Suivez-nous

Sciences

Quand un club de football change de nom pour s’appeler le « FC Terre Plate »

Un club de football espagnol a décidé de changer son nom en « FC Terre Plate », une nouvelle identité pour montrer son soutien à la théorie de la Terre plate. Un moyen de changer le regard posé sur les platistes ?

Il y a

le

Terre plate
© Shutterstock

Voilà quelques années que la théorie de la Terre plate ne cesse de trouver des adeptes à travers le monde. Il existe plusieurs courants qui diffèrent parfois. La Flat Earth Society par exemple, organisation fondée en 1956 puis mise en pause entre 2001 et 2004, soutient plusieurs théories, selon lesquelles la planète pourrait n’être qu’un disque entouré de glace. Pour d’autres membres, celle-ci aurait la forme d’un demi-dôme ou d’un diamant soutenu par des piliers.

Un club de foot pro-théorie de la Terre plate

Le mouvement de la Terre plate a donc inspiré le club de football espagnol Jostles Balompie à transformer son nom en Flat Earth FC, un changement qui a été officialisé il y a peu. Pour le président du club et footballeur Javi Poves, il s’agit donc là d’afficher son soutien à la théorie selon laquelle la planète n’est pas sphérique.

Il a donc indiqué, pour justifier le changement de nom pour Flat Earth FC, que le football était « le sport le plus populaire et celui qui a le plus d’impact dans le monde entier ». Selon lui, c’est donc « le meilleur moyen d’avoir une présence constante dans les médias ». Il a ajouté à cela : « Le Flat Earth FC est le premier club de football dont les supporters sont unis par la chose la plus importante, c’est-à-dire une idée ».

Nul doute que la décision a fait réagir, si bien que certains platistes ont exprimé leur soutien au club, là où d’autres se sont moqués de cette modification, indiquant par exemple « Je me demande s’ils joueront avec des balles sphériques ou en forme de disque la saison prochaine ».

Quel regard sur les adeptes de la théorie de la Terre plate ?

En 2018, Netflix a dévoilé un documentaire sur le sujet de la Terre plate, interrogeant du même coup ses adeptes et ses détracteurs. Intitulé La Terre à plat, celui-ci permet de découvrir une large communauté de platistes se devant de vivre dans une société où cette croyance suscite de nombreuses moqueries. À l’image de Mark K. Sargent, beaucoup indiquent se sentir seuls et rejetés par leurs familles et leurs amis depuis qu’ils ont évoqué le sujet avec eux.

Pour certains scientifiques, ces moqueries sont contre-productives car le doute peut être la base d’une recherche scientifique à laquelle l’on viendra ensuite apporter des preuves et des éléments probants. Dans un long article sur le sujet, le National Geographic se pose donc la question de savoir su la Terre est bel et bien ronde, évoquant de front les théories prétendument scientifiques souvent utilisées par les flat earthers.

Pour revenir sur le cas de Mark K. Sargent, celui-ci partage également de nombreuses vidéos YouTube sur le sujet auprès de 79 000 abonnés. Néanmoins, ses récentes vidéos ne semblent pas —du mois rarement- dépasser les 6 000 vues. Dévoilée en février 2019, une étude réalisée par des chercheurs de la Texas Tech University démontrait effectivement que YouTube n’était pas seulement une plateforme permettant d’accéder à ces contenus complotistes sur la Terre plate. En effet, le service serait également en lien avec l’augmentation du nombre d’adeptes de cette croyance.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests