Suivez-nous

Gaming

PlayStation 5 : Sony réduirait le rythme de la production

À cause de la pénurie de semiconducteurs, Sony aurait revu ses prévisions à la baisse. Au lieu de produire plus de 16 millions d’unités pour l’année fiscale qui s’achève en mars, l’entreprise se contenterait de 15 millions d’unités.

Publié le

 

Par

PlayStation 5
© Presse-citron.net

Bien que la console PlayStation 5 de Sony soit sur le marché depuis un bon moment, il est très difficile d’en acheter, car comme de nombreuses autres entreprises, la société nipponne fait face à la pénurie de semi-conducteurs. Et malheureusement, la situation n’est pas près de s’arranger.

D’après un article publié cette semaine par Bloomberg, Sony serait encore contraint de ralentir sa production, à cause des problèmes d’approvisionnement. Les sources du média américain indiquent que précédemment, Sony avait prévu de produire plus de 16 millions de PlayStation 5 durant l’année fiscale qui s’achève au mois de mars.

Cependant, l’entreprise verrait maintenant ses prévisions à la baisse et ne compterait plus produire que 15 millions d’unités. Par ailleurs, l’objectif qui était de vendre 14,8 millions d’unités durant l’année fiscale serait maintenant impossible à atteindre.

Ces infos n’ont pas été confirmées par Sony. Néanmoins, comme le rapporte Bloomberg, l’entreprise avait déjà indiqué au mois d’octobre, lors d’une téléconférence, que les problèmes logistiques et les pénuries de composants devenaient de plus en plus sévères. Parmi les composants difficiles à obtenir, il y aurait les puces de gestion de l’alimentation.

Une pénurie qui affecte tout le monde

Notons que Nintendo fait face aux mêmes problèmes d’approvisionnement. Récemment, un article du média Nikkei a indiqué que Nintendo aurait déjà revu ses prévisions à la baisse. Inimitablement, l’entreprise aurait prévu de produire 30 millions de consoles Nintendo Switch durant l’exercice fiscal 2021-2022. Mais à cause de la pénurie, celle-ci devrait se contenter de « seulement » 24 millions d’unités d’ici mars 2022. La baisse serait donc de 20 %.

Et malheureusement, les problèmes auxquels Sony, Nintendo, mais aussi la plupart des fabricants de smartphones font face ne sont pas près d’être résolus. Lors d’une récente intervention au Web Summit à Lisbonne, le patron d’ARM, Simon Segars, a indiqué que cette crise sans précédent durerait jusqu’à Noël 2022.

Les efforts des acteurs de l’industrie pour augmenter les capacités de production ne suffiraient pas, même si ceux-ci dépensent 2 milliards de dollars par semaine pour accélérer le rythme.

Face à cette situation, tout le monde essaie de s’adapter. Apple, par exemple, aurait décidé de produire moins d’iPad afin que les composants soient utilisés pour assembler son produit phare : l’iPhone 13.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests