Réalité virtuelle: HTC dévoile son casque autonome Vive Focus

La nouveauté tant attendue de HTC est enfin arrivée. Réponse à l’Oculus Go, le Vive Focus est un casque VR 100% autonome, mais il ne devrait jamais arriver en France…

Casque HTC Vive Focus

La guerre à distance entre HTC et Oculus continue. Alors que ce dernier avait pris l’avantage sur le marché du casque VR tout-en-un avec son Oculus Go, HTC annonce son propre produit, le Vive Focus. L’idée derrière ces produits est simple : supprimer le PC, le smartphone, les câbles… Proposer une expérience qui se veut moins onéreuse et surtout plus immersive pour les utilisateurs.

Vive Focus, un tout-en-un qui devrait séduire

Si pour l’instant, HTC n’a pas encore communiqué de prix ni de date de sortie, plusieurs informations techniques sont déjà disponibles. Il s’agit d’un casque de type 6DoF (6 degrés de liberté) comme les casques imaginés pour Windows Mixed Reality. La plupart du matériel à l’intérieur est conçu par Qualcomm, notamment le Snapdragon 835. L’ensemble propose un suivi à échelle réelle, capable de s’adapter en permanence à l’endroit où vous vous trouvez grâce aux capteurs.

L’écran serait de type AMOLED mais on ignore encore sa résolution. Enfin, un contrôleur a aussi été conçu, proche de celui du Google Daydream. Il comporterait une gâchette et 5 boutons. Trop d’informations restent encore inconnues toutefois pour pouvoir se prononcer sur ce casque.

Vive Wave VR : nouvelle plateforme de développement

Pour accompagner le lancement de ce nouveau casque, HTC en a profité pour lancer une nouvelle plateforme de développement. Baptisée Vive Wave VR, elle vise à permettre à des développeurs et à des partenaires tiers de se concentrer sur la partie logicielle. L’idée est avant tout d’unifier un marché chinois de la réalité virtuelle qui est encore très éclaté. Avant même l’annonce, 12 constructeurs et 35 studios de développement se sont déjà joints au processus.

Aussi alléchant que puisse être ce casque et la promesse de la plateforme de développement, nous n’en verrons probablement jamais la couleur. Le marché visé semble être exclusivement chinois. A moins que les choses ne changent face à la demande populaire…

 


Nos dernières vidéos

Répondre