Suivez-nous

Startups

Pourquoi Chauffeur Privé change de nom pour Kapten ?

Chauffeur Privé a récemment révélé qu’il changeait de nom pour Kapten, une nouvelle identité qui devrait l’aider à se développer auprès du reste de l’Europe et à l’international.

Il y a

le

Chauffeur Privé Kapten

Ce mercredi 6 février, le français Chauffeur Privé a officiellement annoncé qu’il abandonnait son nom d’origine pour Kapten, un moyen pour lui de rendre son identité plus accessible.

En abandonnant Chauffeur Privé, Kapten espère s’internationaliser

Créé en 2012, Kapten est actuellement présent dans plusieurs régions de France, dont Lyon, la Côte d’Azur ainsi que l’Île-de-France. Néanmoins, le service de VTC concurrent d’Uber s’est aussi lancé à Lisbonne au cours de septembre 2018 et prévoit un déploiement dans deux autres villes. Le français fera son arrivée à Londres dans les jours à venir, puis à Genève dans quelques semaines.

Concernant ce changement de nom, Yan Hascoet, cofondateur de Chauffeur Privé, maintenant Kapten, déclare dans un communiqué : « Pour poursuivre notre croissance en France et en Europe […] ce changement de nom est nécessaire ». À cela, Eve Arakelian, directrice marketing de Kapten ajoute : « Le nom de Chauffeur Privé présentait deux limites : la difficulté pour les non-francophones à le prononcer et sa connotation haut de gamme. Nous avons donc cherché un nom plus accessible, facilement prononçable et mémorisable ».

Actuellement, le service français Kapten comptabilise quelque 2 000 000 clients pour environ 22 000 chauffeurs. Après que son capital ait été majoritairement acquis par le groupe allemand Daimler à la fin de l’année 2017, le groupe souhaite partir à la conquête de nouveaux clients. Pour se faire, le service français vise une ouverture dans une quinzaine de nouvelles villes européennes et internationales. De la même façon, Kapten espère atteindre les 10 millions d’utilisateurs d’ici l’année 2020, un projet ambitieux qui pourrait lui permettre de devenir un concurrent sérieux de celui qui domine le secteur, Uber. Pour sa part, Daimler souhaite devenir propriétaire à 100% du service de VTC français.

Il y a quelques semaines, c’est l’entreprise de ecommerce française Vente-privée qui annonçait qu’elle devenait Veepee, un changement nom effectué pour une raison similaire, c’est-à-dire la volonté de s’internationaliser.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests