Connect with us
bouygues bouygues

Médias & Pub

Polaroid opère un retour dans les années 90 avec beaucoup de couleurs

Polaroid Originals propose une campagne de communication kitsch et colorée pour fêter la réédition du célèbre appareil photo instantané 600 en édition limitée.

Il y a

le

Décidément, la tendance est au kitsch en ce moment ! Dans un tout autre domaine que la campagne de Monoprix et sa chanson qui ne restera probablement pas dans les mémoires, c’est Polaroid qui nous fait faire un bon dans le passé avec sa sa dernière campagne de communication.

Retour du Polaroid 96 cam, un modèle culte

Sorti en 1996, cet appareil photo s’était fait une place sur les étagères et dans les sacs des inconditionnels d’impression instantanée. Surfant sur l’aspect nostalgie, comme a bien su le faire Nokia avec la réédition de son 3310, Polaroid ressort donc deux modèles de 96 Cam. Si rien ne change réellement par à la version classique du Polaroid 600, le look est quand même légèrement différent : plus compact mais aussi plus coloré.

Cette nouvelle édition est limitée à 2000 exemplaires dans le monde et se décline en deux versions : « Jazz Red » et « Fresh Blue ». L’appareil est vendu 189,99 € et chaque cartouche coûte 18,99 € pour 8 vues seulement.

> Lire aussi :  Tata Tiscon crée un court métrage pour célébrer la journée des ingénieurs

Une série de portraits en hommage à la pop culture

Pour promouvoir cette réédition, Polaroid a fait appel à la photographe américaine Parker Day qui signe donc la campagne visuelle de ces « nouveaux » appareils photo. Elle a réalisé pour l’occasion une série de portraits intitulée Still Got It qui est directement inspirée de la pop culture avec des couleurs vives et saturées.

Avec beaucoup d’humour, l’artiste a imaginé huit personnages dont le look est inspiré des années 60, 70, 80 et 90 jouant avec les codes du vintage et de la nostalgie. Les personnages mis en scène sont des égéries ayant connu ces époques parmi lesquelles on retrouve la star d’Instagram Baddie Winkle. Toutes ces personnes posent avec un modèle de Polaroid en lien avec son époque et son style vestimentaire.

Le résultat est drôle et décalé. On peut y voir aussi une petite critique au style photographique d’aujourd’hui sur les réseaux sociaux, en particulier sur Instagram, beaucoup plus lisse et désaturé.

> Lire aussi :  Dans les années 90, on était tous moches (et surtout Škoda)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests