Suivez-nous

Applications

Primaire démocrate : l’élection gâchée par l’utilisation d’une application

La divulgation des résultats a dû être décalée, ce qui gâche totalement les plans des candidats.

Il y a

  

le

 
© Pexels

Ce lundi a marqué le grand lancement de la primaire démocrate avec le caucus de l’Iowa. C’est un événement primordial qui doit donner les premières tendances et permettre de mieux situer le potentiel électoral des candidats. C’était sans compter sur l’utilisation d’une application qui est venue gâcher la fête. Face aux problèmes rencontrés, les organisateurs ont finalement dû se résoudre à repousser la divulgation des résultats.

La semaine dernière déjà, nous évoquions les craintes des experts en cybersécurité concernant cet outil. Il était présenté comme un moyen de calculer et de communiquer au plus vite les délégués attribués à chacun des candidats, ce qui est clairement raté.

L’application devait aussi être utilisée lors du caucus du Nevada

Certains spécialistes expliquaient même que les téléphones pourraient être hackés « en un clin d’œil ». Toutefois, les responsables du Parti Démocrate ont précisé qu’il ne s’agissait ni d’une intrusion ni d’un piratage. Le soucis viendrait « d’un soucis de remontée des résultats ».

Confrontés très largement à ce problème, les présidents des circonscriptions ont contacté la hotline téléphonique dédiée, sauf que cette dernière a vite été surchargée, ce qui n’a rien arrangé. Une responsable du parti s’est toutefois voulue rassurante : «  Nous avons constaté des incohérences dans la communication de trois séries de résultats. Les données sous-jacentes et les traces écrites sont solides. Il faudra simplement du temps pour rendre compte des résultats ».

Ils devraient être divulgués dans la journée de mardi mais à l’heure où nous écrivons, ils ne sont pas encore connus. Cet épisode fait en tout cas désordre pour Shadow, la société qui a conçu l’application. Elle a été facturée 60 000 dollars au Parti Démocrate. L’outil était d’ailleurs censé être utilisé lors du prochain Caucus du Nevada qui se tiendra le 22 février prochain mais les organisateurs ont finalement préféré y renoncer.

Pour les candidats et leurs supporters, c’est aussi la douche froide. La plupart ont dépensé des millions de dollars afin d’apparaître en vainqueur lors de cette première élection. La déclaration tardive des résultats risque bien de limiter l’impact de ce premier vote.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    4 février 2020 at 20 h 36 min

    Pour voter, il faut aller mettre un bulletin dans une urne sellée, pas autrement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests