Suivez-nous

Tech

Quand le cofondateur de Wikipedia appelle à la grève des réseaux sociaux

Larry Sanger, cofondateur de Wikipedia, a appelé à une grève massive des réseaux sociaux les 4 et 5 juillet. Voici pourquoi.

Il y a

le

Wikipédia
© Wikimedia Foundation

L’encyclopédie communautaire Wikipedia et ses créateurs ont souvent pris position en faveur d’un contenu libre et accessible à tous à travers le monde. De la même façon, le service a déjà fermé ses portes temporairement en Espagne afin de montrer son opposition à la nouvelle directive européenne sur le droit d’auteur. Il y a un an, celui-ci avait justifié son engagement en indiquant que cette fameuse mesure allait « affaiblir la liberté en ligne et imposer de nouveaux filtres, barrières et restrictions pour accéder au Web ».

Outre Wikipedia lui-même, c’est son cofondateur Larry Sanger qui a pris la parole pour diffuser un large appel à la grève des réseaux sociaux dans un texte intitulé « Déclaration d’indépendance numérique ».

Le cofondateur de Wikipedia cite neuf principes pour des réseaux sociaux décentralisés

Dans un message partagé le 29 juin, le cofondateur de Wikipedia a effectivement enjoint les utilisateurs à ne pas se rendre sur les réseaux sociaux aux dates des 4 et 5 juillet. Comme il l’indique dès les premières lignes de sa déclaration, « L’humanité a été utilisée avec mépris par de vastes empires numériques. Il est donc maintenant nécessaire de remplacer ces empires par des réseaux décentralisés d’individus indépendants, comme dans les premières décennies de l’Internet ».

Au fil du texte, le cofondateur de Wikipedia explique donc comment l’industrie de la technologie a profité de son hégémonie pour agir selon son propre intérêt. En ce sens, Sanger évoque les algorithmes, l’ingérence politique, la difficulté de comprendre les conditions d’utilisation, la commercialisation des données personnelles et autres. Plus globalement, il décrit donc les dérives d’Internet et la façon dont le service a été mal utilisé par certains acteurs, qui ne sont pas nommés dans le texte. Néanmoins, il n’est pas difficile de deviner qu’il s’agit d’entreprises tech comme Google, Facebook et consorts.

C’est dans la deuxième partie de son texte que le cofondateur de Wikipedia évoque une liste de 9 principes en faveur des réseaux sociaux décentralisés. Larry Sanger évoque alors le fait que les données devraient appartenir à leur utilisateur, que les conversations ne devraient pouvoir être écoutées par personne ou que l’information devrait être dispensée selon un ordre défini par les internautes eux-mêmes.

Outre la grève à laquelle appelle Sanger, le cofondateur de Wikipedia invite également les utilisateurs à signer cette déclaration pour montrer leur accord, un texte auquel il est également possible d’adhérer sur Change.org.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests