Suivez-nous

Actualités

Pourquoi Amazon s’apprête-t-il à licencier 3200 employés d’ici fin avril ?

Une nouvelle vague de licenciement est à prévoir au printemps pour les employés Amazon.

Il y a

  

le

 
Amazon Prime livraison
© Amazon

Au cours des derniers mois, Amazon a licencié de nombreux chauffeurs-livreurs, et une nouvelle vague de licenciements est à prévoir pour le printemps. Selon les informations de BuzzFeed News, près de 3200 livreurs seront remerciés d’ici fin avril. En octobre, la firme de Seattle a déjà supprimé 2000 emplois sur des postes similaires.

Ces chauffeurs-livreurs travaillent pour des sociétés qui ont choisi de signer une exclusivité avec Amazon. Cependant, le géant américain cherche de plus en plus à se libérer de ces entreprises. Amazon a coupé les liens au cours des derniers mois avec grand nombre de prestataires de livraison dans l’objectif de travailler avec des prestataires plus petits et moins chers.

A la recherche de partenaires moins chers

Un porte parole d’Amazon justifie le choix de l’entreprise en déclarant : « Parfois, les entreprises avec lesquelles nous passons des contrats pour livrer des colis ne respectent pas nos normes de sécurité, de performances ou de conditions de travail. Lorsque cela se produit, nous avons la responsabilité de mettre fin à ces relations et de chercher de nouveaux partenaires. »

Pourtant, le réseau de livraison d’Amazon continue de se déployer malgré ces licenciements. Aujourd’hui, Amazon s’appuie sur 800 partenaires de livraison soit près de 75000 chauffeurs-livreurs. Aux États-Unis, l’entreprise de Jeff Bezos exploite 150 stations de livraison qui emploient près de 90 000 personnes. Le même porte parole explique également que 300 nouvelles sociétés vont commencer à travailler avec Amazon au cours des 6 prochains mois, ce qui selon l’entreprise pourrait créer jusqu’à 15 000 nouveaux emplois.

Largement critiqué pour son impact environnemental, Amazon cherche également à rendre ses livraisons plus respectueuses, plus responsables. De ce fait, la firme de Seattle a commandé à l’automne 2019 une flotte de 100 000 fourgons électriques auprès du constructeur automobile Rivian. Les premiers fourgons devraient arriver aux alentours de 2021, tandis que la totalité des 100 000 est attendue pour 2030.

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,1 M avis
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Max

    2 mars 2020 at 19 h 06 min

    Le titre de l’article est plus que trompeur… Ils licencient pas ils changent de prestataires. Ça n’a rien à voir.

  2. Jimmy Cram

    2 mars 2020 at 19 h 49 min

    SVP, messieurs mesdames, utilisez des vendeurs français, il y en a beaucoup, merci

    • Zedicus

      2 mars 2020 at 20 h 14 min

      Un titre racoleur pour finalement annonce la création de 15 000 emplois … Du beau travail de journaliste
      Ou pas

  3. Zzzz

    3 mars 2020 at 1 h 01 min

    En France Ce ne sont pas les prestataires De service qui sont en cause mais plutôt les commissionnaires chez Amazon qui prennent 30/100 par tournée, en sachant que le prestataire met sur la toute un salarié, un véhicule, des assurances, du carburant ….

  4. PapounetUT

    3 mars 2020 at 20 h 59 min

    Tout à fait c’est bien de le préciser.
    Comme la la fonction publique ou on a des « marchés ».
    Ça peut changer d’une année sur l’autre.
    Ce n’est pas parce que le marché fait que nous sommes obligés de changer de prestataires que ses employés se retrouvent aux chômage.

  5. Mouky

    3 mars 2020 at 23 h 08 min

    L’article ne precise pas dans quel(s) pays auront lieu ces changements de prestataires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests