Suivez-nous

Réseaux sociaux

Pourquoi Facebook va fournir certaines adresses IP à la justice française

Le secrétaire d’État au numérique a annoncé que Facebook fournira désormais certaines adresses IP à la justice française. Une mesure qui pourrait permettre de lutter contre le harcèlement en ligne.

Il y a

  

le

 
Facebook cryptomonnaie
© Pexels

Comme l’a indiqué Cédric O, Secrétaire d’État au Numérique depuis quelques mois, Facebook sera en mesure de transmettre les adresses IP de certains utilisateurs au gouvernement français.

Jusqu’ici, Facebook ne fournissait que les adresses IP liées aux contenus terroristes et pédopornographiques

C’est lors d’une interview récemment accordée à l’agence Reuters que le Secrétaire d’État au Numérique a annoncé la nouveauté. Néanmoins, cet accord avec Facebook ne concerne que la France et non d’autres territoires européens. En conséquence, le réseau social donnera les adresses IP des personnes à l’origine de contenus haineux sur la plateforme.

Cédric O a indiqué au sujet de ce changement : « Ils [Facebook, NDLR] nous ont annoncé que […], eu égard aux discussions qu’ils ont eues avec nous, ils allaient transmettre les adresses IP pour les contenus de haine en ligne qui seraient demandées par la justice. Ce qui est une énorme nouvelle ». Lors d’une interview, celui-ci a également déclaré que cette mesure permettait de « fixer des obligations de responsabilités aux grands réseaux sociaux ».

Jusqu’ici, Facebook transmettait déjà certaines adresses IP à la justice française afin que de réelles mesures puissent être prises. Néanmoins, celles-ci concernaient le partage de contenus liés au terrorisme ou à la pédopornographie.

Il est difficile pour le moment de savoir si cette collaboration entre Facebook et le gouvernement français permettra la mise en place concrète de changement, empêchant par exemple certains épisodes de harcèlement. L’on peut tout de même espérer qu’elle finisse, à plus long terme, par avoir un effet dissuasif sur les utilisateurs qui voudraient s’y frotter.

Le Secrétaire d’État au Numérique n’a pas indiqué si Instagram, qui appartient au réseau social de Mark Zuckerberg, était également concerné par cette nouvelle mesure.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests