Suivez-nous

Cinéma

Quand Sony aurait pu posséder tout le Marvel Cinematic Universe

On imagine quand même que certains doivent se mordre les doigts chez Sony à l’heure actuelle.

Il y a

  

le

 
© Marvel

Quand on observe à l’heure actuelle le rapport des forces à Hollywood, il ne fait aucun doute de qui s’en sort le mieux entre Marvel et Sony. Malgré le cas Spider-Man qui déséquilibre parfois le rapport de force entre les deux entreprises, Marvel et Sydney restent de véritables géants qui peuvent compter sur une foule de films particulièrement rentables. Pourtant, tout l’univers Marvel aurait pu appartenir à Sony. On rembobine sur une époque que certains voudraient sans doute bien oublier aujourd’hui.

Quand Marvel était en difficulté financière

L’histoire, relayée par Screenrant, est racontée dans le livre « The Pig Picture: The Fight for the Future of Movies » de Ben Fritz. Tout commence en 1996. A l’époque, Marvel est tout simplement en faillite, accablé de dettes colossales. Si c’est Avi Arad qui sauvera finalement l’entreprise et lui donnera un nouvel élan, Marvel est alors proposé à plusieurs entreprises, dont Warner Bros, qui possède DC Comics, le rival de Marvel et donc Sony. C’est même cette entreprise qui aurait été la plus proche de finaliser le rachat de Marvel. A l’époque déjà, les droits cinématographiques de Spider-Man constituent la priorité pour Sony.

L’affaire échoue une première fois en raison du chaos qui règne chez Marvel. Peu après, Sony reçoit une nouvelle offre, 25 millions de dollars pour acquérir l’ensemble des droits des super-héros que possède Marvel. Sony va refuser l’offre de façon incroyable et le deal se fera finalement autour de 20 millions de dollars, pour le seul Spider-Man. Une évaluation financière qui peut sembler folle aujourd’hui tant les montants semblent dérisoires. Le ratio de 20 millions de dollars pour le seul Spider-Man et 25 millions pour l’ensemble, illustre aussi à merveille à quel point le reste des super-héros était alors sous-coté.

Pourtant, si Sony peut s’en vouloir aujourd’hui, rien ne permet non plus de garantir que l’entreprise aurait eu les mêmes résultats. Kevin Feige lui-même expliquait il y a quelques mois pourquoi le rachat par Disney avait été crucial au-delà de l’aspect financier.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests