Rencontre avec la nouvelle vague journalistique, adepte de Drones et Google Glass

Ils ont une carte de presse à l’ancienne, mais maitrisent parfaitement les codes de communication 2.0. Rencontre avec des journalistes nouvelle génération qui réinventent les médias.

3015109-slide-timpool2

La dimension prospective de l’information revient au gout du jour. Un mouvement qui s’explique par la psychose due aux différentes crises que nous subissons ces dernières années. Comprendre et anticiper le futur sont devenus des problématiques d’intérêt général dans tous les secteurs. Pourtant les médias traditionnels ne semblent plus en mesure de fournir les outils adaptés pour appréhender ces mutations. On remarque donc qu’une dichotomie s‘est créée entre ces acteurs et un lectorat qui s’est renouvelé et dont ils n’ont pas compris ces nouvelles attentes. « S’il n’y a pas de sincérité dans le discours, le masque tombe rapidement » selon Jerome Ruskin, fondateur d’Usbek & Rica.

Pour tenter de comprendre ce phénomène, attardons-nous tout d’abord sur ces nouveaux consommateurs de contenus et leurs attentes.

Il s’agit bien entendu de la génération des « millenials », ou « generation Y ». Cette population de “digital natives” a perdu confiance dans les médias traditionnels, car ceux-ci véhiculent une information standardisée, jugée aseptisée, qui tend à perdre en crédibilité et se voit de plus en plus remise en cause. Ces nouveaux lecteurs veulent des contenus authentiques et immersifs; des sujets au plus près de leurs centres d’intérêts, de leurs valeurs et de leurs modes de vie. Le temps est venu de faire place à de nouveaux médias invitant à  “comprendre, décrypter et bâtir le monde qui vient” explique Jérome Ruskin.

Nous pourrions croire à un mouvement de niche, adressé à une cible très restreinte, à quelques « hipsters » mais les chiffres que totalisent ces supports montrent bien qu’il s’agit d’une tendance de masse créée par des produits qui répondent à une demande réelle et grandissante à l’échelle internationale. “On parle d’un taux de ramassage de 100%… avec un vrai travail fait pour engager la cible… nous avons eu l’intelligence de monter dans le train des nouveaux usages très tôt (digital, vidéo, web TV, etc).” affirme Benjamin Lasalle, Directeur General de VICE France.

Ces supports affirment leur opposition aux dictats imposés par les marques et la société de consommation et prônent de vrais partis pris dans la ligne éditoriale. Le style de Vice ou d’Usbek et Rica brise le carcan du traditionalisme journalistique et les a progressivement hissés au rang de références de l’information alternative. VICE par exemple se définit comme « La voix d’une génération, qui propose une démarche visionnaire de célébration et de mise en avant de l’art et de la créativité ».

Ces nouveaux titres media maitrisent le discours pour engager cette cible et couvrent de nouvelles thématiques qui passionnent leurs lecteurs. Sur Youtube la chaine VICE est d’ailleurs la première dans sa thématique en nombre d’inscrits et de vues. C’est grâce à cette maitrise de Youtube qu’ils ont pu lancer VICE News, la première chaine de news 100% diffusée sur Youtube. De même, leur régie, créée récemment et axée sur les Trend Setters, totalise 5 millions de visiteurs uniques par mois.

Avec des formats très innovants et décalés comme le “Tribunal des générations futures” pour Usbek & Rica ou des reportages entièrement filmés par drones ou Google Glass pour VICE, nous sommes face à une nouvelle façon de consommer et d’interagir avec des contenus, qui proposent un nouvel angle de vue et incitent à la réflexion.

Ce nouveau modèle de média affiche une ligne éditoriale indépendante et très engagée avec des partis pris hautement affirmés, une grande réactivité et un réseau international pour VICE.  Ce réseau lui permet grâce à son expertise digitale, (composante intrinsèque de son identité), de fournir une information qui réussi l’exploit de coller au plus près de l’actualité et des tendances, avec beaucoup de réalisme et de pertinence et dans un format sur-mesure pour une audience 2.0.

Leur style de rédaction est original, disruptif, sans protocole et participatif. Ils couvrent des sujets de fonds, parfois « choc » sur des thèmes variés, le tout produit par une nouvelle génération de journalistes multi-casquette. Ils définissent eux même leur façon de communiquer l’info comme honnête, immersive, et à la première personne.

Pour autant on garde un vrai savoir faire journalistique puisque tous les rédacteurs d’Usbek et Rica ont leur carte de presse et les contributeurs de VICE ont pour certains reçu de prestigieuses récompenses pour leur travail. On pense notamment au jeune Tim Pool, petit surdoué de l’info 2.0.

Dans la cible des annonceurs

Les marques l’ont bien compris et s’associent de plus en plus à ces ovnis de la sphère média pour toucher une cible qu’elles ont de plus en plus de mal à atteindre et à convaincre. En effet les annonceurs ont besoin de l’expertise de ces nouveaux acteurs pour avancer leurs pions sur un terrain dont elles ne maitrisent ni n’établissent les règles. C’est bien en cela que ces nouveaux acteurs créent un pont de communication pertinent et adapté pour s’adresser à cette cible qui attire beaucoup les annonceurs. En effet il s’agit d’un lectorat très qualitatif, de trendsetters  avec un fort taux d’engagement.

Cette collaboration avec les marques se décline d’ailleurs dans une grande richess de formats : labs, production collaborative de contenus, de performances, documentaires, webséries, évènements, etc…

Jerome Ruskin nous en donne un bon exemple avec la collaboration d’Usbek & Rica et EDF Pulse :  “Il s’agit d’une démarche sincère de la marque, qui veut redynamiser l’innovation au sein de son groupe et pour le grand public. Elle a donc fait appel à notre savoir-faire dans la production de ce genre de contenus. Nous les accompagnons dans ce travail de redynamisation.” Ce savoir-faire, c’est la réconciliation des générations entre elles grâce à la mise en place d’un langage commun pour renouer le dialogue. D’ailleurs selon lui le HUB Institute joue le même rôle entre plusieurs industries qui se sont retrouvées liées par le digital. Pour aller plus loin je vous invite à découvrir le reportage qui suit :


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Je ne connaissait pas du tout VICE et vice news, je trouve qu’il sont en avance en expolitant et en explorant des nouvelle et moyen d’info et que d’Ici 5 à 10 ils seront la CNN du 2.0 j’espère juste qu’elle sera pas envahit par les pub !!!

Répondre