Suivez-nous

Applications

Pourquoi l’Inde décide-t-elle de boycotter la technologie chinoise ?

L’Inde supprime les applications chinoises dans ses frontières, la Chine va-t-elle répondre à cette provocation ?

Il y a

  

le

 
inde-chine
© SCMP

La semaine dernière, l’Inde a pris la décision de bannir une soixantaine d’applications mobiles développées en Chine. Parmi ce lot d’applications, on retrouve TikTok, WeChat, et de nombreux autres services très utilisés en Inde. Nous connaissons les conflits entre les États-Unis et la Chine, mais pourquoi l’Inde décide-t-elle à son tour de boycotter la technologie chinoise ?

Les relations entre les deux pays les plus peuplés au monde se sont dégradées au fil des jours. La pandémie a largement alimenté ce ressenti négatif envers la Chine, mais la récente fusillade à la frontière des deux nations qui a fait de nombreuses victimes côté indien a été le coup de grâce.

Depuis cet événement, la Chine et l’Inde se livrent à une véritable guerre froide des temps modernes. Comme les États-Unis le fond depuis des mois, l’Inde a décidé de mener dans un premier temps une lutte économique à laquelle la technologie n’a pas pu échapper.

La Chine perd un marché important.

Cependant, si la Chine et les États-Unis ne sont pas voisins, l’Inde partage 4 056 kilomètres de frontière avec l’Empire du Milieu. Sur ces milliers de kilomètres, on trouve une vingtaine de régions contestées. Parmi ces territoires, on retrouve la vallée de Galwan d’une superficie de 60 km carré dont l’armée chinoise a pris possession, alors que l’Inde revendique cette propriété.

Boycotter les applications chinoises est une stratégie payante de la part de l’Inde qui est considérée comme l’un des marchés les plus importants dans ce secteur d’activité. À titre d’exemple, Bytedance déclare que TikTok comptait passer la barre des 300 millions d’utilisateurs rien qu’en Inde dès cette année.

Le gouvernement a justifié cette décision en déclarant : « Le Computer Emergency Response Team (CERT-IN) a également reçu de nombreuses protestations de citoyens concernant la sécurité des données et la violation de la vie privée ayant un impact sur les questions d’ordre public. Il y a eu un fort mouvement dans l’espace public pour prendre des mesures strictes contre les applications qui portent atteinte à la souveraineté de l’Inde ainsi qu’à la vie privée de nos citoyens ».  

Si ce conflit n’atteint pour le moment que la technologie, pensez-vous qu’il puisse dégénérer et toucher de nombreux autres marchés ?

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. CALMEL

    7 juillet 2020 at 12 h 46 min

    Ce n’est pas de la provocation comme le mentionne le titre. C’est en représailles aux militaires indiens tués au Ladakh par l’armée chinoise dont le gouvernement cherche à s’approprier des zones appartenant à l’Inde.

  2. Paul

    12 juillet 2020 at 11 h 46 min

    La guerre contre la Chine se rapproche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests