Suivez-nous

Crypto-monnaies

Quand l’excentrique John McAfee veut aider Cuba à créer sa cryptomonnaie

Le milliardaire John McAfee a fait part de sa volonté d’aider Cuba à créer sa propre monnaie virtuelle, un moyen pour le pays de contourner l’embargo américain.

Il y a

le

john mcafee
© Wikimedia Commons / NullSession

Voilà plusieurs années que John McAfee est connu pour ses frasques au sein de la communauté crypto. Celui-ci a toujours de nombreuses idées et théories, dont une grande partie semble plutôt excentrique.

John McAfee, milliardaire adepte des cryptomonnaies et de la politique

Cette fois-ci, il a déclaré qu’il était prêt à aider Cuba à fonder sa propre cryptomonnaie, un projet qu’il souhaite mener en parallèle de sa volonté d’influencer les élections américaines d’une manière ou d’une autre. Lors d’une interview récemment accordée à l’agence Reuters, John McAfee a indiqué à ce sujet : « Vous ne pouvez pas simplement créer un jeton et vous attendre à ce que ça fonctionne. Vous devez vous baser sur la blockchain appropriée, la structurer pour qu’elle réponde aux besoins spécifiques d’un pays ou d’une situation économique ». À cela, le milliardaire ajoute qu’un très petit nombre de personnes dans le monde pourrait mettre en pratique ce projet, tout en s’incluant dans le lot.

Pour John McAfee, la création d’une cryptomonnaie par Cuba permettrait au gouvernement de s’émanciper des sanctions américaines. L’Iran avait fait part de sa volonté de faire de même il y a quelques mois, justement à cause de ces dernières, mais le projet n’a pas encore été concrétisé pour l’instant.

Si le milliardaire John McAfee est connu par la communauté crypto, il est également connu des autorités américaines, qui l’ont dans le viseur depuis son départ. En effet, celui-ci a indiqué qu’il n’avait pas payé d’impôts sur le revenu aux USA durant plus de huit ans, justifiant son choix par des raisons idéologiques. Il a été inculpé, mais a quitté le pays pour les Bahamas avant de s’orienter vers Cuba il y a quelques semaines. Selon lui, il ne risque aucune extradition vers les États-Unis. À propos d’une potentielle arrestation par le pays, il avait déclaré : « Ils veulent juste me mettre en prison et ne pas me laisser parler à nouveau […] Je ne vais pas permettre ça parce que j’ai trop de choses à dire ».

Pour ce qui est de ses ambitions politiques, John McAfee prévoit de faire campagne en faveur de l’investiture libertarienne tout en s’appuyant sur sa « large audience » issue des réseaux sociaux, dont Twitter.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests