Connect with us
Bouygues

Vidéo

Quand des animaux robotiques chassent les braconniers [Vidéo]

Après avoir tiré sur un cerf robotique, un braconnier s’est retrouvé condamné à un an de prison. Revenons sur ces animaux synthétiques qui permettent de traquer les chasseurs malhonnêtes.

Il y a

le

Mercredi dernier, une histoire plutôt cocasse s’est déroulée aux États-Unis. Elle a depuis fait le tour du Web. Cette histoire met en scène un chasseur idiot et un cerf robotique. Notre homme, Brett Russel Thompson, roule sur une route de Floride quand soudain, il aperçoit un cerf. Se moquant des quelques règles qui protègent la vie des animaux, il s’arrête, sort son fusil, et tire dans le cou de la bête. Malheureusement pour lui, l’animal ne s’écroule pas dans un râle d’agonie car c’est un robot. Non loin de là, des policiers en surveillance ont eu le temps d’observer la scène. Ils arrêtent notre homme pour chasse hors saison et coups de feu tirés depuis la route. Résultat : un an de prison pour le braconnier.

Des animaux factices

Profitons de cette histoire pour revenir au sujet qui nous intéresse le plus : les robots. Car, bien que le système soit assez peu connu, les animaux robotiques ne sont en fait pas nouveaux. Ces êtres animatroniques sont utilisés depuis quelques années par les forces de l’ordre qui s’en servent pour attraper les braconniers en tout genre. Postés dans les bois, les créatures synthétiques semblent plus vraies que nature. Une fois que l’appareil est disposé, les policiers en charge de la surveillance se postent non loin et utilisent une télécommande pour faire bouger l’animal.

> Lire aussi :  133 millions d'emplois à pourvoir grâce... Aux robots !

RobotCerf

Résistance : 1.000 balles

Le système animatronique est prévu pour l’exercice et il peut encaisser jusqu’à 1.000 balles avant de rendre l’âme. Les forces de l’ordre qui s’occupent du dispositif peuvent se positionner jusqu’à 15 mètres de l’animal pour le contrôler. Il est à noter que le concepteur des animaux factices, Robotic Wildlife, vend aussi ses appareils à des chasseurs honnêtes désireux d’avoir des appâts plus vrais que nature.

« Ce matin, un lapin, a tué un chasseur. »

Voici une vidéo qui présente les animatroniques :

(source)

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. naruto

    19 novembre 2013 at 3 h 26 min

    Je ne connaissais pas du tout cette façon d’arrêter les braconniers. C’est pas mal.

  2. Paul de Fombelle

    25 novembre 2013 at 9 h 26 min

    Jusqu’ici le jeu des mecs était de shooter un cerf sans se faire chopper.
    Maintenant le jeu sera de shooter un cyber-cervidroide sans se faire chopper.

    • Axel Cereloz

      25 novembre 2013 at 9 h 36 min

      Le principal, c’est que moins d’animaux soient victimes de ces criminels. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests