Suivez-nous

Fintech

Pumpkin lance son compte courant et sa carte de paiement pour vous faire « gagner du temps et de l’argent »

La start-up lilloise Pumpkin franchit un nouveau cap. Désormais, les utilisateurs peuvent ouvrir un compte directement depuis l’application et obtenir une carte de paiement Mastercard. L’objectif des fondateurs : vous faire « gagner du temps et de l’argent ». Et accessoirement monétiser leur service.

Il y a

  

le

 
pumpkin compte carte bancaire
© Presse-citron

Fort de son million d’utilisateurs, Pumpkin se lance dans une nouvelle aventure. Rachetée à 80% par Arkéa, une filiale du Crédit Mutuelle, il y a plus de deux ans la petite start-up lilloise a bien grandi et met les moyens de ses ambitions. Les règlements de comptes entre amis ne représentent désormais qu’une partie de l’offre Pumpkin. L’entreprise propose désormais un compte courant ainsi qu’une carte de paiement qui « te fait gagner du temps et de l’argent ».

La carte Pumpkin disponible pour 2 euros par mois

L’offre Pumpkin se compose désormais de deux formules. La première, « Pumpkin entre potes » reste entièrement gratuite. Elle inclut tous les services que les utilisateurs connaissent déjà : le paiement et le remboursement entre amis, la création d’ardoises pour partager les dépenses et la programmation de paiements réguliers.

La seconde formule, toute nouvelle, est sobrement baptisée « Pumpkin Carte ». Proposée à 2 euros par mois sans engagement (les deux premiers mois sont gratuits), l’offre intègre les mêmes services que la formule gratuite.

En complément, l’utilisateur reçoit donc une carte de paiement Mastercard qui présente deux avantages : aucun frais n’est appliqué sur les dépenses effectuées à l’étranger (2 retraits gratuits inclus) et un programme de cashback (dans plusieurs villes de France et en ligne) est associé. Parmi les partenaires de Pumpkin on trouve de grands noms comme Kapten, L’Equipe ou encore Franprix.

Comme tout service du genre, le compte et la carte bancaire se gèrent entièrement depuis l’application en quelques clics (blocage de la carte, gestion des plafonds, transfert d’argent etc.). Un classique désormais.

La citrouille devient carrosse

Depuis son rachat en 2017 par le Crédit Mutuel Arkéa, Pumpkin a parcouru du chemin. Des nouvelles fonctionnalités au nouveau design en passant par des nouveaux bureaux ainsi qu’une équipe agrandie, la start-up lilloise n’a pas chômé. Bien aidée par les 15 millions d’euros investis par le Crédit Mutuel Arkéa, la petite entreprise devient donc plus grande et vient se frotter aux acteurs de la néobanque comme Revolut, N26, Orange Bank etc.

Ce nouveau cap était presque indispensable pour l’avenir de la citrouille. Car jusqu’à maintenant son modèle économique reposait uniquement sur les transactions effectuées dans son offre BtoB (milieu associatif essentiellement). Pumpkin souhaitait rester fidèle à son credo et ne prélever aucune commission sur l’offre grand public.

Avec 1 million d’utilisateurs, la tentation était pourtant grande. En proposant une carte de paiement et une formule plus complète, l’entreprise poursuit sa marche en avant sans décevoir ses fidèles utilisateurs. La citrouille devient carrosse. Espérons pour elle que le compte de fée ne s’arrêtera pas à minuit.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *