R-PUR : un masque antipollution français pour les usagers de deux roues

Une startup française a développé R-PUR, un masque antipollution qui filtre l’air jusqu’aux nanoparticules. Le projet a été financé en seulement 48 heures sur Kickstarter et R-PUR entend marquer un nouveau tournant dans la prévention et la protection de la pollution.

R-PUR

La pollution de l’air cause 48 000 morts par an en France

Troisième cause de mortalité en France, la pollution de l’air est responsable de 48 000 décès par an. C’est 10 fois plus que les accidents de la route selon l’étude de Santé Publique France. Un chiffre alarmant pour Flavien et Matthieu, à l’origine du projet R-PUR.

Amoureux de deux roues, ils nous expliquent qu’il « n’y a actuellement aucune vraie solution adaptée à l’utilisation d’un filtre antipollution complémentaire au port du casque ». Des solutions existent déjà, mais Flavien et Matthieu les jugent « trop souvent inefficaces », « suffocantes » et « inconfortables ».

C’est ce constat qui les a poussés à développer R-PUR, un masque qui veut allier confort, style et surtout efficacité. Pour atteindre son objectif, R-PUR a décidé d’aller plus loin que la norme EN149-FFP3, la plus haute norme européenne en matière de masque de protection respiratoire.

Cette dernière a fixé une filtration maximale de 0,4 micromètre (qui correspond aux particules fines) tandis que le masque R-PUR propose une filtration maximale de 0,001 micromètre.

Pour atteindre cette performance, le masque R-PUR repose sur différentes couches qui permettent de filtrer toutes les particules toxiques, particules fines, particules diesel, allergènes ainsi que les virus et les bactéries présents dans l’air.

À noter que les tests matériaux et le programme de R&D ont été réalisés avec les ingénieurs de l’institut national des arts et métiers de Paris.

Si R-PUR met en avant les performances de son masque antipollution, la startup joue également la carte du made in France avec une fabrication et un assemblage entièrement réalisés en France. Outre son masque, R-PUR a développé une application mobile pour informer les utilisateurs lorsque le filtre interchangeable doit être remplacé.

Made in France et Kickstarter pour séduire

R-PUR annonce que le changement se fait en moyenne « tous les 400 km de trajet en agglomération, soit tous les mois ou mois et demi selon l’utilisation ». Le filtre pourra alors être rapporté en magasin afin d’être recyclé et la startup précise que « les personnes qui souscriront à un abonnement mensuel bénéficieront de réduction sur l’ensemble de leurs filtres et sur l’achat d’un masque de la prochaine collection R-PUR ».

Pour se lancer, la startup a misé sur Kickstarter et a levé les 15 000 euros nécessaires au lancement de son projet en moins de 48 heures. Et le projet semble séduire puisqu’il a aujourd’hui récolté plus de 38 000 euros.

En attendant les premiers retours et tests, il est déjà possible de précommander le masque et les filtres R-PUR en passant par Kickstarter pour une livraison prévue fin septembre/début octobre. Par la suite, le masque sera vendu autour de 85€ avec un filtre et les filtres seront vendu entre 13€ et 16€.


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Des preuves de l’efficacité du filtre ? Non
    Des preuves de la non saturation du filtre au bout de 3 minutes ? Non…

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour Benoit,

      Non puisqu’il n’est pas encore disponible, c’est pour cela qu’il est bien précisé « en attendant les premiers retours et tests ». Nous pourrons alors juger de la qualité du masque et vérifier s’il tient toutes ses promesses. Face au succès du projet sur Kickstarter (la startup a atteint son objectif de 15 000 euros en seulement 48 heures et en est à près de 40 000 euros aujourd’hui), il nous a paru intéressant de le présenter dans notre nouvelle rubrique Mobilités Urbaines :).

  2. Je suis curieux de savoir comment il vont réussir à produire des masques filtrants supérieur à FFP3 sans provoquer de gêne respiratoire.

Répondre