, la manip peut demander plusieurs jours pour pouvoir détecter un code, voir beaucoup plus si l’usager a changé de code durant ce laps de temps.

Mais même si cela peut demander du temps pour déverrouiller un téléphone, il est possible de hacker un iPhone 7. Apple s’est toutefois voulu rassurant, indiquant dans un entretien à TechCrunch qu’il allait corriger ce problème avec iOS 11.

Source


Nos dernières vidéos