Suivez-nous

Tech

Quand un outil de reconnaissance faciale permet de diminuer le temps d’attente dans les bars

AI Bar, un outil de reconnaissance faciale développé par la société britannique DataSparQ, permet de lutter contre les files d’attente dans les Pubs. Avec la clé, un gain de temps pour les clients et plus d’efficacité pour le personnel.

Il y a

  

le

 
aibar
© DataSparQ

La reconnaissance faciale est partout. Son déploiement massif ne se fait pas sans polémique et il est vrai que cet outil fait peur. Certains de ses opposants craignent notamment qu’elle ne tombe entre de mauvaises mains. D’autres reprochent à cette technologie son côté intrusif voire quasi totalitaire. La nouvelle création de DataSparQ entend faire une toute autre utilisation de cet outil tant décrié.

Son nouveau système dénommé « AI Bar » vise en effet à identifier les personnes qui se dirigent vers un bar afin d’enregistrer leurs visages sur un écran vidéo. Une fois mémorisé, un numéro leur est attribué et leur temps d’attente est estimé en fonction des boissons commandées devant eux et du temps qu’elles mettront pour être consommées.

La question de l’acceptation sociale d’un tel outil reste posée

AI Bar est aussi capable de signaler au personnel si vous avez moins de 25 ans, ce qui pourrait les inciter à contrôler votre identité. L’outil sera aussi en mesure d’identifier les groupes d’amis de manière à mettre leurs boissons sur la même facture. Ces deux fonctionnalités devraient logiquement simplifier la tâche des employés.

Fait notable revendiqué par DataSparQ, aucune image faciale ne sera stockée plus de 24 heures, il n’est donc pas question de conserver les données des clients au-delà de ce délai. Ce laps de temps est nécessaire selon l’entreprise afin de se souvenir de votre visage si vous vous absentez du bar brièvement avant d’y retourner.

Pour peu qu’il fonctionne et s’adapte aux besoins et aux spécificités des établissements, AI Bar pourrait donc être promis à un très bel avenir. C’est d’ailleurs le souhait de John Wyllie, le directeur général de DataSparQ qui a entamé des pourparlers afin de déployer son outil sur le territoire américain au cours de l’année 2020. Reste à savoir si les clients apprécieront de voir cette technologie de surveillance déployée dans leurs lieux de détente favoris.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests