Suivez-nous

Séries

La plateforme de streaming Salto refait (enfin ?) parler d’elle

Le projet Salto a été soumis à l’Autorité de la concurrence par France TV, M6 et TF1, marquant une date dans son développement. Mais sa date de sortie n’est toujours pas connue.

Il y a

le

Salto streaming
© Salto

Si la plateforme de streaming Salto a été annoncée l’an dernier, cela faisait de longs mois qu’elle n’avait pas été évoquée, laissant même à supposer que le projet aurait pu être enterré. Mais cela ne semble finalement pas être le cas, puisque le service français a refait parler de lui cette semaine.

À quand le lancement de Salto ?

En effet, le Netflix à la française sobrement baptisé Salto a été soumis à l’Autorité de la concurrence par France TV, M6 et TF1, les chaînes de télévision en charge du projet. Si cette étape peut sembler minime de prime abord, elle débouchera tout de même sur la création d’une entreprise, qui sera détenue par les trois acteurs de la télévision française, et au lancement du service.

Désormais, l’Autorité de la concurrence dispose de 25 jours ouvrés pour se prononcer sur la plateforme Salto, une réponse qui sera donc donnée le 19 juillet au plus tard. Néanmoins, il se peut aussi que l’entité décide de faire une enquête plus approfondie, ce qui voudrait dire qu’elle a un mois supplémentaire pour se prononcer. Néanmoins, l’Autorité semble plutôt apprécier le projet présenté il y a désormais plus d’un an, en juin dernier. Lors de cette annonce, il avait été indiqué que cette demande serait déposée quelques semaines plus tard, ce qui n’avait donc pas été fait avant cette récente demande.

Aucune date précise de sortie n’avait été évoquée non plus, mais il se pourrait que la plateforme de streaming Salto voie le jour durant l’année, si aucun retard n’est pris entre temps.

Il s’agit d’une alliance particulièrement nouvelle entre France TV, M6 et TF1, des groupes français qui se préparent à partir à la lutte contre Netflix, Amazon, Disney et Apple. Si les deux premiers services sont déjà disponibles, les deux derniers seront disponibles dans le monde, et en Europe d’ici la fin de l’année en cours. Nul doute que Salto devra se dépêcher pour espérer capter l’attention des utilisateurs et réduire l’hégémonie américaine dans le secteur.

En conséquence, Salto devrait être moins cher que Netflix et disposer d’une offre « d’une variété sans égal : information (JT, magazines, événements spéciaux), sports, divertissements, fictions françaises, série US, documentaires et cinéma ».

Malgré la volonté de Salto de vouloir lutter contre des entreprises américaines comme Netflix et Amazon, il est intéressant de noter que France TV, M6 et TF1 ont fait le choix d’héberger la plateforme sur AWS, le service cloud… d’Amazon.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Sébastien

    25 juin 2019 at 10 h 34 min

    Remarque Netflix aussi à tous ses serveurs sur Amazon en combinaison avec des servers (red box) de cache directement installer dans les serveurs des provider internet pour mettre à diposition des utilisateurs les contenus les plus regarder dans la région à qui s’adresse le fournisseur internet.

    Il sera très difficile à Salto de justifier de faire payer pour avoir quelque chose qui est aujourd’hui gratuit !!! Sauf si il n’y a pas de publicité. Mais ça ne vaut pas plus de 2€ / mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests