Suivez-nous

Sciences

Pour Elon Musk, Neuralink pourra streamer de la musique dans… votre cerveau

Elon Musk a répondu à plusieurs questions sur twitter ce week-end. Parmi elles, certaines portaient sur le projet Neuralink qu’il mène en parallèle du développement de ses autres entreprises.

Il y a

  

le

 
Elon Musk présente Neuralink
© Neuralink

Elon Musk a abordé les avancées de son entreprise Neuralink ce week-end sur Twitter. Dans deux tweets des internautes, l’on questionnait sur la capacité de Neuralink à jouer de la musique directement dans notre cerveau. Musk a répondu par un simple « oui ». Aujourd’hui, une solution alternative aux écouteurs que nous connaissons tous fonctionne avec le principe de conduction osseuse. Comme leur nom l’indique, ces écouteurs un peu particuliers font vibrer la boîte crânienne de l’utilisateur pour créer un son, inaudible de l’extérieur.

Une autre question demandait au créateur de Tesla si son implant allait être capable de stimuler la libération d’hormones à notre avantage. Une telle pratique, si elle arrivait à être contrôlée, pourrait permettre d’améliorer la concentration, réduire l’anxiété ou arrêter les troubles obsessionnels du comportement. Elon Musk espère également que son projet pourra, à terme, aider les patients atteints de maladies neurologiques comme Alzheimer ou Parkinson.

Un projet qui se précise

Le projet Neuralink devrait être plus largement présenté le 28 août, au cours d’une grande mise à jour, la première de l’entreprise de nanobiologie. Elon Musk s’est vu très enthousiaste sur les réseaux sociaux ce week-end, faisant la promotion de l’événement, dans son style de communication propre.

Pour rappel, Neuralink prévoit d’insérer des électrodes filiformes directement dans le cerveau de ses patients. Ces électrodes seraient capables de s’insérer dans de minuscules trous, réalisés au laser, et d’éviter les vaisseaux sanguins, et de s’implanter directement dans le cerveau. Dans un premier temps, ce sont les personnes souffrant de lésions cérébrales graves qui seront la priorité de l’entreprise. Mais Elon Musk a déjà pour projet de développer sa technologie de manière beaucoup plus vaste.

Elon Musk veut faire de cette startup un poids lourd de l’industrie des implants neuronaux. Pour lui il est essentiel de développer des liens cerveaux — machines comme est en train de le faire son entreprise. Pour lui, l’intelligence artificielle est un « risque existentiel » pour l’espèce humaine. Son avènement, inévitable, doit être combattu avec l’amélioration des capacités cognitives humaines. Sans cette « mise à jour » de nos cerveaux, le milliardaire pense que nous allons devenir des « chats domestiques » au service des intelligences artificielles, et ce, très rapidement.

Une question scientifique et éthique

L’année 2020 devrait être celle des premiers essais humains pour Neuralink. Après avoir implanté leurs puces au sein de plusieurs singes, Elon Musk avait promis la réalisation de premiers essais médicaux humains pour 2020. Reste à savoir si la « Food and Drugs Administration » donnera son accord éthique pour des expériences de la sorte.

La question des implants cérébraux, et plus largement de l’amélioration des capacités naturelles de l’être humain, a autant de défenseurs que de détracteurs. Aujourd’hui, l’innovation accélère, et beaucoup d’entreprises regrettent que la loi ne s’adapte pas à leur découverte. D’un autre côté, certains critiquent les inventions déjà réalisées et plaident pour une marche en arrière.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests