Qualcomm fait l’objet de deux enquêtes de la Commission Européenne

Deux enquêtes sur d’éventuels comportements abusifs.

Qualcomm pixabay

Si vous possédez un smartphone Android positionné dans le haut de gamme, il y a de fortes chances pour que celui-ci contienne des composants fournis par l’américain Qualcomm. Cela est normal puisque dans l’industrie des mobiles, il s’agit du premier fournisseur mondial de chipsets de bande de base, bien que dernièrement, l’un de ses produits phares ait été suspecté d’avoir un problème de surchauffe.

Le leader va cependant faire l’objet de deux enquêtes lancées par la Commission Européenne qui suspecte peut-être l’entreprise d’abus de position dominante.

« La première vise à examiner si Qualcomm a contrevenu aux règles de concurrence de l’UE qui interdisent les abus de position dominante en proposant des incitations financières à ses clients à la condition qu’ils acquièrent leurs chipsets de bande de base exclusivement ou presque exclusivement auprès de Qualcomm. La seconde vise à apprécier si Qualcomm a pratiqué des «prix d’éviction» en facturant des prix inférieurs aux coûts dans le but de forcer ses concurrents à quitter le marché », lit-on dans le communiqué.

Qualcomm se dit déçu par le lancement de ces enquêtes, mais se dit aussi prêt à coopérer, même si il est confiant que les inquiétudes de la CE ne sont pas fondées.

La commission, quant à elle, précise qu’elle ne préjuge en rien de ce qui résultera de ces enquêtes, et que le but est « que les fournisseurs d’équipements de haute technologie peuvent se livrer concurrence sur la base des mérites de leurs produits » et qu’au final, les consommateurs en ait pour son argent.

Cependant, d’après le Wall Street Journal, si il est prouvé que Qualcomm a enfreint les règles antitrust européennes, il pourrait faire l’objet de sanctions financières allant jusqu’à 10 % de ses revenus mondiaux et se voir obligé de changer ses pratiques.

(Source)

Image :By The Conmunity – Pop Culture Geek from Los Angeles, CA, USA (CES 2012 – Qualcomm) [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend