Suivez-nous

Séries

Quibi devait révolutionner la vidéo courte, c’est un flop

Le service de streaming Quibi a perdu 90% de ses utilisateurs après expiration de leur essai gratuit.

Il y a

  

le

 
Quibi streaming
© Quibi

Présenté en 2018, Quibi a finalement vu le jour en avril 2020 après plusieurs semaines de teasing. L’objectif était alors plutôt simple, à savoir : dévoiler une nouvelle plateforme de streaming dédiée au format court. La stratégie du service était de se concentrer exclusivement sur son application mobile afin que les utilisateurs puissent regarder des séries directement depuis leur smartphone —en format horizontal comme en format vertical.

Pour espérer concurrencer les grands du marché, Quibi a misé sur la création de contenus originaux rassemblant des grands noms, tant du côté du secteur du streaming que de celui des studios (NBC, Universal, Sony Pictures…). Toutefois, les résultats ne semblent pas à la hauteur des attentes —loin de là, sachant que le service a également rencontré des difficultés avant son lancement.

Un lancement décevant pour Quibi

La société d’analyse mobile Sensor Tower assure que Quibi a perdu 90% de ses utilisateurs une fois que la période d’essai gratuite a été terminée. En somme, l’application de streaming aurait converti un peu moins de 10% de ses abonnés.

Quibi aurait enregistré 910 000 utilisateurs lors de son lancement en avril, un chiffre qui a chuté à 72 000 une fois les trois mois d’essais gratuits terminés, ce qui représente un taux de conversion d’environ 8%.

Le taux de conversion des nouveaux services de streaming n’est évidemment jamais très haut, mais il reste toutefois plus élevé que 8% d’ordinaire. Si la comparaison avec Disney+ est à prendre avec des pincettes, elle reste intéressante. Ce dernier a réussi à convertir 11% de ses abonnés après leur essai gratuit, sachant que plus de 9,5 millions de personnes ont souscrit un abonnement durant les trois premiers jours de disponibilité du service aux USA. En somme, le taux de conversion est assez bas aussi, mais le nombre d’utilisateurs est très élevé puisque un grand nombre d’entre eux se sont tournés vers la plateforme dès le début.

De son côté, Quibi n’a pas donné de chiffres si ce n’est que 5,6 millions auraient téléchargé l’application. Pour Sensor Tower, ce chiffre serait de 5,4 millions de personnes, ce qui laisse à penser que l’estimation de la société est plus basse que la réalité.

À ce sujet, un porte-parole de Quibi a indiqué à The Verge : « Le nombre d’abonnés payants est incorrect […]. À ce jour, plus de 5,6 millions de personnes ont téléchargé l’application Quibi. Notre taux de conversion du téléchargement à l’essai est supérieur à celui des applications mobiles, et nous constatons un excellent taux de conversion vers les abonnés payants – tant pour les inscriptions à l’essai gratuit de 90 jours à partir d’avril que pour les inscriptions à l’essai gratuit de 14 jours à partir de mai et juin ».

Dans tous les cas, on ne peut que reconnaître que le lancement de Quibi n’est pas très bon, un résultat que le cofondateur Jeffrey Katzenberg met sur le dos de la pandémie. En mai, il déclarait : « J’attribue tout ce qui a mal tourné au coronavirus. Tout ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests