Suivez-nous

Tech

Reconnaissance faciale : en dépit des critiques, le marché devrait quadrupler d’ici 2026

Le secteur semble promis à une croissance importante et les récentes actions des géants de la Tech ne changeraient pas la donne.

Il y a

  

le

 
reconnaissance faciale
© Presse-citron.net

Le mouvement est d’ampleur et il a profondément marqué les esprits. En juin, Amazon, Microsoft et IBM ont annoncé qu’elles allaient suspendre la commercialisation de leurs services de reconnaissances faciales aux forces de l’ordre. Les trois géants de la Tech ont également demandé au Congrès américain une régulation plus forte de ces technologies.

Cette action s’inscrit dans le cadre du mouvement Black Lives Matter qui a pris de l’ampleur dans le pays suite à la mort de George Floyd. Ces dispositifs sont en effet critiqués depuis un moment déjà en raison des dérives de surveillance de masse et de profilage racial qu’ils peuvent entraîner.

La sécurité et la publicité au cœur de la reconnaissance faciale

Ces récents événements ne devraient toutefois pas impacter trop longtemps le secteur de la reconnaissance faciale. C’est en tout cas l’avis des analystes de Global Marker Insights qui viennent de rendre un rapport à ce sujet.

Dans le détail, ils prévoient que ce marché pourrait dépasser les 12 milliards de dollars d’ici 2026. Actuellement, ce dernier se situerait autour de 3,2 milliards d’euros selon les données de Markets and Markets. Cette progression serait notamment boostée par le recours à des solutions de sécurité. Ainsi, de nombreuses installations tels que les aéroports et les enceintes sportives sont particulièrement friandes de ces systèmes. Les espaces publics le sont tout autant et nous vous parlions récemment de l’expérience « Orwell » menée actuellement dans de nombreuses écoles russes.

Le rapport anticipe également un recours massif à la reconnaissance faciale dans le domaine de la publicité. Cela pourrait être un des grands changements dans les années à venir avec l’arrivée d’un ciblage personnalisé qui s’adapterait directement au profil de la personne reconnue par le système. On peut clairement imaginer que cela ne serait pas du goût de tout le monde et poserait de sérieuses questions quant au respect de la vie privée et de la confidentialité des données.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Dwalin

    13 juillet 2020 at 10 h 36 min

    C’est sûr que si quand tu passes devant un écran publicitaire la pub affichée change selon tes recherches internet ça va poser quelques problèmes.
    J’étais content des décisions des géants d’arrêter la reconnaissance faciale, mais si c’est pour en priver l’état et la police mais pas les sociétés de sécurité privées, ça ne sert à rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests