Suivez-nous

Auto-Moto

Pourquoi Tesla aide Fiat à éviter une amende chiffrée en millions d’euros

Tesla a pris la décision d’aider Fiat Chrysler (FCA) afin d’éviter que le constructeur n’écope d’amende pouvant se chiffrer en millions de dollars. Pour ce faire, ce dernier va payer l’entreprise américaine.

Il y a

le

tesla model 3
© Presse-citron.net

Si Tesla et Fiat peuvent être deux constructeurs en concurrence, cela n’a pas empêché les deux parties de s’associer autour d’un accord qui pourrait permettre à ce dernier d’éviter d’importantes amendes.

[Vidéo] Une Tesla Model S lancée à plus de 100 km/h… sans conducteur

Tesla et Fiat autour d’un accord pour se plier à la norme européenne

Dès 2021, une nouvelle norme visant à limiter les émissions de CO2 entrera en vigueur en Europe, une date qui peut sembler lointaine pour les utilisateurs, mais qui se rapproche à grands pas pour les entreprises concernées. C’est justement à cause de celle-ci que Fiat s’est rapproché de Tesla. En effet, le constructeur se voit dans l’obligation de réduire son quota d’émissions de dioxyde de carbone, là où celui-ci serait encore de 98 grammes de CO2 par kilomètres, tandis que la nouvelle norme sera de 95 grammes. Selon plusieurs analystes, Fiat se dirige droit vers une amende chiffrée à plus de deux milliards de dollars dans le cas où il ne baisse pas ses émissions d’ici là.

En s’alliant à Tesla, Fiat réalise donc une sorte d’achat de crédit de CO2, puisque le deal entre les deux entreprises se concentre sur un accord financier et un « pool ouvert ». Grâce à ce dernier, les véhicules électriques de Musk seront pris en compte dans le calcul final des émissions, ce qui fera baisser le fameux quota et permettra à Fiat d’éviter la fameuse amende.

Ce type d’accord est assez commun, mais il se fait habituellement entre deux entreprises du même groupe, ce qui n’est évidemment pas le cas de Tesla et Fiat, mais la logique se comprend puisque le premier est entièrement tourné vers l’électrique. L’arrangement a été signé à la date du 25 février, mais l’on ne sait pas quel en est son montant.

Pour Tesla, le constructeur trouve son avantage dans le fait que la firme va être largement payé par Fiat pour cet accord, ce qui devrait lui permettre de remplir ses caisses.

 

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Dwalin

    10 avril 2019 at 16 h 15 min

    Sur le principe je trouve ça assez choquant, le but des normes environnementales n’est pas de payer un droit à polluer, mais de réduire la pollution. Après en effet rien de nouveau sous le soleil ça se fait déjà couramment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests