Quel slogan pour le T-shirt Fuzz ?

Comme annoncé précédemment, puisque je fais appel de la condamnation de Fuzz, je vais donc lancer l’impression et la mise en vente d’un t-shirt pour faire un peu de buzz autour de l’affaire en permettant à ceux qui le souhaitent d’afficher leur soutien.Comme on réfléchit toujours mieux à plusieurs et que je préfère faire ça

Comme annoncé précédemment, puisque je fais appel de la condamnation de Fuzz, je vais donc lancer l’impression et la mise en vente d’un t-shirt pour faire un peu de buzz autour de l’affaire en permettant à ceux qui le souhaitent d’afficher leur soutien.
Comme on réfléchit toujours mieux à plusieurs et que je préfère faire ça avec vous, j’ai deux questions à vous soumettre :

quel slogan pour le t-shirt ? Si vous avez des idées, je suis preneur. Evitez toute attaque nominative, les "j’aime pas… machin" et également les détournements de slogans déjà existants, je n’ai pas envie de me prendre un deuxième procès pour contrefaçon 🙂
Essayons d’être drôles et constructifs (même si c’est pas facile)
Quelques suggestions (les miennes et d’autres) :
– FUZZillé !
– Ne FUZZe que si l’on s’en sert
– FUZZ ME I’M FAMOUS (mais là y a risque de détournement)
– FUZZeur d’opinion
– FUZZtigé !
Et dessous un truc simple et direct du genre "Sauvons le Web 2.0"

quel prestataire ? J’ai fait une présélection : cela se jouera entre Spreadshirt et Comboutique. Avez-vous des expériences avec l’un d’entre eux ? Merci d’être modérés et argumentés dans vos commentaires, nous ne sommes pas là pour casser le travail d’entreprises potentiellement partenaires.

Concernant le graphisme, nous mettons en place un concours en partenariat avec Wilogo.
Afin de simplifier les chose et de ne pas diluer l’action, il n’y aura qu’un modèle de t-shirt, décliné bien sûr en plusieurs tailles et probablement avec une version homme et une version femme. Nous verrons pour les coloris, si ça n’alourdit pas la facture.
Je négocie avec les fournisseurs pour que le t-shirt ne coûte pas plus de 20 Euros TTC pour vous.
Je vais faire en sorte de réduire au maximum le calendrier afin que tout soit opérationnel au plus tôt et que les t-shirts soient disponibles dans les jours qui viennent.

Il ne manque plus que vos suggestions.


Nos dernières vidéos

220 commentaires

  1. @Julien Coquet

    Heu, j’habite pas loin de Marseille, on prendrait un risque avec ce genre de T-shirt 🙂 (même si je suis d’accord)

    J’aime beaucoup le pied de nez de "FUZZ me I’m Famous" puisque c’est un peu ce qu’il c’est passé 🙂

    D’façon, quoiqu’il arrive, on prends 🙂

  2. J’aime beaucoup le "FUZZillé!", il évoque à merveille cette affaire je pense.
    Concernant le choix des prestataires, je conseille spreadshirt. J’y suis depuis maintenant 2 ans histoire d’avoir mes affaires uniques, et je trouve le service très satisfaisant: les réponses aux mails et diverses aides sont rapides et précises et la produits sont de grande qualité.
    Maintenant, je n’ai jamais essayé Comboutique, mais j’avoue que la présentation de leur prestation nous font penser qu’ils sont moins "pros".
    En tout cas une chose est sûre, avec Spreadshirt vous ne risquez pas d’être déçu je pense 🙂

  3. Le truc c’est que sreadshirt, comboutique ou autre c’est beaucoup plus cher que n’importe quel fabricant de tee-shirt. ça coûte moins de 3€ à faire un tee-shirt, ce qu’il faut c’est éviter de passer par un max de prestataires. Moi je ferais un appel d’offre directement avec des fabricants.

  4. > Vous prendrez bien un martinez?
    > Oh, juste un doigt

    On sait bien quel doigt, hein ?

    Sinon :
    " Fuzz qui peut !
    Sauvons le Web 2.0 "

    Pour les T-Shirts, il vaudrait mieux regarder des "vraies" entreprises de marquage, et pas des social-t-shirt-web-entreprises qui ne permettront pas un prix le plus bas possible. En général, elles sous-traitent.

    A Centrale Lyon, on a quelques bons contact pour les t-shirt de promo et évenementiels, je vais me renseigner.

  5. François, tu oublies que ce n’est pas que la création du t-shirt qui est gérée, c’est l’envoi, l’interface boutique avec le paiement et également le SAV ! C’est pas gratos tout ça…

  6. Ceux que je t’avais déja proposé sur twitter :

    "Je fuzz donc je suis"
    "mais que fuzz-t-il ?"
    et puis "Fuzz, le site qui a tué la réputation d’Olivier M."

    "Fuzz

    C’est pas comme si, c’était digg"

    😀

  7. Faire une sorte de définition présenter comme dans un dico.

    Fuzz : (bla bla) ….

    Histoire de bien rappeler le principe de Fuzz et que tu n’est dans l’histoire qu’hebergeur.

    Moins fun que certains slogans certes …

    J’attend de voir ce qui sera proposé 😀

  8. FUZZillé !

    J’aime bien Spreadshirt, je l’utilise depuis des années. Pas grand chose à leur reprocher !

  9. FUZZeur d’opinion

    Sinon Comboutique pour moi ! Boite frenchy, hyper réactifs, le rendu de leur t-shirts est vraiment terrible !

  10. A titre indicatif, chaque année dans mon école on édite des T-shirt différents "adaptés" à chaque promos. T-shirt blancs, Coton, qualité moyenne, imprimé noir recto, on arrive à les revendre 2€ et à faire un petit bénéfice dessus.
    A coté, le foyer des élèves édite un T-shirt noir, avec imprimé recto/verso couleur, il est vendu 8€ et ils font déjà du bénéfice dessus.
    Tout-ceci sans frais de ports par contre.
    C’est à titre indicatif, mais c’est juste pour préciser quand même qu’un T-shirt personnalisé c’est pas quelque chose de cher en soit et 20€ en revente tu va pouvoir avoir un bon avoir dessus.

    Niveau contact cependant je pense t’être inutile, j’habite Toulouse 😮

  11. Oups j’ai été un peu trop rapide à presser le citron là xD
    Etant donné que tout est relatif, je précise aussi pour les T-shirt que bon, ils ont été commandés en gros. Pour les T-shirt blanc l’an dernier la commande était de 220 en un coup. Donc avec le nombre, les prix baissent et la marge augmente. (Naturellement)
    La commande en revanche n’a pas été prise auprès d’un service en ligne, mais d’une entreprise d’impression sur T-shirt du coin qui a été contactée directement. (coup de tel, déplacement pour aller chercher les T-shirts).

    Donc un petit conseil peut-être: faire un peu comme pour les élections et les intentions de votes, faire un sondage avec les intentions d’achat :p

    Akee.

  12. J’aime pas trop les slogans proposés, je propose "FUZZ qui peut" !

    A choisir : Comboutique.

  13. – je ne suis pas un FUZZible
    – fuzz the buzz
    – fuzz l’eclair
    – quoi mon fuzz qu’est ce qu’il a mon fuzz ?
    – FUZZillé en place publique

  14. un joli dessin d’olivier (l’arbre), avec, à côté, une jolie tombe où il est inscrit : "R.I.P. FUZZ"

  15. Bonjour je suis un grand lecteur de presse citron, et j’ai suivi vos démêlés judiciaires. Je suis très triste que certain utilise le web afin d’accroitre leur revenu en se lancant dans une chasse au sorcière… Courage. Pour ce qui est des tee shirts, j’ai testé Spreadshirt, et mes impressions sont bonnes, une qualité dans la présentation du web une facilité à créer ces tee shirts, le mien arrive dans 2 jours. J’en serai plus sur la qualité.
    COurage,
    Fuzzons!!!

  16. FUZZillé pour moi 🙂

    Si non, Spreadshirt a un commercial en France et j’ai eu à faire à lui pour des commandes lors d’organisation de séminaires. Il répond au prénom de Fabrice. Si tu n’as pas ses coordonnées, un petit mail de ta part et je te réponds dans la journée…

  17. MademoiselleM on

    J’aime bien "qui si fuzz si pique".

    Pour le presta, Comboutique. Je commande régulièrement chez eux et je n’ai jamais été déçue jusqu’à présent.

  18. Pourquoi pas quelque chose de plus explicite, sans jeu de mot ?
    —————–
    FUZZ dans la tourmente,
    Je BUZZ pour FUZZ !

    en anglais :
    —————–
    Web 2.0 is threatened
    Support Fuzz

    Révolutionnaire :
    —————–
    Pour que les idées Fuzz

    et le jeu de mot de base :
    ——————
    Fuzzons du buzz pour Fuzz
    Ne fuzzillez pas fuzz
    ——————
    Free, web and Fuzz

  19. FUZZ You
    Fuzz off
    Le Fuzz Hard sur le toit
    Cardinal Fuzztigé (avec un bon logo, ca peut le faire)
    Fuzzeur de Bombe (mon préféré)
    Fuzzeur d’opinion
    Fuzzeur l’ont la peau

    Et un personnel
    Signé Fuzzax mais aucune chance
    ou
    Passe passe le Fuzz.
    Roule un Fuzz

  20. "C’est un petit pas pour Fuzz
    Un grand pas pour le web 2.0"

    Clin d’oeuil à Buzz Aldrin le deuxième homme sur la lune 😉

  21. FUZZillé ! et FUZZeur d’opinion sont très simples donc efficaces.

    Ma balance penche quand meme vers FUZZillé !

    Et de toute manière quelque soit le choix j’en prendrais un !!

  22. J’aimais bien Fuzz me Im Famous… mais évidemment, je crois qu’il faut éviter !

    Alors je vote pour "Qui s’y Fuzz s’y pique" ça donne un côté plus malin qu’on ne le croit!

  23. Presse moi le Fuzz

    Eric, je me demande si il n’y a pas un truc à faire avec ta photo (reproduire sous forme de caricature)… ta façon de regarder en l’air, un peu craintif… on sent que tu attendais le coup de massue… "Aie ça va Fuzzer"

    Pour les t_shirts, je vote pour une couleur (rouge ? orange ?)

  24. Lancer un T-shirt, ce n’est pas seulement soutenir Eric Dupin. Oui, bien sûr cela y participe (heureusement) mais ce n’est pas seulement cela.
    Il faut un slogan qui précise l’enjeu. Il ne s’agit pas de faire des vannes à deux balles car si Eric se plante là, nous sommes tous mal.
    Pour moi, il n’y en a qu’un "Sauvons le web 2.0" car c’est bien de cela qu’il s’agit. Car Fuzz désolé mais tout le monde ne connaît pas. D’accord c’est dommage 😉
    Puisque je ne l’avais pas dit encore : Eric, bon courage pour la suite.

  25. "reFUZZez la mort du web 2.0"

    Pour la boutique j’ai un copain qui utilisait Spreadshirt il y a quelques temps et il en était plutôt content pour l’autre boutique je sais pas du tout ce qu’elle vaut.

  26. J’apprécie ton Blog et je trouve injuste ce qui ce passe avec Fuzz,j’ai une petite vignette sur mon Blog qui le prouve, mais je ne suis pas d’accord avec ta façon de faire pour payer tes frais de justice…Quand on est chef d’entreprise on doit assumer ces propres responsabilités…Trop facile à mon sens de faire participer une communauté enthousiaste de cette manière, mobiliser une blogosphère sur cette affaire est de bonne guerre, mais là, excuse moi je ne veux pas te blesser, mais j’ai l’impression que tu fais "l’aumône"!Je suis peut être trop directe? Mais c’est ma nature!Je préfère m’exprimer que de zapper ce billet, l’avenir me dira si j’ai bien fait…ou pas.

  27. Bon c’est pas pour soutenir le "Qui s’y Fuzz s’y pique" mais "FUZZillé" c’est pas un peu trop agressif ?

  28. AutoABC,
    ok à 100% d’autant que le coup de pub rapporté par l’affaire et immense par rapport à un budget pub qu’il aurait fallu débourser pour s’afficher sur tant de media nationaux. Mais bon, ce débat a déjà eu lieu sur pleins de blogs qui vendent leur tee shirt ou créent un concours pour un design en vue d’une refonte. Demande à eric ou cherche un billet précédentsur ce meme blog ;).
    Après, l’objet du billet c’est trouver un slogan, pas porter un jugement de valeur!

  29. FUZZ ME I’M FAMOUS…
    c’est énorme…

    tee de qualité (aucune action juste acheté une fois un tee pour une copine) : whe.fr/

    Wilogo par contre, corporatisme oblige, = BEUUURK y’a que les graphistes qui n’ont pas de boulot qui s’inscrivent sur des sites comme ça…
    crowdsourcing = nivellement par le bas… (c’est un avis qui n’engage que moi…)
    Fred

  30. >>I’m FamoUZZ<< avec une belle typo, "famous" pour ceux qui pratique pas l’anglais :légèrement mégalo une pointe d’humour et assez fin sans être grossier avec le fuc** me…

  31. Bien heureux de voir que tu interjettes appel, et que tu lances ces T-shirts. Quelques remarques à mon tour.

    Pourquoi vouloir insérer un message écrit ? L’acheter et le porter c’est prouver que l’action intentée contre ta société n’aurait pas dû aboutir, que la loi sur la responsabilité des hébergeurs ne correspond pas plus à l’offre déjà en ligne qu’au potentiel du web 2.0, et enfin que les lecteurs de ton blog soutiennent cette défense.
    Un message c’est trop fort, ça tourne vite à la propagande et c’est source de litiges…
    Un designer, planchant sur ton logo et sur un visuel sympa, s’en tirerait mieux en faisant plus simple, plus léger, plus fin…
    L’affaire a fait, je crois, suffisamment le tour du web pour que les gens n’aillent pas encore clamer un message d’alarme (d’ailleurs FUZZillé, c’est sympa, mais le jeu de mot ne fait pas oublier le symbole).

    Finalement je soutiens largement ton action Eric, mais à message inscrit, je ne porterai pas ce tee.

  32. Salut,

    Concernant les prestataires, je trouve qu’ils facturent leurs t-shirts imprimés (et de mauvaise qualité) un peu cher. Eric, tu devrais aller faire un tour chez des imprimeurs à Lyon, si tu leur en achètes plusieurs centaines, je pense que tu pourras bien négocier les prix et t’en sortir pour moins de 10€. Ensuite, tu pourras te faire une marge de 2-4€. Reste la question du prestataire pour envoyer les colis…

    J’ai une autre idée, bonne ou mauvaise, c’est que tu contactes LaFraise.com et que tu leur demandes d’imprimer un t-shirt rien que pour toi en 500 exemplaires.
    J’ai une très bonne image de LaFraise qui fournit des t-shirts de qualité et surtout, très zolis qui me vont si bien ,\0/,

    Maintenant, place aux slogans (qui me viennent en tête comme ça) :
    – FuZZ 3.0 (3.0 car situation inédite)
    – or(die(FuZZ());
    – if(!isset(FuZZ)){ $web2_0 = ‘die’; }
    – FuZZons le web de demain

    Parmi les slogans déjà proposés qui me plaisent bien :
    – Support Fuzz (ça fait un peu américain, mais bon, c’est sobre)
    – reFUZZé
    – Prenez la vie avec Fuzzlosophie
    – Fuzzeur d’opinion
    – Fuzz entrer l’accusé
    – Fuzz off
    – Passe passe le Fuzz (y’a du monde !)

    Voila 🙂

  33. Ah enfin. Vivement qu’ils soient imprimés ces T-shirts. J’aime toujours l’idée du citron bailloné comme logo (style cartoon). Pour le slogan : un jeu de mot sur "la liberté de diFUZZion" me semble approprié même si cela apportera encore plus de confusion sur le rôle de FUZZ. Mais de toute façon, ceux qui acheterons le t-shirt connaissent bien toute l’affaire.

    Ca pourrait être sympa un petit rassemblement de soutien en T-shirt avant l’appel (avec l’accord d’Eric bien sur).

  34. Il ya 2 aspects: rappeler un peu/beaucoup que Fuzz existe (donc aussi le promouvoir), ou pas.
    Promouvoir Fuzz, c’est risquer de gagner de l’argent pour le perdre en justice (à mon humble avis)

    La justice est normalement aveugle 😉 .

    Un slogan est rassembleur (pour aller courrir acheter des tee shirts mais aussi partager des idées).

    "Fuzz: un simple lien internet à changer ma vie."
    "La prison pour du Fuzzing ?"
    "J’ai choisi d’accepter automatiquement un flux RSS people et risqué la prison"
    etc..

    je suis plus trop au fait des détails: à adapter. Le but: la justice (et cela fait vendre en plus 😉 )

  35. Je n’aime pas du tout le "FUZZillé", qui est un slogan définitif et laisse entendre que Fuzz ne rouvrira jamais ces portes… a moins que ce ne soit le cas ?!

    J’aime le " Fuzz qui peut !
    Sauvons le Web 2.0 ", qui peut être compris par autre chose que des geeks 😉

    Le tee-shirt à 20 euros, tu comptes faire un "benef" de 18 euros ?
    Il serait intéressant de connaitre le prix d’achat du tee-shirt, histoire que tu ne te fasses pas arnaquer encore une fois 😉

  36. Fuzz : Le web est à <strike>nous</strike> Vous

    des fois que le html passe pas….

    Fuzz : Le web est à nous Vous (avez un "nous" barré)

  37. Pour le slogan, pas d’idées qui tuent ça cyber race !

    Mais pour le presta, aucune hésitation !

    Les ateliers du grand chic !
    A Nantes :
    Tél : 02.40.08.29.13
    Mel : info[at]atelierdugrandchic.com

    Travail pro, qualité, respect délai et tout le biniou pour des tarifs nickel !!

  38. "FUZZ qui peut – Sauvons le Web 2.0 !" est parfait à mon avis.

    Après, je conseillerais comboutique. Pour avoir testé les deux je trouve la qualité supérieure, du côté de l’impression (même si ça reste du même niveau : très bon) mais surtout du service, leur réactivité est à toute épreuve.

  39. Je voyais ça dans le genre

    Méthode de conjugaison :

    Tu fuzz-es
    Il fuzz-ile
    nous re-fuzz-ons

  40. @Greg, ton point de vue sur le slogan est intéressant, à voir
    @AUTOACBC, je crois que je me suis déjà assez souvent expliqué ici sur le sujet. J’ai pris l’intégralité de mes frais de premières instance en charge sans rien demander à personne (déjà plus de 5000 euros déboursés). Là je ne demande pas l’aumône je propose une vente de t-shirts qui a été largement plébiscitée si je faisais appel, je serais vraiment con de ne pas profiter de l’occasion pour arrondir un peu le CA de ma société, ça ne va pas directement dans ma poche !!!
    Et ma société n’est pas une multinationale non plus, si quelques ventes me permettent de payer au moins mes AR Lyon-Paris pour me rendre au tribunal ça sera déjà pas mal.

  41. FUZZillé

    A la 1ère lecture j’avoue m’être marré..c’est vraiment comme ça que je l’ai perçu.(à bout portant et ds le dos)

    "Qui s’y Fuzz s’y pique"
    Pour une justice équitable

    ->Simple, propre et clair je pense

    Bon courage
    (j’en prends 2 quoique ce soit)

  42. L’aumône ?
    Liberté à chacun d’acheter ou non le tshirt… Les emmerdes financières sont une chose dans cette histoire mais on sait tous que ce n’est qu’une infime partie… De plus il ne faut pas être dupe, un bon soutien financier permet également de mieux se défendre et on sait tous qu’en faisant appel, le jugement peut faire jurisprudence. Alors moi je fais mes petits calculs et je me dis bon je prends 2 tshirts à 40 €, si Eric gagne ce ne peut être que bon pour tous les entrepreneurs du web.

  43. J’aime bien aussi "c’est un petit pas pour fuzz, mais un grand pour pr le web2.0" 😉

    Bien vu

  44. Pour que ce t-shirt ai du sens il faudrait qu’il soit le plus générique possible dans le texte

    un message compréhensible par un quidam qui connait rien au web

    je ne trouve pas l’idée de mettre en avant Fuzz la meilleure ou de parler de web2.0

    il s’agit de préserver une certaine de forme de liberté sur le net

    j’imaginerai plutot en gros un message type:
    "Liberté de diffuser" ou "Cliquer plus pour surfer moins"

    et une petite précision en dessous ou sur l’avant: Fuzzeur d’opinion

    qu’en penses tu ?

  45. Je suis chez comboutique (ça fait 2 ans que j’ai pas commandé donc ce que je vais dire est peut être faux) mais il me semble que la technique d’impression n’est pas super top. Je m’explique il réalise un contour autour du visuel de la même couleur que le tee-shirt et ça se voit pas mal. Chez spreadshirt je sais que si tu commande avec peu de couleur tu peux avoir droit à une technique d’impression différente.

    Pourquoi tu tente pas un partenariat avec LaFraise ?

  46. Un truc que je ne comprends pas bien. Tu disais dans un précédent billet ne pas vouloir te faire le VRP du web 2.0 et de la blogosphère mais tu imprimes des t-shirts avec comme slogan "sauvons le web 2.0"… Pourquoi cette contradiction ?

  47. "efFUZZion de sens"
    "changer votre FUZZil d’épaule"
    🙂

    Par contre "Sauvons, le web 2.0" ça a un côté "Sauvez Willy"… Plutôt pathétique (enfin, c’est peut-être recherché !).
    Faudrait un truc moins dramatique je pense.

  48. @Alea, il n’y a pas de contradiction, je fais D’ABORD appel pour moi comme je l’ai dit très clairement mais aussi pour le web collaboratif, et c’est à ce titre que je propose un slogan plus généraliste EN PLUS du slogan Fuzz, et c’est aussi à ce titre que je souhaite faire participer les autres acteurs du web car il n’y a pas de raison que je supporte seul l’intégralité des frais d’une procédure qui – si elle réussit – profitera à tout le monde. J’en supporte déjà les emmerdes autres que financières.

  49. "efFUZZion de sens"
    "changer votre FUZZil d’épaule"
    🙂

    Par contre "Sauvons, le web 2.0" ça a un côté "Sauvez Willy"… Plutôt pathétique (enfin, c’est peut-être recherché !).
    Faudrait un truc moins dramatique je pense.

  50. salut eric,

    Je suis un lecteur assidu de ton blog et j’ai eu vent de ton idée de mettre en vente un t-shirt. Loin de moi l’idée de te contacter pour te vendre une entreprise, mais plutôt pour te donner quelques conseils.

    Tout d’abord, l’idée de passer par une boutique en ligne n’est pas forcément la meilleure idée, car celles-ci vont marger sur le tshirt. Il est donc plus intéressant de passer directement par un sérigraphe.

    Lorsque j’étais au Bureau des élèves de mon école je passais par JOAO (http://www.joao.fr/). Ils sont très réactifs, et tu n’auras qu’à choisir un tshirt/couleur sur leur catalogue, envoyer ton logo (en 300dpi dans des mesures particulières)et ils t’envoient tout chez toi… Lorsqu’on passait par eux, on commandait en moyenne de 150 à 500 t-shirts, et ils nous coûtaient entre 2 et 10€ max (pour des manches longues avec visuels en bicolor dos/ventre). Si ce système est un peu plus compliqué, il te permettra de gagner facilement 30% sur le prix total, puisque tu ne passes par aucun intermédiaire.

    Autre point qu’il serait intéressant que tu mettes en place sur ton blog avant la commande (et pendant un temps donné) : un système de pré-commande.
    A savoir, les internautes qui sont intéressés peuvent te faire savoir par une commande/vote qu’ils désirent acheter le t-shirt. Soit tu fais payer en avance, soit tu comptabilises les votes des futurs acheteurs. Cela permettrait d’avoir une idée du nombre minimum de t-shirts à commander, et cela pourrait aussi t’éviter de faire des pertes (si tu n’arrivais pas à tout vendre). L’avantage c’est que tu pourras commander un nombre de t-shirt plus important, en étant sur que le stock s’écoule.

    PS: Fuzz(illé) pour moi 😉

    Ou alors : Fuzz s’est pris le Martinez!!

  51. Rien à voir avec le slogan, mais est-tu sûr de pouvoir déclarer la vente de tee-shirts ? Peut être que tu va devoir changer les status de ta société du coup, qui doit être orientée services et non pas vente de biens actuellement, non ?

    Enfin tu y a surement déjà pensé, mais bon, au cas où 🙂

  52. J’adhère à la proposition de JF (http://www.presse-citron.net/?20...

    Un peu à la manière d’un T-shirt la Fr**se : un bon visuel, avec une accroche forte, toujours plus sympa à porter que juste une phrase 😉
    Plus ce sera beau, plus le buzz prendra, selon moi.

  53. @Thomas, dans le prix proposé par ces boutiques il n’y a pas que le prix du t-shirt, il y a toute la prestation, logistique, mise en place de la boutique, livraisons, paiement, gestion des retours etc, c’est pour ça que ce type de boutiques existent.
    Vendre des t-shirts n’est pas mon métier.
    C’est le prix du service.

  54. @Daniel : Remarque sans doute plein de bon sens mais juste au cas où une remarque marketing de premier niveau (ca je sens déjà que ca t’intéresse). Qui achète ce t-shirt ? Toute la France ou ceux qui sont au courant de l’affaire et sans doute un peu geek ?

  55. FUZZeur d’embrouille
    FUZZ qui peut
    Tout FUZZ tout flamme
    Y a pas de fumee sans FUZZ
    FUZZillade et l’odyssee
    FUZZ toujours
    Mammouth ecrase les FUZZ

  56. Fuzz Like !!!
    Fuzz Life
    Fuzz Citron
    iFuzz
    Fuzz My World

    Mouarf, y’a de quoi en faire un livre :p

  57. Ah.. je vois que les bonnes idées Fuzz de partout !

    J’ajouterai juste (après j’arrête):
    FUZZons (juste) respecter la loi !

  58. FUZZer n’est pas jouer
    et par extension :
    FUZZer n’est pas blogger

    Le Web 2.0 est sous perFUZZion

    O.M. FUZZtige le web

  59. @ravaza merci pour l’info, je suis au courant. Je connais très bien Wilogo et je sais qu’ils sont l’objet d’une campagne de dénigrement lancée par quelques graphistes frustrés.
    La personne que tu cites m’a aussi massacré dans son blog quand j’ai voulu lancer un concours pour le nouveau design de Presse-citron.
    Apparemment c’est son fonds de commerce, tant mieux pour elle si ça l’occupe.

  60. Comme d’autres sur ce fil de commentaire, je suis un peu choqué par cette aumône afin de payer les frais de justice… => "car il n’y a pas de raison que je supporte seul l’intégralité des frais"

    Perso j’aurai préféré que ce point soit abordé différemment, soit :

    – Une vente de t-shirt avec un slogan global et non dédié à FUZZ afin de rendre plus global cette affaire dans le but de faire une levée de bouclier du "web 2" contre ces procès insensés.

    ou

    – Un appel au don simple et efficace qui permettra d’aider Eric Dupin dans cette affaire.

    Bref le coté je défend ma poire mais si vous pouvez en supporter les frais ca m’arrangerait, cela me gêne un peu…
    Soit tu la joues global et donc je suis ok sur l’idée des tshirts afin de convaincre l’opinion publique.
    Soit tu la joues pour ton citron et tu demandes directement une aide financière, logistique et que sais-je… A quoi bon faire gagner de l’argent à une société de vente de tshirt alors que l’on veut t’aider directement ???

    Désolé d’aller un peu à l’encontre des commentaires mais il fallait que je m’exprime sur ce qui me gêne dans cette méthode…

  61. Moi j’aime bien le "FUZZez tous comme moi". Et je rajoute "FUZZeur de bien!"
    Quand au fournisseur, pour avoir testé les deux plateformes, je dirais que les deux prestations se valent, même si Comboutique livre en seulement deux jours, contre une bonne semaine pour Spreadshirt. D’un point de vue qualitatif, pour un truc monocouleur, Spreadshirt assure, sinon dès qu’on passe sur plusieurs couleurs, Comboutique est vraiment meilleur !

  62. Sur le haut et en grand:

    FUxx* YOU !!

    et en bas, dans le coin:

    *FUZZ !

    C’est sympa non?

  63. Je n’ai pas tout lu vos commentaires, mais pour moi a priori il faut trouver quelque chose de plus agressif que ça comme slogan et plus explicite :

    -"Olivier Martinez m’a FUZZillé"
    -"Un FUZZilleur sur le toit"
    -"Do you FUZZ my wife?" Avec comme illustration Olivier Martinez et Kylie Minogue.
    et on peut faire l’inverse aussi : "Olivier Martinez, I FUZZ you Wife" (avec la photo sexy de Kylie Minogue qui va bien)

    je sais que cela pourrait se retourner contre le fabriquant de T-Shirt, mais quitte à faire ça, autant se lâcher !

  64. Liberté d’expression?
    reFUZZée !!!
    _____________________________________
    sous la forme d’épitaphe avec graphisme et typo gothique :

    Notre regretté FUZZ
    _____________________________________
    sobrement mais cruement, une représentation de la justice avec un bandeau noir sur les yeux, debout, un peloton d’excécution :

    FUZZillée !!
    _______________________
    ou dans le genre carrément aggressif :

    Martinez !
    si j’t’attrape, j’te FUZZ !

  65. (en fait c plutôt qui s’y fuzz s’y pique! c’est ça de copier/coller ce qu’écrivent les autres!) 😉

  66. j’en ai encore une autre :

    "Olivier Martinez l’Opresseur de Citron"
    (si vous voyez le jeu de mot 😉

  67. Ou bien y’a toujours le traditionnel :
    "Leave Fuzz alone !!"
    "We have been OliveRolled" x’D

    Ca c’est pour les geeks :p

    J’m bien sinon l’idée d’un slogan avec le jeu de mots "DiFuzzer", "DiFuzzons" etc …
    L’idée d’un partenariat avec LaFraise et sympa aussi … Faudrait aussi mettre un logo ..
    Genre, vous savez les marteaux qu’ont les juges .. Bah faudrait mettre un citron sur le petit support en bois où tape le juges, et on ajoute du mouvement au marteau, avec des ptits traits ou autre chose …
    Fin toutes ces idées c’est peut être trop .. "niais",, drôle (pour moi) mais sûrement pas assez fédérateur et compréhensible par tous …

    Mais en même temps, tout les lecteurs de ce blog, et plus largement ceux qui connaissent Presse-Citron sont tous un peu geek nan?

  68. @Caddaric, pas mal, y a de l’idée, en aménageant un peu à ma sauce ça pourrait donner "Légalisez le Web 2.0".
    J’aime beaucoup celui-là !

  69. >FUZZion
    >Juste FUZZ it !
    >Il est permis de Fuzzer
    >FUZZ 2.0 // le retour.
    >Kung fuzz (nouvelle discipline olympique… )
    >A vos Fuzz ! prêt ? Fuzzez !
    >F comme Fuzz
    >Born to be Fuzz
    >EF.YOU.DOBBLE.ZI

  70. fuzz buried ?
    you’ve been fuzz’rolled !
    il est interdit d’interdire de fuzzer.

  71. J’ai eu la chance de bosser dans une grande boîte de web2.0 et nous avions un bon contrat avec spreadshirt. Je ne peux donc que te le conseiller. Les tshirts sont de bonne qualité et les impressions aussi ! Le choix est large et les prix ne sont pas extrêmement élevés ( à condition de les contacter directement et discuter de l’offre bien sur) voila ce que je peux dire… Bonne chance

  72. Si je puis me permettre, et pour avoir testé les 2 récemment, Comboutique est de loin de meilleure qualité. Ils ont une nouvelle technique (flex quadrichromique si je ne m’abuse) qui tient hyper bien et dont les couleurs sont tout à fait respectées. Bref, je suis chez eux et suite à de nombreuses commandes, jamais été déçue. 🙂
    Voilà pour mon humble avis.

  73. websylvain on

    Salut Eric,

    des mois que je lis presse citron tous les jours , mais ne laisse jamais de commentaire. je suis peu autiste 🙂 , mais là j’interviens.

    Fuzzi logique
    Born to be Fuzz
    Fuzz for free
    Fuzz attitude
    Free Fuzz for Freedom
    Fuzz is not Flouze
    Fuzz , but not Flouze
    Fuzz , Flouze in french ?

    heuuuu, bon il y a à boire et à manger, si j’en ai d’autre, je poste, sauf contre indication. 😉

    Pour la remise des tee shirt, on pourrait organiser un truc devant l’hotel Martinez à Cannes !! arf arf

  74. Si je puis me permettre, et pour avoir testé les 2 récemment, Comboutique est de loin de meilleure qualité. Ils ont une nouvelle technique (flex quadrichromique si je ne m’abuse) qui tient hyper bien et dont les couleurs sont tout à fait respectées. (après 3 lavages c’est toujours niquel) Bref, je suis chez eux et suite à de nombreuses commandes, jamais été déçue. 🙂
    Voilà pour mon humble avis.

  75. Eric a proposé sur Twitter :

    "Légalisez le Web 2.0 !"

    je propose dessous un petit sous titre :

    "avant qu’il ne parte en FUZZmée"

    🙂

  76. L’idée est bonne et j’aime bien "Liberté de diFUZZé".
    par contre je trouve que passer par wilogo qui exploite des graphistes ne soit pas la bonne solution.Ça gâche vraiment tout.

  77. Chuis d’accord avec Gally (que je remercie encore pour ses jolis dessins qui sont encadrés dans ma bibliothèque) : Comboutique FTW !

  78. Fuzzer peut provoquer des cancers du PorteFeuille

    Jvient de le trouver d’un coup, alors que je faisais totalement autre chose, c’est un signe …

  79. "FUZZ me I’m famous"

    a la palme pour moi 🙂

    content que tu aies fait appel.

  80. Bon alors, pour pas rester dans le simple :

    "Fuzzons plus pour le web 2.0"

    "Fuzzons plus pour la liberté.."
    (etc et variantes)

    "Fuzz, c’est nous"

    "On va fuzzer" (big up Gilbert)

    "Du pèze pour fuzz"

    Et enfin : (je le garde pour plus tard)

  81. J’ai une petite idée de slogan :

    "Le fil (RSS?) ne tient qu’à un FUZZ"

  82. Un seul modèle de T-shirt ?
    Du genre informe et moche, avec des manches mal découpées, histoire d’aérer ses aisselles et d’avoir l’air d’un sac à patates ?

    Ah non. 🙁

  83. lu sur un forum de graphistes :

    "Il manque pas de culot le mec quand même…
    quand il vient nous parler de "campagne de dénigrement" qui sert un "fonds de commerce" en commentaire d’un billet où il veut vendre à ses gentils lecteurs des t-shirts "FUZZ machin, FUZZ bidule" sous prétexte de soutenir "la liberté d’expression du web 2.0" (comprendre: "avoir le droit d’ouvrir des services bancals juridiquement sur le web pour amasser un max de blé en un minimum de temps"), et aprés avoir orchestré une vaste campagne nauséabonde sur le web qui a déjà dû trés trés largement couvrir sa condamnation avec le buzz généré, et vu la tartine de pub que contient son blog…

    Nan, j’ai beau chercher.. C’est pas autre chose:
    ça m’énerve."

    encore des "frustrés" ? c’est peut-être pas si simple… ou alors ça commence à faire beaucoup de monde.

  84. J’aimerais que l’on laisse tranquille l’OM (le vrai, celui qui m’a déçu dimanche soir), merci pour eux ^^

    En revanche, j’aime beaucoup :
    F*** Me I’m Famous
    (avec *Fuzz écrit en bas ? en retourné ? en gris ? derrière ? dessous ?)
    Après, va savoir, est-ce que David Guetta ne va pas intenter quoi que ce soit … ? Je ne pense pas, il a une carrière à gérer, lui.

  85. Reprise d’un peu plus haut mais sans faute

    Sauvons la liberté de difFUZZer

    ou

    Sauvons la liberté de DifFUZZion

  86. La politique, c’est ce qui est faisable. [Max Weber, philosophe]
    Le Web 2.0, c’est ce qui est FUZZable. [Éric Dupin, hébergeur]

    tout cela avec une branche d’olivier, bien sûr ;o)

  87. Eric,

    Attention, il ne s’agit pas de "légaliser" le web 2. A ma connaissance le web 2.0 n’est pas illégal ;-).

    Par contre si tu perdais et que l’affaire fasse jurisprudence, cela freinerait en France certains usages du web 2.0 et ce dernier serait donc en danger.

    D’où l’expression "Sauvons le web 2.0 !" ou "Le web 2.0 en danger !"

  88. Je pense qu’il faut jouer sur l’humour, et pas sur le jeu de mot pas toujours facile à capter. Je trouve l’idée de furax excellente. Un truc du genre :

    – "Je fuzz hard sur le toit"
    – "L’injustice se porte : Soutenez fuzz"
    – "Olive 1 / Citron 0 : Soutenez Fuzz !"
    – "Le citron n’est pas une pomme : soutenez Fuzz !"
    – "Soutenez Fuzz, plantez un olivier" (avec un bel arbre pour éviter les ambiguités)

  89. Je pense qu’il faut jouer sur l’humour, et pas sur le jeu de mot pas toujours facile à capter. Je trouve l’idée de furax excellente. Un truc du genre :

    – "Je fuzz hard sur le toit"
    – "L’injustice se porte : Soutenez fuzz"
    – "Olive 1 / Citron 0 : Soutenez Fuzz !"
    – "Le citron n’est pas une pomme : soutenez Fuzz !"
    – "Soutenez Fuzz, plantez un olivier" (avec un bel arbre pour éviter les ambiguités)

  90. "Besoin de justice ?
    Rien n’est inFUZZable
    Sauvons le Web 2.0"

    "FUZZ pour tous
    Tous -avec- FUZZ
    Sauvons le Web 2.0"

  91. Fuzz Me I’m Famous me plaît bien aussi pour ma part, mais je préfère le Qui s’y Fuzz s’y pique. Web, Fuzz & Rock’n’Roll?

    Pour le prestataire j’ai une certaine expérience avec Spreadshirt. Après une bonne vingtaine de commandes (en comptant lafraise.com, une de leurs filiales), je n’ai rencontré aucun problème, et leurs t-shirts sont plutôt d’excellente qualité. Je ne peux que te les recommander. 😉

  92. Faire un visuel pour toi est une cause que bien des gens feront gratuitement. Et c’est tant mieux.
    Tant mieux aussi qu’on puisse s’entraider et partager ses compétences sans chercher le profit.

    Reste que le système Wilogo n’est pas des plus "équitables".
    Hors ton concours donc, et de ce que j’ai vu, si le logo d’un graphiste est sélectionné par le client (à peu près 40 graphistes en compétition) il gagne entre 130 et 260 € net pour 5 jours de travail (au minimum 2/3 jours).

    Soit un demi-SMIC journalier (à 8h/jour), ou au mieux le SMIC (en ayant le meilleur statut, en étant bon, rapide et avec un client rapidement satisfait).
    Ceci pour le logo d’une petite structure ou une multinationale, pour deux reproductions, ou des millions.

    Ça me chiffonne d’autant plus que ce système, s’il était plus juste, serait génial.

    Une graphiste (pas frustrée)

    P.S. mon calcul : une fois la com de 40% de Wilogo enlevée, les rémunérations pour le graphiste tournent autour de 330€ brut, à ce gain il faut ôter 20 à 60% de charges supplémentaires suivant son statut social et fiscal.
    Il y a 72h entre la mise en ligne du brief client et la sélection, puis 48h de modification (je suis gentille j’ai compté chaque 24h en 1 jour).

    P.P.S. Qui s’y Fuzz s’y pique !

  93. hop, mon avis perso, j’aime bien "FUZZeur d’opinion" ; c’est court, c’est clair, et c’est marrant…
    re-hop, mon avis perso bis, je suis d’accord avec quelques autres ayant soulevé ce détail, passer par wilogo je trouve ça dommage. On peut toujours discuter sur la campagne de dénigrement dont tu parles ; mais leurs methodes, leurs tarifs, comme leur politique sont vraiment, vraiment pas terrible… C’est certes plus un probleme pour les graphistes (et soulevé par des graphistes) que pour les autres ; mais après tout, ton affaire aussi ne touche pas directement l’ensemble de la population, et n’est donc pas évidente pour tout le monde ; ton ‘combat’ n’en est pas moins juste (c’est bien pour ça que je sauterais sur le Tshirt ^^)

  94. "Laissez-nous fuzzer en paix"
    "Un ch’ti peu de fuzz dans ce monde de brutes"
    "Fuzzez-nous le web !"
    "Fuzzez-nous la paix!"
    "Fuzz qui peut, le Web 2.0 fout le camp"
    "Tout fuzz le camp !"

  95. @hallek:

    C’est tout à fait juste quand tu dis:

    >"C’est certes plus un probleme pour les graphistes (et soulevé par des graphistes) que pour les autres"

    Mais bon les conditions de travail des graphistes j’ai l’impression qu’Eric ça ne l’empêche pas tellement de dormir puisque ça ne le touche pas directement, la solidarité de la blogosphère et la défense de la liberté d’expression me semblent être des concepts à géométrie variable en fonction des amitiés et des business plans….

  96. "Soyez acteur, mais pas n’importe lequel … celui du web 2.0 !"

    Ca vaut ce que ca vaut hein …

  97. Ou sinon, : Fuzz me i’m famous
    Avec en dessous le petit icône qui permet de faire monter l’article en haut de page sur les digg-like, vous voyez …

    C’est un peu le genre de Tee qu’a fait Lafraise avec un interphone au niveau du coeur et écrit "sonette", ou quelque chose comme ça si ma mémoire est bonne ……..;

  98. Ce n’est que mon avis, mais la baseline qui dit "sauvons le web 2.0" me gêne un peu…

    Comme tu le disais dans ton post sur ta décision de faire appel – au départ, c’est une histoire entre Fuzz et O.M… tu n’es pas là pour entamer une croisade quelconque pour "sauver l’internet français"…
    Alors si ta démarche peut profiter par la suite au web 2.0 français… évidemment ce sera tout à ton honneur !

    Cependant, afficher directement "sauvons le web 2.0", fait du T-shirt un porte-drapeau un peu différent…

    Mais bon, encore une fois ce n’est que mon avis et je le partage [comme disait notre ami Coluche]…

    Et puis de toutes façons, qu’il y ait ce slogan ou non, je l’achèterai pareil… 🙂

    Bon courage encore Eric !

  99. Salut Éric,
    je passais de temps en temps ici puis j’avoue que je reste sidéré par ce que je lis.
    Que tu aies des problèmes avec la justice est une chose, ceux-ci se résoudront au tribunal, contre ou en ta faveur.
    Mais de là à que tu continues a genérer du buzz avec ton histoire et a en tirer profit avec des pseudo concours tordus, qui t’apporteront directement un benefice, je trouve que tu ne me manque pas de toupet…ou de couilles, au choix.
    Il faut tout de même réaliser que si tu produis des t-shirt tes soit disant suporters debourseront 20 euros de leurs poches et toi empochera dans les 5 euros par t-shirt. Donne moi s’il te plait ta recette de gourou vite !!!!

    De plus et c’est là que tu m’achève, tu pretends faire un partenariat avec Wilogo !!! Alors que tout le monde sait aujourd’hui qu’ils ont menacer de faire fermer un blog qui aurait publié une information privée …ça me rapelle quelque chose tien!

    Franchement, que tu gagnes en justice ou non peut m’importe, mais ce qui est sûr c’est que tu es le typs même de l’hypocrite 2.0

  100. Wilogo? Muhahahaha… rien que pour ça, je voudrais même pas du tshirt même si on me le donnait. Et je ne suis pas un graphiste frustré non plus, seulement quelqu’un de digne ^^

    M’enfin, chacun ses méthodes… ce que tu considères comme une campagne de dénigrement, moi je le considère comme la mise au jour d’une vérité: Wilogo exploite les graphistes (frustrés eux, de ne pouvoir se rendre intéressants que par ce moyen), et quand on voit certaines entreprises qui achètent des logos au rabais pour ensuite les exploiter et faire des bénéfices de ouf dessus… nan, là c’est salir la profession. Graphiste, ça ne veut pas dire guignol…

  101. @Goanna, Jo et les autres vous me fatiguez avec vos trolls sur Wilogo. Si vous avez des problèmes avec eux, allez vous plaindre directement chez eux : http://www.wilogo.com ou sur les nombreux forums et blogs dédiés au sujet.
    Je fais ce que je veux avec qui je veux et je n’ai de leçon à recevoir de personne.
    Ici le sujet c’est le slogan, pas Wilogo.
    Oui je vais essayer de vendre des t-shirts, oui il y a un risque que je fasse un peu de bénéfice avec ça, c’est terrible comme situation. La vente de t-shirts est interdite par la loi ?

  102. C’est quand même hallucinant ce pays où quoiqu’on fasse il y aura TOUJOURS des grincheux pour venir chercher la petite bête.
    Vous êtes pas contents de Wilogo ? Et alors, qui vous oblige à bosser avec eux ? Sortez-vous les doigts du cul et montez votre boîte au lieu de venir pleurer ici !

  103. Bonjour Eric.

    Désolé mais moi qui lis de temps en temps ce blog je tombe sur un sujet où tu parles d’organiser un concours avec wilogo, et sur lequel tu nous expliques en commentaire qu’ils "sont l’objet d’une campagne de dénigrement lancée par quelques graphistes frustrés."

    Il me semble normal, ayant suivi de trés prés cette affaire, et faisant partie de la grande confrérie des "graphistes frustrés" de venir m’exprimer sur le sujet, non?

    Je ne doute pas qu’en tant que fervent défenseur de la "liberté d’expression" tu n’y verras aucun inconvénient.

    Tiens je rebondis là dessus:

    Eric>>"Oui je vais essayer de vendre des t-shirts, oui il y a un risque que je fasse un peu de bénéfice avec ça, c’est terrible comme situation. La vente de t-shirts est interdite par la loi ?"

    Non en effet, la vente de t-shirt n’est pas interdite par la loi, mais défendre sa profession en dénonçant le manque d’éthique de certain de ses acteurs non plus…

    Alors si tu donnes ton opinion là dessus, permets-nous de t’exprimer la nôtre en nous accordant un droit de réponse, et en évitant de taxer ceux qui en feront usage de "troll" …

    J’ai pas encore exprimé le fonds de ma pensée que je suis déjà affublé des habits de "graphiste frustré" et de "troll"… Heureusement que je suis de bonne composition et qu’il m’en faudra un peu plus pour me défaire de ma courtoisie.

    Revenons donc au coeur du sujet puisque tu insistes. J’ai suivi cette affaire depuis un petit moment. J’ai toujours trouvé(et je continue) que la plainte déposée contre toi était totalement disproportionnée, et d’une inélégance rare, là où une simple lettre te mettant en demeure de retirer le lien incriminé aurait suffi, et tu as tout mon soutien là dessus.
    Néanmoins, il me semble, qu’il ne revient ni à tes lecteurs, ni à la "blogospère", ni à 39 "graphistes" (même amateurs) de payer pour la condamnation d’un service à vocation commerciale qui de l’aveu même de son propriétaire n’a aucun contrôle sur le contenu des liens qu’il véhicule…

    Mais ce n’est que mon opinion, basée sur de vagues questions d’"éthique", elle vaut ce qu’elle vaut.

    Permets moi de penser quand même que te voir parler de "campagne de dénigrement" qui sert un "fonds de commerce" ne manque pas d’une certaine ironie…

    Ceci étant dit en toute cordialité .

  104. Tu nous demandes d’être solidaire avec toi parceque tu vas faire avancer le web 2.0… Et tu nous offres comme moyen de t’aider d’utiliser un service web 2.0 qui est tout sauf solidaire.
    Pourquoi ne pas argumenter ton choix si tu trouves qu’on a tort ?

  105. @Christophe, il faudra que je répète combien de fois et en combien de langues : CETTE VENTE DE T-SHIRTS N’EST PAS DESTINEE A PAYER MA CONDAMNATION, QUE J’AI DEJA REGLEE SANS RIEN DEMANDER A PERSONNE, MAIS A AIDER UN PEU A FINANCER LES FRAIS ENGAGES DANS LA PROCEDURE D’APPEL QUE JE LANCE AUSSI POUR DEFENDRE LE WEB ET PAS SEULEMENT MES PROPRES INTERETS !!!!

  106. Wha ! il a fallu que je reprenne 2 fois du café avant de finir la lecture de tous les commentaires !

    Au moins ça réveille toutes ces opinions diverses !

    Pour l’approche marketing tu as raison en effet Eric, et puis web2.0 commence a etre connu dans le grand public (pas acheteur mais tout meme futurs lecteurs du message)

  107. On est révolté contre les méthodes chinoise, on décide de faire des stickers pour défendre cette cause.
    Si on passe commande de ces stickers à une société mexicaine qui exploite ces employés… C’est un comble, non ?
    Défendre une cause en bafouant une autre c’est pas très éthique.

    Comme je pense que tu n’es pas une salope, je me dis que tu dois avoir tes raisons.
    Je trouve normal que tu nous les exposes vu que tu veux nous rassembler derrière toi pour "sauver le web 2.0".

    Bref, je réitère ma demande POURQUOI TU TROUVES QUE WILOGO EST UN BON SERVICE ?

    P.S. sur le site Wilogo, on ne peut exposer son point de vue. Tous les forums sont fermés. Il faut signer un contrat avec eux pour y avoir accès.

  108. Bonjour, a tous.
    Désolé d’essayer de pourrir cette discussion houleuse mais ne pourrait-on pas dissocier le sujet du slogan (sujet du post) des autres sujets dans un autre post ?

    Je reviens lire plusieurs fois par jour les commentaires pour voir si un des slogans me plaît et je lit plein de commentaires qui n’ont rien à voir avec.

    Créez un endroit pour débattre joyeusement mais hors d’ici svp.

  109. Bonjour,

    Je suis moi aussi tout à fait convaincu que la plainte que tu as subi était disproportionnée, et que ça aurait pu/du être réglé différement sans condamnation. Là dessus je pense qu’on est de toute façon un paquet à être d’accord.

    Mais, désolé de le dire, avoir été victime de ça ne te rend pas pour autant dispensé de la moindre cohérence ou responsabilité. Ca ne te dispense pas non plus tu minimum de respect nécessairement du à l’opinion des autres, lorsqu’il est exprimé avec cordialité, et MEME s’il ne t’arrange pas (toi ou tes amis).

    Aussi je me permet de donner mon avis moi aussi, quite à être vite balancé dans la petite case pratique du "troll" (un mot décidemment bien utile, on devrait l’adopter en politique en remplacement de la langue de bois pour esquiver les questions qui fâchent, ça fera de la nouveauté), je suis intervenu plus haut sous le pseudo "gon" mais autant faire les choses clairement.

    "POUR DEFENDRE LE WEB ET PAS SEULEMENT MES PROPRES INTERETS !!!!"

    Pour ce que j’en ai vu pourtant, ton attachement aux "intérêts du web" dépend surtout de leur compatibilité avec les tiens.

    Quand un autre blog (un qui pour le coup n’est adossé à aucune démarche commerciale ni intéressement d’aucune sorte… je précise pour le "fond de commerce" qui m’a bien fait rire) se fait menacer pour avoir révélé une info vraie – et jugée importante par la plupart de ses lecteurs – et que tu défends les auteurs de l’intimidation parce que c’est tes copains, voire même stigmatises les auteurs dudit blog (j’en fais pas partie hein, je précise) à la moindre occasion, désolé mais j’ai un peu de mal à marcher à 100% dans ton numéro de Robin des Bois du web agissant pour une cause supérieure.

    Quand à ta manière de botter en touche sur le mode "une poignée de frustrés" (on peut mettre des centaines de professionnels dans une poignée ? pourtant moi c’est ce que je vois…) ou "ça regarde wilogo pas moi"… sois sérieux deux minutes : Tu n’hésites pas à profiter de ton audience pour aborder les sujets qui te concernent et y trouver du support. Personne n’est venu te répondre "tu nous emmerdes avec Olivier Martinez si t’es pas content porte plainte contre lui", ni même "c’est fou dans ce pays y’a toujours des relous pour contester les décisions de justice, qu’ils deviennent donc acteurs et portent plainte contre des blogs au lieu de pleurer sur le web".

    Si personne n’a répondu ça c’est parce que c’est ridicule.

    Alors sois sérieux deux minutes. Mon activité professionnelle se porte à merveille (et le tout sans risquer de plainte de personne, ni m’attirer les foudres de toute une profession hein…), mes bizness se montent et se maintiennent sans soucis, je n’ai aucune "frustration" bien pratique à endosser pour expliquer mes prises de position qui dérangent une poignée d’entrepreneurs (et oui je renvoie le compliment) oublieux des plus basiques principes d’équité. De la même manière que je n’ai RIEN à gagner (pas même des frais d’appel) à prendre ainsi parti contre certaines démarches, quite à me faire taxer de tout et n’importe quoi en retour par les supporters maison.

    Et pourtant je considère certaines démarche commerciales comme malhonnêtes et nocives, les gens qui les soutiennent aveuglement comme soit tout aussi malhonnêtes, soit au mieux ignorants, et que ce sont des choses qu’il FAUT dire et répandre, de la même manière que tu t’es arrangé pour répandre partout ta petite histoire.
    Et je ne suis pas le seul, contrairement aux amateurs qui composent son public dans la grande majorité, les gens qui s’élèvent contre wilogo sont des professionnels, des ENTREPRENEURS, comme toi. Des ENTREPRENEURS qui se sont "sorti les doigts du cul" depuis bien longtemps, et méritent le même respect et la même écoute que celle que tu prétend t’attirer en buzzant comme un malade, même si eux ne sont pas des bloggeurs invétérés.

    Partant de là, et sur le blog d’un garçon qui a fait de l’exposition des opinions son "fond de commerce" (je reprend ta formule tu m’en veux pas) et de la liberté d’expression 2.0 son récent cheval de bataille, et qui se permet d’insulter à moitié les gens qu’on aura eu le malheur de lui évoquer par un lien, je présume qu’on est au contraire tout à fait au bon endroit pour parler ici de tout ça, et pour répondre à tes raccourcis de politicien.

    Bref. La question reste posée : Pourquoi, dans ton histoire d’atteinte à la liberté d’information, le premier truc que tu fais est de t’associer avec des gens qui la piétinent pour préserver des intérêts commerciaux critiqués par toute une profession ? Et en second lieu comment t’attendre à ce qu’il n’y ait personne que ça choque et qui réagisse ?

    Tant que tu n’offriras pas de réponse sensée à ce genre de questions, j’en suis désolé mais c’est effectivement de l’hypocrisie 2.0, comme je l’ai lu plus haut, que beaucoup verront dans tes démarches.

  110. "Créez un endroit pour débattre joyeusement mais hors d’ici svp."

    >> Si on ne devait discuter et débattre que dans les endroits désignés et autorisés par ceux que ça concerne, on ne discuterait plus nulle part, plus personne ne pourrait jamais se faire entendre et la contestation serait bannie.
    Ce n’est pas ma conception du web libre auquel vous semblez tous si attachés.

    Aucune raison d’aller "ailleurs", puisque c’est de l’initiative d’Eric qu’il est question ici. 😉

  111. @yamo : ce que je veux dire, c’est contester une décision, c’est très bien. Pourrir des commentaires, c’est moins bien.

    Il est effectivement nécessaire que ce débat ait lieu et que les gens soient informés sur le sujet. Cependant, s’étendre sur le sujet à cet endroit n’est peut-être pas la meilleure chose à faire. Y faire référence et guider le lecteur vers un endroit où il pourrait suivre la discussion serait, je pense, mieux. Après, il faut que les parties acceptent le débat et le suive.

    C’est un peu comme si pendant un film au cinéma, on lance un débat sur un sujet polémique. Il est nécessaire de parler su sujet mais ce n’est pas le meilleur endroit pour le faire. Après, inviter la partie adverse prendre un café pour discuter c’est mieux et ça ne dérange pas ceux qui ne veulent pas participer au débat.

  112. Salut Eric, je suis cette affaire depuis un peu temps maintenant et suis à 100% avec toi 😉

    Vu les bonnes idées de slogan qui ont FUZZés, je prendrai certainement un t-shirt.

    Je trouve seulement dommage que ce sujet tourne en un débat autour de Wilogo (dont j’ignorai l’existance jusqu’à cet ‘article’).
    Si les graphistes ne sont pas content de ce service, pourquoi ne quittent-ils pas ce service (je suppose que comme partout il doit exister un procédure de désinscription) plutot que de critiquer ton choix d’utiliser ce service, qui je suis sur doit quand même convenir à certains graphiqtes.

    Enfin bref, des critiques il y aura toujours, ça fait partie du propre de l’homme. Dommage seulement que le sort s’acharne sur toi.

    Bonne chance pour la suite 😉

  113. Bonjour Monsieur Dupin,

    Personnellement, je trouve que le web 2.0 se porte très bien. Merci pour lui. Beaucoup d’entreprises du Web2.0 sont florissantes et promises à un bel avenir.

    Dans un premier temps, je suis un peu dérangé par le propos, qui constitue à faire croire que, tantôt la justice, tantôt la presse ou quelques autres entités abstraites, voudraient nuire au « Web 02 ». L’utilisation de ressorts émotifs comme cette « théorie du grand complot », ou « ils n’ont rien compris », pour rallier les crédules à votre cause ne me semble pas saine.

    Ensuite, je suis dérangé par votre définition du Web 02, que vous présenter comme une grande entité indivisible : Je suis entrepreneur du Web 02, et je n’ai pas de problème avec la justice. Par contre, il y a, parmi les entreprises étiquetées Web 02 (je ne pense pas à la votre), des entreprises qui exploitent des modèles économiques qui frisent l’illégalité, quand ce ne sont pas carrément des escroqueries. Ne nous étonnons pas que ces entreprises là, aient à un moment ou à un autre des ennuies avec la justice.

    Recadrons les choses : Si certaines entreprises du Web 02 ont des ennuis avec la justice, ça n’est pas parce que la justice organise un grand complot contre le web 2.0, c’est que ces entreprises commettent des délits. En tant qu’entrepreneur, je ne souhaite pas être associés à ces escrocs.
    Si vous continuez à vouloir mettre dans le même bateau du Web 2.0, des entreprises saines, et des escrocs, le grand public n’a pas fini de se méfier et de fustiger le Web 2.0.

    Actuellement, votre amalgame, au lieu de servir la cause du Web 2.0, attise la méfiance envers la nouvelle économie.

    Pour favoriser le développement du Web 2.0, imaginer une économie florissante et bénéfique pour l’ensemble de la société, la bonne démarche, c’est de soutenir les actions étiques et progressistes, de dénoncer les concepts pervers ou déviants, et surtout de ne pas y participer. Je sais par exemple, que l’entreprise Wilogo participe au sponsoring de votre blog, et je le regrette.

    Par ailleurs, Monsieur Dupin, j’entends bien votre stratégie de victimisation, et votre tentative de faire pression sur les juges en ralliant l’opinion publique derrière vous. Mais actuellement, je constate simplement que vous avez été reconnu coupable d’un ou plusieurs délits par la justice française, et que vous avez été condamné. Personnellement, je ne connais pas l’intitulé exact des délits pour lesquels vous avez été condamné. Aussi, je n’ai suivi votre affaire que sur votre blog, et je ne connais à ce jour que votre vision de ce jugement. Je note que vous l’estimez injuste, et que vous clamez donc votre innocence haut et fort, en criant à l’erreur judiciaire… soit, faites donc appel.

    Je suis aussi étonné par le soutient aveugle et inconditionnel dont certains font preuve à votre égard, sans connaître plus que moi la réalité des causes de votre condamnation. Félicitations pour votre charisme.

    La justice vous a décrété coupable, mais je vous souhaite que la procédure d’appel vous soit plus favorable. Mais que ce passera-t-il si votre condamnation est confirmée ? La blogosphère bélante contunuera-t-elle vous soutenir les yeux fermés ?

    Monsieur Dupin, j’espère vous avoir donné, ainsi qu’à vos lecteurs, un éclairage nouveau sur la situation que vous vivez.

  114. moumouz > c’est donc bien ce que je dis on peut aborder les sujets qui fâchent mais seulement là où ils fâchent personne.

    c’est noté.

  115. >>vous me fatiguez avec vos trolls sur Wilogo. Si vous avez des problèmes avec eux, allez vous plaindre directement chez eux : http://www.wilogo.com

    haha, dommage qu’on ne puisse pas puisque justement cette entreprise que tu soutiens à verrouillé ses forums à ceux qui ne leur signent pas un contrat de 10 pages. La liberté d’expression qui t’es si chère n’est décidément pas leur point fort.

    Pour le t-shirt, au lieu de faire tranquillement un slogan et un visuel, puis de faire imprimer chez un sérigraphe (qui est aussi un entrepreneur, comme tous les graphistes que tu dénigres d’ailleurs, ce que tu semble oublier trop vite) Tu as CHOISI une fois de plus de te faire mousser, de "faire du buzz" tu ne peux pas t’en empêcher on dirait. L’affaire elle même ne suffit pas, il faut qu’en plus tu organise 2 concours, rien que ça, en partenariat, en plus avec des entreprises pas très regardantes sur la liberté d’expression et qui n’hésitent pas à faire aux autres ce dont tu te plaints dans ce billet.

    Bref, tout ça manque un peu de dignité et de réserve je trouve, même si sur le fond de l’affaire je suis plutôt de ton avis. Et les 4 adwords qui vantent des sérigraphes et autres objets publicitaires au dessus de mon commentaire me font penser qu’il y’a peut être quelque chose de pourri au royaume du web2.0, ou du moins que tout le monde n’en a pas la même définition.

  116. Bon je vois que tu as préféré me répondre en privé plutot que de me répondre ici sur ton blog. Ce à quoi je me dois évidement de te répondre, courtoisie oblige, mais je le ferai sur ton propore support.

    Bonjour,
    >> Salut

    Je n’ai pas l’habitude de répondre directement par email mais le commentaire que tu as posté sur mon blog me conduit à le faire car il m’est tout simplement insupportable tant il montre une mauvaise foi et une méconnaissance de mon histoire et de ce que je suis vraiment.
    >> Non non je te rassure je sais ce qui s’est passé sur ton blog et pour quoi tu es condanné. Je rejoint la plupart des lecteurs sur ce point.

    Je ne cherche pas à faire du buzz pour du buzz : je rappelle que j’ai été condamné injustement pour un lien que je n’ai pas posté et que ceci a généré de nombreux débats sur la toile. La tendance générale est de dire que j’ai été injustement condamné par méconnaissance du dossier et du fonctionnement par la justice. Les experts (juristes, avocats…) sont unanymes : ma condamnation est une abberration, et aù-delà de ma petite personne elle peut avoir des conséquences graves pour tout le web collaboratif et même pour ton blog, il faut bien le comprenrdre. Comment ? Je poste demain un commentaire diffamatoire sur ton blog, je fais aussitôt faire un constat d’huissier et je t’attaque derrière sans t’avoir préalablement prévenu. Tu es condamné.
    >>Non car étant responsable de mon blog je ne permet pas à n’importe qui de diffuser n’importe quoi. Tous les commentaire sont filtrés avant publication et la pub…la seule, je l’ai moi même choisi. Comme tu vois je en suis pas encore une victime du web2.0.

    C’est exactement ce qui m’est arrivé, et ça m’a déjà coûté la bagatelle de 5500 euros cash à payer tout de suite (1000 euros d’amende + 1500 euros de frais de justice + 3000 Euros d’avocat)
    J’ai assumé cette somme tout seule en refusant toute aide alors que des centaines de personnes me proposaient de participer financièrement (j’ai même reçu directement des chèques que j’ai renvoyés illico)
    J’avais dit en revanche que si j’allais en appel (tu sais ce que c’est un appel ? plusieurs mois voire années de stress et d’emmerdes sans être sûr de gagner, je le souhaite à personne !!!)
    >> Théoriquement oui, heureusement, en pratique non.

    je le ferais pour moi mais que ça profiterait à tout le web collaboratif si je gagnais, et que je mettrais une vente de t-shirts en place pour que les gens qui le souhaitent puissent afficher leur soutien et que ça me fasse un peu de cash pour payer au moins mes AR en tgv à Paris et quelques frais.
    Qu’y a-t-il de mal à cela ? Tu cherches pas à faire du bénéfice quand tu bosses toi ?
    >> Gagner ou perdre un procès est donc devenu ton fond de commerce ?

    La vente de t-shirts est interdite par la loi ? Pourtant il y a un lien vers La Fraise sur ton blog, explique-moi la différence avec Wilogo ?
    >> Oula les différences sont énormes et inombrables. Les deux utilisent le concept de Crowdsourcing sauf que Wilogo y ajoute le qualificatif de « perverted ». Si tu veux que je t’expliques toutes les différences entre lafraise et wilogo je peux te faire un article et te propose de le publier sur ton blog. On comparera alors les contrats de lafraise et ceux de wilogo depuis ses debuts ainsi que le moyen de rémunération et le respect des droits d’auteurs. Ce n’ets pas le concept que j’ai dénoncer chez wilogo mais la pratique légal et éthique de leur activité.

    Quant à ton accusation d’hypocrisie, elle me laisse sans voix !
    J’ai tjs été parfaitement transparent du début à la fin, j’ai tout expliqué clairement depuis le début sur mon blog mais comme tu le dis "tu passes de temps en temps" alors tu ne peux pas savoir.
    >> Je te rassure que je me sui sbien informer sur ton problème avant de poster.

    Mais quand on ne sait pas, on ne juge pas et on ne la ramène pas avec des commentaires déplacés.
    >> C’est vrai mais quand on sort « Vous êtes pas contents de Wilogo ? Et alors, qui vous oblige à bosser avec eux ? Sortez-vous les doigts du cul et montez votre boîte au lieu de venir pleurer ici ! » et qu’on me qualifie, moi (entre autres), de graphiste frustré on ne donenpas de leçon sur ce sujet.

    Quant à Wilogo, le probème des graphistes avec eux n’est pas le mien.
    Ce sont des copains que je connais depuis longtemps, bien avant qu’ils aient monté Wilogo, ce sont des copains, c’est des mecs jeunes, ils ont peut-être commis quelques maladresses (tu n’en n’a jamais fait dans ta vie ?) au début mais ils ont le mérite de s’être lancés alors qu’aucun d’eux n’avait 25 ans et je trouve ça génial, au lieu de pleurer sur les blogs des autres.
    >> J’ai commencer a bossé bien avant 25 ans, et quand je me suis « lancé » j’ai pris le temps de savoir ce qui était juste à faire, donc évidement que non je n’ai pas commis de maladresse pour le lancement de mon activité. J’estime que lorsqu’on lance un business plan qui implique le travail de tiers personnes on se doit de s’affranchir du minimum d’information sur la légalité de se dit travail. Mais comme tu le dis toi meme le cas Wilogo est hors sujet, dans mon premier post je ne faisais que souligné l’incohérence et l’hypocrisie dont tu fais part.

    Je fais ce que je veux avec qui je veux et je n’ai de leçon à recevoir de personne.
    Ici le sujet c’est le slogan, pas Wilogo.
    >> La justice a apparement montré que non et sur ce point je serais plutot en aaccord avec elle.

    Pour finir ce que je trouve assé osé de t’autoproclamer porte drapeau du web 2.0. « Si vous me sauvez vous sauvez le web 2.0 ». Je n’ai même pas besoin de commenter, je laisse à tes lecteurs le soin de réaliser a quel point c’est prétencieux.

  117. @Eric:

    >> QUE JE LANCE AUSSI POUR DEFENDRE LE WEB ET PAS SEULEMENT MES PROPRES INTERETS !!!

    Je n’en doute pas une seule seconde… Il faut sauver le web2.0 (youpi) et lui conserver le droit de relayer des liens sur lesquels il n’a aucun contrôle (de l’aveu même de certains entrepreneurs 2.0)…
    Et puis tant pis si pour une raison ou une autre un lien trés trés trés trash passe au travers des mailles du filet… Il n’aura été vu que par quelques dizaine d’auditeurs (mineurs inclus sur des services grand public)… Alors c’est pas bien grave…

    Et sinon "défendre le web", noble cause s’il en est, mais en quoi le blog cité dans l’affaire wilogo mériterait une défense moins acharnée que ton service????
    Qui décide? Les blogueurs dits "influents"? (mouarf), les amitiés et connivences de chacun? Si on veut défendre la liberté d’expression sur le web, on la défend jusqu’au bout et on ne fait pas un tri sélectif en fonction de ses amitiés…

  118. PS: Mais si tu as une argumentation autre que de parler de "graphistes frustrés" et de "trolls" je suis preneur et prêt (qui sait?) à revoir ma position…

  119. >>ils ont le mérite de s’être lancés alors qu’aucun d’eux n’avait 25 ans et je trouve ça génial, au lieu de pleurer sur les blogs des autres.

    C’est quand même fou de croire qu’on a le monopole de l’entreprenariat !! figure toi que mon entreprise, je l’ai fondé à 20 ans (comme la majorité des frees en fait), et que justement ça me fait un peu rigoler que des guignols qui n’y connaissent rien passent pour les roi de l’entrprise web2.0, alors qu’il ne connaissent rien des règles élémentaires du terrain sur lequel ils sont censé évoluer, à commencer pas les obligations légales élémentaire, foulée au pied dans la première version du site. Moi quand j’ai commencé à bossé je n’ai pas commis "lmes maladresses" d’exploiter les gens et de les payer au black, mais bon, peut être aussi que je m’étais renseigné un minimum au lieu d’être seulement un opportuniste surfant sur une vague.

    Et c’est précisément parcequ’il y’a des gens qui font n’importe quoi que le monde de l’entreprise est menacé. Le fait que ce soit "tes potes" ne change rien: ils ont cas se sortir les doigts du cul et payer leurs employés comme tout le monde, au lieu de jouer sur les failles de la loi et passer pour des génies du web2.0, avec ton soutien qui plus-est.

    mais en même temps je comprends que ça te dépasse un peu, vu que ton fond de commerce est de réutiliser du contenus tiers gratuit pour faire de l’argent facile, jusqu’au bout. Si tu veux qu’on te paye tes frais, fais un appel aux dons, et arrête la fuite en avant.

  120. @Eric :"MAIS A AIDER UN PEU A FINANCER LES FRAIS ENGAGES DANS LA PROCEDURE D’APPEL QUE JE LANCE AUSSI POUR DEFENDRE LE WEB ET PAS SEULEMENT MES PROPRES INTERETS"

    Ils sont ou les entrepreneurs Web2.0 derrière toi, il y a une charte une association quelque chose que l’on peut signer ou c’est juste un ressenti personnel ? Cela m’intéresse je participe évidement …

  121. > Eric dit "Quant à Wilogo, le probème des graphistes avec eux n’est pas le mien."

    Ton problème avec Olivier Martinez n’est pas directement le notre. Sauf que nous on se dit que c’est pas bien d’exploiter un "petit" gars comme toi et qu’on se sent visé.

    Tu ne veux pas être exploité alors tu veux qu’on se mobilise, qu’on soit solidaire, qu’on crie au scandale pour toi. Et nous qu’on ferme notre gueule quand à notre tour on se sent exploité ?

    La plus part des graphistes qui ont critiqué Wilogo ici n’utiliseront pas ce service (en l’état), ce n’est pas ça le problème. Le problème est que tu fais la publicité d’un service qui exploite la naïveté de certain.
    (sans compté que tu critiques une campagne de dénigrement alors que toi aussi tu as lancé une campagne du même acabit, bien plus virulente et qu’elle te semblait elle justifiée)

    Tu n’as toujours pas cherché à nous dire que non Wilogo est un bon service, qu’ils sont respectueux du travail des graphistes… Pourquoi ? Si tu le penses pourquoi tu nous l’expliques pas. On aimerait bien avoir tes arguments sur le fond (on s’en fiche que ce soit tes copains, ce n’est pas un argument de fond).

    Je regrette aussi que tu répondes en privée à quelqu’un qui te provoques et que tu laisses sur le carreau les gens courtois, de bonne foi et qui ont plutôt de l’amitié pour toi .

  122. @yoma : le raccourci est très (trop ?) facile et je ne pensait pas qu’il aurait été fait par une personne qui me semble sensée et réfléchie.

    Quand je dis "inviter les deux parties", ce que tu comprends c’est "où ils ne fachent personne" ??? Dans ces cas là, comment pourrait-il y avoir DEUX parties ?

    Je reprends mon exemple qui n’est peut-être pas assez explicite : pendant la projection d’un film, un débat éclate. Je propose de laisser les gens qui veulent regarder tranquillement le film et que ceux qui veulent suivre (poursuivre) le débat de se déplacer ailleurs. Le débat peut continuer mais on ne dérange pas ceux qui ne veulent pas le suivre.
    Et ce que tu comprends (désolé de te tutoyer, dis le moi si ça te dérange) c’est que je veux que le débat n’ai lieu qu’entre personnes du même avis ? Je te laisse relire ton commentaire et le mien pour voir toi même l’ineptie de tes propos et te rendre compte que tu as peut-être posté trop vite.

    Le débat ne me fâche pas parce que je ne suis pas d’accord avec vous mais parce vous l’imposez alors que peut-être certains n’en n’ont rien à faire.

    D’ailleurs je te propose de continuer ce débat ailleurs (s’il t’intéresse) pour ne pas importuner les autres. Dis moi si tu veux mon adresse mail ou donne moi l’adresse d’un forum libre pour ce genre de discussion.

  123. @Moumouz
    Si je regarde un film de propagande sans m’en rendre compte j’apprécie que des gens plus informés me préviennent.

  124. @Moumouz:

    Oui enfin un blog n’est pas un film (surtout sur un post qui demande leurs avis aux lecteurs)… Ou alors il va falloir me réexpliquer la conception qu’a chacun du fameux "web 2.0"….

    @Eric:

    Je veux bien aller m’exprimer chez wilogo, mais:

    1/ Leur forum est fermé au grand public.

    2/ Je viens de le faire sur leur blog (toujours avec la même courtoisie), et on m’a banni du service (je ne peux plus y accéder)…

    Défense de la liberté d’expression et du web2.0 tu dis… hummm…

  125. @so : je suis tout à fait d’accord avec toi c’est pourquoi je dis qu’il faut en parler et diriger les gens vers un endroit où le faire. Je m’auto-cite : "Il est effectivement nécessaire que ce débat ait lieu et que les gens soient informés sur le sujet. Cependant, s’étendre sur le sujet à cet endroit n’est peut-être pas la meilleure chose à faire. Y faire référence et guider le lecteur vers un endroit où il pourrait suivre la discussion serait, je pense, mieux."

    @christophe : justement, l’avis des lecteurs n’est pas demandé sur ce sujet. Quand au web 2.0, pour moi, il sert à ce que chacun puisse participer librement la conception d’un contenu web. Cependant, il ne faut pas faire n’importe quoi, il y a des règles à respecter.

  126. moumouz > tu as raison désolé, j’avais pensé que les commentaires d’un post où Eric expose sa volonté de faire appel à Wilogo pour sa campagne serait un endroit relativement indiqué pour commenter le bien-fondé de faire appel à Wilogo pour sa campagne, mais apparemment je me suis trompé.

    pardon.

  127. "Cependant, il ne faut pas faire n’importe quoi, il y a des règles à respecter."

    >> Règle n°42 : Quand Eric Dupin qualifie des dizaines de pros prenant position argumentée de "quelques graphistes frustrés lancés dans une campagne de dénigrement", on ne doit pas réagir, ou alors seulement bien caché sur son propre forum, mais en aucun cas venir donner son avis à l’intéressé.

    j’aime bien, y’a le règlement complet en PDF quelquepart ? parce que ça a l’air compliqué comme jeu.

  128. @Moumouz

    Pour ma part je voudrais avoir l’avis d’Eric (le promoteur de ce service, le bloggeur "influent", le citoyen judiciable, l’entrepreneur et l’homme) sur un sujet que je trouve très intéressant au delà même de la polémique

    Quel est le meilleur endroit que son blog pour l’obtenir ?

    Enfin là je commence à douter.

  129. moi je trouve ça assez rigolo – et assez ironique (mais je serais peut-être le seul!) de voir ici intervenir un front uni de graphiste (ou autres metiers proche) sur un blog qui a profité il y a peu (et a juste titre) d’un front tout aussi uni de bloggeurs.
    bref cette longue phrase longue et tordue pour dire, Eric, que même si je me doute que tu dois être mi-dépité mi-remonter que cette fronde contre wilogo se soit déporté sur ton blog, tu es pourtant de ceux qui pourraient la comprendre.
    Leur opinion – la mienne aussi – c’est que wilogo ne fait pas que du tort aux graphistes y participant, mais surtout du tort à la profession. Non a cause de leur concept – plutot bon, mais a cause de leur fonctionnement. Sans compté que c’est leur attitude ‘cavalière’ (ouais, je met un mot gentil) qui a amené la situation a ce point la…

    Bon, après, le parallele a ses limites, et je conçois que cela paraisse excessif de s’en prendre a toi ici, tu n’es pas wilogo apres tout. Pourtant, je ne doute pas que si une personne d’influence était venu prendre la défense de O. Martinez dans ton affaire, elle aurez à coup su subir les réactions des bloggeurs… comme tu subi celle des graphistes…

    Bref, je ne m’embourberai pas plus de ce deja trop long commentaire – que tu ne lira peut-être même pas, je doute que ce fil de commentaire soit ta lecture favorite – il ressemble bcp a un champ de bataille bordelique, et je le comprend… je trouve juste dommage que tu n’ai remarqué une certaine similitude entre ton ‘combat’ et celui que mene certains graphistes…

    Ceci étant je continuerai de te soutenir (ça vaut ce que ça vaut évidemment – soit pas grand chose) dans cette affaire contre O. Martinez ; et a penser comme goanna ou yamo en ce qui concerne wilogo…

  130. Est ce qu’un sujet qui mobilise 300 personnes sur 60 millions merite d’etre appelé un Buzz ?

    Wilogo ou l’affaire Martinez, cela reste confidentiel pour la majorité de la population.

    Au mieux avec ce concours de Tshirt, on verra 4 types dans la région parisienne deambuler avec ce tshirt dans l’indifference generale, d’autant plus qu’a Paris, la plupart des gens regardent le sol quand ils marchent 🙂

  131. Je te conseillerai plus Spreadshirt que le Comboutique (mais bon ça reste un avis personnel !)

    Je vais essayer de mettre ma créa sur Wilogo, on verra bien 🙂

    En tout cas bonne chance pour la suite Eric.

  132. @so et yamo : effectivement, c’est bien l’endroit pour faire part des remarques sur son choix de wilogo. Mais pas pour en faire un débat. so, il est vrai que tu demande l’avis d’Eric sur son choix. En relisant attentivement tous tes posts à la suite, on se rend bien compte de ce fait.

    @yamo : oui, il existe des règles, oui Eric les a peut-être oubliées en s’emportant. Mais où as-tu vu que je défendais ses propos ? Ce doit être la même chose que quand tu vois que je veux que personne ne participe à ce débat (alors j’affirme clairement le contraire dans plusieurs posts). Pour plus de clarté je vais dire clairement que je ne suis pas le porte parole d’Eric, pas plus que je suis lui en utilisant différents pseudo (chose que j’ai très bien comprise pour ton cas yamo, pour qu’on comprenne bien ton implication dans l’affaire wilogo, ce n’est pas une attaque).

    "bien caché sur son propre forum" : encore une fois ai-je dis qu’il fallait étouffer l’affaire ? Ou bien ai-je dis qu’il fallait "Y faire référence et guider le lecteur vers un endroit où il pourrait suivre la discussion" ? Tu vois, ton emportement et ton arrogance font que tu ne prends pas connaissance des dires des autres.

    Pour toi, il faut que le clash ait lieu dans un endroit où les gens qui n’en n’ont rien à faire soient pris à partie ? Ou alors faut-il que le débat ait simplement lieu afin d’essayer de faire comprendre à l’autre partie son erreur ou (mais je doute que tu le fasses souvent) essayer de comprendre pourquoi c’est toi qui fais erreur ? Pourquoi un débat ne peut pas être caché quand il ne s’agit que de comprendre les motivations d’UN SEUL HOMME et d’exposer son PROPRE point de vue ? Pourquoi dans ce cas là ne suffit-il pas d’être 2 ? Il ne s’agit pas de convaincre tous les lecteurs du presse-citron mais seulement son auteur alors pourquoi l’infliger à tous ?

    Enfin pour finir, et là c’est un conseil dont tu feras ce que tu veux, avant de répondre à quelqu’un, prends le temps de réfléchir à ce que tu va dire, respire un bon coup. Les mots peuvent être dangereux et la façon de les dire peut faire changer de camp le plus fidèle des supporters. Ton dernier post ne donne pas envie de donner du crédit à tes propos. Heureusement, la tournure de phrases de gens comme so, christophe ou halleck m’a donné envie d’en apprendre plus sur cette affaire. Sinon, je t’aurait pris pour un énième frustré de ce qu’il a subi.

    J’attends avec impatience ton prochain message qui ne manquera pas de colère (peut être même de haine) dans lequel tu comprendra mal ce que je viens de dire et qui ne fera que donner raison à ce post.

  133. non mais le problème ici c’est pas wilogo en tant que tel, c’est:

    "pourquoi eric fait appel à cette société alors qu’elle fait du tort à de nombreux autres entrepreneurs en étant border-line au niveau légal, et surtout cette société qui n’hésite pas à employer les mêmes moyens que ceux contre lesquels se bet éric."

    Il fait ça juste parceque ce sont ses potes ? C’est un peu léger quand même comme argument, on voit du coup que sa perception de la liberté d’expression est pas mal à géométrie variable en fait, et que quand il la met en avant, c’est surtout pour faire du buzz et vendre des t-shirts, parceque dans les faits, et quand il s’agit de faire du blé, ça ne l’intéresse pas tant que ça (puisqu’il s’associe avec des entreprises qui usent des mêmes pratiques anti-liberté d’expression).

    voilà le fond du problème. Le débat wilogo on s’en fout, c’est pas l’endroit pour en parler effectivement, y’a déjà 450 commentaires à ce sujet sur mon blog.

  134. "J’attends avec impatience ton prochain message qui ne manquera pas de colère (peut être même de haine) dans lequel tu comprendra mal ce que je viens de dire et qui ne fera que donner raison à ce post."

    ben écoute non le mieux c’est encore que tu l’écrives toi-même hein si tout est prévu d’avance.

    je te laisse mon pseudo vas-y >> "yamo".

    comme ça moi je retourne regarder la télé…

  135. Je reviens d’une journée de déplacement et je suis sidéré de voir la tournure qu’ont pris les commentaires, entre mensonges, procès d’intention, insinuations et mauvaise foi, méconnaissance des choses, etc, ce post est devenu le défouloir de la haine anti-Wilogo et j’en prends aussi plein la gueule au passage, c’est ahurissant.
    Je ferme donc les commentaires, et je vais mettre les choses au point une bonne fois pour toutes dans un prochain billet parce-que là certains ont clairement dépassé les bornes.