Qobuz continue sa conquête de l’Europe avec l’Italie et l’Espagne

Qobuz continue sa conquête de l’Europe et a annoncé le lancement de son service de musique en ligne en Italie et en Espagne. Une nouvelle étape pour le français avant de partir à l’assaut des États-Unis.

Qobuz

Le français Qobuz a annoncé l’ouverture de ses services en Italie et en Espagne, à partir du 15 décembre 2017. Denis Thébaud, PDG de Xandrie (éditeur de Qobuz) explique qu’ « en ouvrant Qobuz en Espagne et Italie, nous [Qobuz] entrons aussi dans un nouveau cycle de développement de notre service. Ce cycle sera aussi celui des améliorations fonctionnelles et éditoriales qui permettront à Qobuz de tenir toutes ses promesses en termes d’excellences. C’est bien sûr notre signature depuis dix ans. Historiquement, on retiendra que Qobuz aura ouvert à la musique en streaming une exigence de qualité sonore du plus haut niveau. Mais au-delà, c’est bien d’une expérience client renouvelée, singulière, haut de gamme qu’il sera avant tout question. Les services espagnols et italiens sont totalement localisés, animés et rédigés à un niveau de qualité dont nous pensons pouvoir dire qu’il établit de nouveaux standards ».

En début d’année, Qobuz avait affiché ses ambitions et son intention de s’internationaliser. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le service français de musique en ligne dépasse les frontières de la France, Qobuz était déjà disponible dans 8 pays européens : Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas et Irlande.

La conquête de l’Europe avant de se lancer aux États-Unis

Cette arrivée en Italie et en Espagne est une confirmation des ambitions de Qobuz même si cela a pris du retard. Qobuz avait en effet annoncé fin mars qu’il comptait se lancer en Italie, Espagne et en Pologne à « l’été 2017 ».

Le service de musique en ligne mise sur la qualité pour se démarquer des ténors du marché (Spotify, Deezer, Apple Music…). En effet, Qobuz annonce posséder 40 millions de titres en 16-bit/44 kHz et plus de 1 million de titres en Hi-Res 24-Bit.

Bien décidé à s’imposer sur le segment du streaming haut de gamme, Qobuz devrait débarquer aux États-Unis en 2018. Denis Thébaud, PDG de Xandrie, avait indiqué à l’AFP qu’il visait « un lancement courant 2018 dans le premier marché mondial de la musique.

Qobuz

Séduire avec une offre premium, un pari difficile

Un pari ambitieux et si Qobuz explique avoir identifié « une assez forte demande sur sa cible de clientèle, les mélomanes », il est difficile de compter dans le paysage du streaming musical. Denis Thébaut avait indiqué fin novembre « peser 2,7% du marché du streaming en France », ajoutant que Qobuz « boxe en poids léger ».

Loin des poids lourds qui ont fait le pari du nombre d’abonnés, Qobuz cultive sa singularité et préfère miser sur la qualité du son. La plate-forme qui fêtera ses 10 ans en 2018 espère d’abord séduire les passionnés de musique. « Un son toujours meilleur, d’une qualité supérieure, c’est le crédo de Qobuz », comme l’expliquait en juin dernier Les Echos dans un article consacré au « difficile pari du streaming haut de gamme » de Qobuz et Deezer, l’autre service français d’écoute de musique en streaming.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.