Quand musique rime avec geek : des concerts privés par Skype

Denison Witmer, un songwriter et chanteur américains cherchait un moyen de continuer à « tourner » et à jouer live sans quitter son domicile à l’approche et après la naissance de son bébé. C’est ainsi qu’il a pensé à assurer des concerts privés via Skype.

La pratique est déjà (relativement) connue avec les bulles Google+ : donner concerts ou interviews privés à une sélection d’internautes qui se connectent en direct via la vidéoconférence. Ou s’appuyer sur le réseau pour faire le buzz autour d’une opération. Justice avait notamment tenté l’expérience il y a quelques semaines.

concert live sur skype

Mais donner un concert privé à une personne, ou en tout cas à un seul correspondant ou groupe de correspondants via Skype ? Il fallait oser, et c’est un chanteur et songwriter pop-folk américain qui a eu l’idée. Denison Witmer cherchait un moyen de continuer à « tourner » et à jouer live sans quitter son domicile à l’approche et après la naissance de son bébé. C’est ainsi qu’il a pensé à assurer des concerts privés via Skype.

Ainsi, suite à la sortie de son neuvième album (le gars a collaboré avec Sufjan Stevens à ses débuts), Witmer a décidé d’en assurer une partie du service après-vente via internet, sans bouger de son salon et de ses pantoufles. Une expérience qu’il a répétée à ce jour une vingtaine de fois, principalement pour des fans, même si curieusement il n’est aucunement fait mention de cette prestation sur son site officiel.

Car pour bénéficier d’une petite prestation privée du monsieur, il faut en effet être fan : le concert est facturé 25 dollars pour… une chanson, deux si vous avez de la chance. Ce qui mettrait le set d’une vingtaine de titres à 500 euros, le tout dépendant grandement de la qualité de connexion. J’imagine en effet qu’il doit être très déstabilisant pour l’artiste comme pour le public d’être interrompu par une coupure du réseau comme cela se produit parfois sur Skype.

Évidemment le tarif est surtout le prix de l’exclusivité, et quand on aime on ne compte pas. Cela dépendra bien sûr de la notoriété du performer. Vous seriez prêts à mettre une somme équivalente pour avoir un concert ultra-privé de l’un de vos artistes préférés ? De la réponse à cette question dépendra peut-être l’émergence d’une nouvelle source de revenus pour les musiciens.

(source)


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Pingback: Quand musique rime avec geek : des concerts privés par Skype | Geek in your face | Scoop.it

  2. Pingback: Quand musique rime avec geek : des concerts privés par Skype | Veille Techno "Autrement" | Scoop.it

  3. Pingback: Quand musique rime avec geek : des concerts privés par Skype « L'info "Autrement" cftc hus

  4. Pingback: Quand musique rime avec geek : des concerts privés par Skype | TV CONNECTED WEB | Scoop.it

  5. Pingback: Quand musique rime avec geek : des concerts privés par Skype | -thécaires | Espace musique & cinéma | Scoop.it

  6. Pingback: Quand musique rime avec geek : des concerts privés par Skype « la bibliothèque, et veiller

  7. De prime à bord, l’idée de présenter un concert exclusif par Skype n’est pas bête du tout. Pensons à toutes les personnes qui ne peuvent carrément pas se déplacer pour assister à un concert live pour diverses raisons pratiques ou monétaires. Toutefois, un concert en streaming ne serait-il pas justement l’occasion idéale pour offrir à ces fans-ci un « cadeau » ou une opportunité? 25$ la pièce me semble complètement démesuré…

    À mon humble avis, l’intérêt premier pour un artiste qui se donne en concert sur le Web ne devrait pas être d’ordre monétaire. Étant moi-même musicien, il me semble que je voudrais avant tout que ma musique soit exposée au plus grand nombre de fans possibles.

  8. Pingback: Opérations de communication | Pearltrees

  9. Cette idée est intéressante. Cela me fait penser à Lady Gaga qui ne donne plus d’interviews… elle n’utilise plus que les réseaux sociaux.
    C’est sûr que $25 la chanson, ça fait un peu cher, d’autant plus que les fans n’ont pas le plaisir de voir leur idole en vrai… Cependant, je vois bien ce type de concert pour reverser les droits à une oeuvre caritative (pas de logistique, simple à mettre en oeuvre, etc.).

Répondre