Suivez-nous

Crypto-monnaies

Pourquoi la Chine pourrait interdire le minage de Bitcoin

La Chine songe actuellement à bannir le minage de Bitcoin de tout le territoire, une potentielle interdiction qui concerne également d’autres activités jugées incertaines et excessivement polluantes.

Il y a

  

le

 
Bitcoin
© Unsplash / André François McKenzie

Il se pourrait bel et bien que la Chine interdise tout bonnement le minage du Bitcoin dans le pays, ce qui entraînerait irrémédiablement la fermeture des fermes de minages de cryptomonnaies. En effet, Pékin a lancé une procédure de consultation publique sur de nombreuses activités qu’elles souhaiteraient limiter dans les années à venir, dont celle-ci.

Le minage de Bitcoin banni de Chine ?

Présenté le lundi 8 avril, le projet en question rassemble un total de 450 activités sur laquelle la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) de Chine devra se pencher, dont le minage de Bitcoin. En effet, le pays considère que chaque activité placée dans cette liste est incompatible avec les réglementations du pays. En cela, certaines peuvent être considérées comme trop polluantes, trop excessives en raison des ressources demandées, ou autres.

Si cette décision est importante, c’est que la Chine a une place prépondérante dans le monde lorsqu’il s’agit des cryptomonnaies et du Bitcoin. En effet, le pays hébergeait quelque 58% des fermes de minage en 2017, contre seulement 16% pour les États-Unis. C’est en partie grâce au faible coût de l’électricité que le pays a su séduire les adeptes. En conséquence, l’interdiction du minage ne serait pas sans conséquence à plus grande échelle.

Depuis 2017, la Chine s’interroge sur la régulation des cryptomonnaies et du Bitcoin, se montrant plutôt réticente à cet égard. En effet, elle s’est déjà opposée à cette innovation en prenant la décision d’interdire les ICO il y a deux ans, tout en bannissant du même coup les échangeurs locaux. Si le pays prend de telles décisions, c’est car il pense que les cryptomonnaies peuvent être dangereuses en raison des risques de fuites de capitaux et autres risques.

La Chine n’a pas précisé à quelle date le minage de Bitcoin serait interdit si le projet était mené à son terme. Pour l’instant, la prochaine étape aura lieu le 7 mai, date jusqu’à laquelle la consultation publique est ouverte.

Qui est Satoshi Nakamoto, l’inventeur du Bitcoin ?

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Dwalin

    10 avril 2019 at 16 h 17 min

    Je suis assez d’accord pour une fois avec ce que fait le gouvernement chinois, toutes ces machines qui minent représentent une énorme consommation électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests